Comment débuter son activité en portage salarial ?

Comment débuter son activité en portage salarial ?

Vous avez décidé de passer le pas en tant que travailleur indépendant et de vous lancer en freelance.  Sauf qu’une question revient toujours : quel statut choisir ? Micro-entreprise, Sasu, EIRL, … ou le portage salarial ? Ce dernier statut est sûrement le moins connu de tous les statuts juridiques. C’est pourtant le plus facile à mettre en place et le plus sécurisé. Mais quelles sont les différentes étapes pour lancer son activité de portage dans des conditions saines ?

Voici quelques conseils qui vous guideront au long de votre projet.

Le contrat en portage salarial

Le portage salarial est un statut qui inclut une relation tripartite entre le freelance, le client et la société de portage salarial. Grâce à ce statut, vous devenez salarié en CDI ou en CDD et vous bénéficiez donc de tous les avantages du salariat classique. 

Le contrat est formé de manière à ce que l’entreprise de portage soit un intermédiaire entre les deux autres parties. L’entreprise de portage forme donc un contrat de prestation de services avec l’entreprise commanditaire, et le consultant est en quelque sorte considéré comme le salarié de la société de portage puisqu’elle forme un contrat de travail à ce moment-là. Cette situation permet donc au consultant de réaliser sa prestation sans avoir à se soucier des cotisations et des démarches administratives qui sont prises en charge par la société de portage. 

Il faut savoir que la durée de chaque prestation ne peut dépasser les 3 ans sauf lors d’une dérogation. Le contrat doit mentionner la nature de la prestation ou de la vente, les modalités de paiement et la date de réalisation de la mission. Il arrive souvent que les 3 parties se munissent d’une convention d’adhésion pour compléter le contrat en cas de nécessité de modification par la suite.

Comment faire le bon choix de société de portage salarial ?

En 2019, on dénombrait environ 250 sociétés de portage salarial en France. Faire le choix de la société de portage qui convient le mieux à son projet peut être un premier obstacle sur le parcours d’un consultant qui démarre son activité d’indépendant. Les critères de sélection peuvent être nombreux mais il y en a quand même certains auxquels vous devrez prêter une attention toute particulière. 

  1. Une étude financière approfondie de la société de portage. 

Vous devez pouvoir vous fier pleinement à la société avec laquelle vous allez travailler. Ainsi, il sera capital de s’assurer que cette dernière ait une santé financière presque irréprochable.

  1. La variété des services mis à disposition par l’entreprise de portage salarial.

Un consultant porté peut aspirer à certains services. Assistance juridique, possibilité de participer à des formations, événements professionnels, accompagnement dans votre prospection ou un accès au réseau de l’entreprise sont des bénéfices sur lesquels vous devriez pouvoir compter par exemple.

  1. Les frais de gestion de la société de portage

Situés entre 5 et 10%, les frais de gestion sont souvent soumis à une dégressivité en fonction de l’ancienneté et des montants facturés. Les entreprises de portage les plus sérieuses sont généralement celles proposant les meilleurs taux.

  1.  L’expérience de l’entreprise

L’expérience a de l’importance car elle permettra à la société de vous soutenir et vous guider plus facilement dans votre projet.

  1. La réputation de la société sur le marché du portage salarial

Il apparaît évident que cette réputation sera décisive notamment afin de pouvoir s’assurer une certaine crédibilité auprès des entreprises qui vous démarchent.

  1. S’assurer que la société choisie appartient bien à un syndicat approprié

Cela lui permet de mieux défendre ses intérêts, le principal syndicat en portage salarial se nomme le PEPS.

Pour vous aider, n’hésitez pas à faire appel à l’entreprise de portage salarial Ad’Missions qui assure le respect de ces critères.

Qu’est-ce que l’hébergement web et quel est son impact sur un site web ?

Qu’est-ce que l’hébergement web et quel est son impact sur un site web ?

Dans le monde du commerce en ligne, les sites web jouent un rôle crucial. Vu leur importance, il est nécessaire de savoir comment ils fonctionnent et de comprendre les facteurs qui influencent leur succès. Cet article explique donc ce qui est un service d’hébergement et comment il influence le développement web d’une manière positive ou négative.

Qu’est-ce que l’Hébergement web ?

Tout site web doit stocker ses données afin d’être accessible au public. De cette façon, un site web peut recevoir un trafic ciblé où chaque individu clique sur de différentes sections et utilise de différentes fonctions. Cela ne serait pas possible s’il n’y avait pas un endroit où ils peuvent atteindre et répondre à ces besoins. C’est précisément le travail que propose tout service d’hébergement : stocker les données de votre site web afin qu’elles soient accessibles au public.

Cependant, bien que le concept lui-même soit facile à comprendre, les différentes façons dont l’hébergement influence un site web sont presque infinies. Il est évident que l’étendue des avantages que vous offre un service d’hébergement rapide et sécurisé dépend du plan d’hébergement que vous choisissez. Cependant, il ne faut pas oublier qu’en général, il y a des fonctions de base qui devraient être fournies par tout prestataire, quel que soit son plan.

Comment l’hébergement influence-t-il un site web ?

Performance

C’est sans aucun doute l’un des facteurs les plus importants pour le succès d’un site web. La performance d’un site web se traduit par la vitesse de chargement qui est régie par deux facteurs importants : le serveur d’hébergement et l’optimisation du site web. En effet, ces dernières années, il est devenu évident que les utilisateurs attendent extrêmement peu de temps avant de se rendre sur un autre site web pour chercher ce dont ils ont besoin. 

Objectivement parlant il y a certains détails que vous devriez vérifier avant de juger les performances d’un fournisseur. En général, la mise en cache et la compression des images font une grande différence dans les temps de chargement. Une fois ces conditions optimales réunies, votre site web sera stable et vous pourrez plus facilement savoir si le serveur fonctionne bien ou non.

Pour faciliter cette tâche, il existe de différents outils qui vous permettent de mesurer la vitesse de chargement :
– GTMetrix
– PingdomTools
– PageSpeed Insights

Pour évaluer la puissance du serveur :
– Script de référence
– WebPageTest
– ByteCheck

Espace de stockage

Imaginez que votre site web soit un cahier vierge et que l’espace de stockage soit les pages. Tous les cahiers n’ont pas la même taille et c’est parce que nous avons besoin de stocker plus d’informations dans certains d’entre eux que dans d’autres. De cette façon, vous n’avez pas besoin d’un énorme cahier pour simplement offrir un service et présenter une entreprise. Cependant, au fur et à mesure que vos attentes augmentent et que vous voulez par exemple mettre en place un blog avec des images, une section de service à la clientèle ou une description de l’équipe de travail ; vous devrez également ajouter des pages à votre cahier. Vous n’avez pas besoin d’acheter beaucoup d’espace de stockage si vous avez un simple site web, mais si vous avez une boutique en ligne, l’espace de stockage est essentiel. Il en est de même pour les blogs, les magazines et les journaux numériques.

Assistance technique et service à la clientèle

Le service d’assistance technique 24 heures sur 24 offert par les fournisseurs d’hébergement est presque un prérequis pour que vous puissiez toujours résoudre tout problème qui se présente. Malheureusement, les pannes techniques peuvent arriver à tout moment et même si elles ne durent que quelques minutes, elles peuvent entraîner une forte dégradation du trafic et de la visibilité d’un site web.

À moins d’avoir des connaissances approfondies en informatique, avoir accès à un support technique de ce type est un grand avantage dans le développement web.

Grâce à ces caractéristiques un bon service d’hébergement peut influencer positivement un site web. En les connaissant et en sachant comment en tirer le meilleur parti, vous pouvez constater une grande différence dans les valeurs et le développement de votre site web.

Devenir un entrepreneur à succès grâce au génie des autres

Devenir un entrepreneur à succès grâce au génie des autres

Cet article a été rédigé par l’équipe du site d’Olivier Roland.

Winston Churchill a dit un jour : « Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit l’opportunité dans chaque difficulté. ». On pourrait aisément croire qu’il pensait spécifiquement aux entrepreneurs lorsqu’il énonçait ces mots. 

Les entrepreneurs aboutis sont ces personnes ultra résilientes qui voient partout des opportunités pour atteindre plus rapidement leurs objectifs. Malgré la peur, le doute et la perte de motivation, ils arrivent tant bien que mal à trouver la force d’aller de l’avant. 

Les meilleurs entrepreneurs ne s’inspirent pas que de livres sur l’entrepreneuriat, de conférences ou de grands entrepreneurs à succès. Non ! Les meilleurs savent également faire preuve d’humilité et apprendre de leur entourage. 

Du célèbre chanteur à l’investisseur milliardaire, en passant par le barman au coin de la rue ou l’inconnu qui sirote tranquillement son verre, sans oublier ses collaborateurs directs, vous devez développer votre soif de savoir. C’est considérer chaque rencontre comme une occasion nouvelle d’apprendre et de s’inspirer. 

Savez-vous pourquoi les meilleurs entrepreneurs apprennent constamment des autres ? Savez-vous pourquoi vous devez faire de même ?

Vous DEVEZ apprendre à sonder les esprits et à révéler le génie chez les autres parce que… 

…Vous êtes un leader

Au chapitre 5 de son livre “Réfléchissez et devenez riche”, Napoléon Hill illustre majestueusement ce concept à travers une anecdote très intéressante sur Henry Ford. Ce dernier était un leader connu pour n’avoir pas longtemps fréquenté l’école, mais qui a su, au fil du temps, affûter sa maîtrise d’une discipline particulière : l’art d’user des connaissances des autres en plus des siennes pour obtenir gain de cause.  

Henry Ford venait d’intenter un procès à un journal l’ayant qualifié de “pacifiste ignorant”. Pour justifier leur propos, et démontrer son inculture, les avocats de la partie accusée le mirent à l’épreuve en lui posant une série de questions liées à la culture générale. Exaspéré, Ford livra à ses assaillants une réponse qui fit une si forte impression, qu’elle sera gravée dans les annales de l’histoire. 

« J’ai dans mon bureau une rangée de boutons électriques. Il me suffit d’appuyer sur l’un d’eux pour appeler un homme capable de répondre à n’importe quelle question […] Maintenant, voulez-vous être assez aimable pour m’expliquer pourquoi, dans le seul but de répondre à vos questions, je devrais avoir la cervelle farcie de culture générale alors que je suis entouré de collaborateurs qui suppléent à toute lacune ou défaillance de ma part ? ». Que répondriez-vous si vous étiez en face de Henry Ford ce jour-là ? 

À travers cette illustration, Napoléon Hill résume le principe même du leadership. Comme l’énoncera ensuite Nelson Mandela :   « Un leader… est comme un berger. Il reste derrière le troupeau, laissant les plus adroits aller devant, après quoi les autres suivent, sans réaliser que, tout le long, ils ont été dirigés par-derrière. ». 

Les plus grands acteurs de l’histoire de notre monde le confirme tous : 

Theodore Roosevelt a dit : « Le meilleur dirigeant est celui qui dispose d’assez de bon sens pour recruter les meilleurs pour accomplir ce qu’il souhaite voir accompli, et qui s’abstient de toute ingérence dans leur travail lorsqu’ils le font. ».

Lao Tseu également considère que « le leader excelle lorsque les gens savent à peine qu’il existe. Quand son travail est accompli, son objectif atteint, ils disent : on l’a fait nous-mêmes. ». 

En tant qu’entrepreneur, vous êtes appelé à mettre en œuvre tout le nécessaire pour l’atteinte de vos objectifs. 

Mais ne tombez pas dans le piège commun de l’entrepreneur “homme à tout faire”. 

Bien qu’un entrepreneur dispose de qualités essentielles pour accomplir ses missions, c’est avant tout un homme de vision et d’influence. Vous devez apprendre à identifier le potentiel caché chez les autres, car ce potentiel, influencé de la bonne manière, permettra à l’entrepreneur que vous êtes, d’atteindre sa vision. 

…Votre entourage déteint sur vous

Une personne en quête de réussite et de prospérité devrait “idéalement” s’entourer de trois types de personnes : un mentor qui a déjà fait son propre chemin et qui pourrait le guider à travers le sien, un confrère avec qui partager de l’expérience et de l’énergie, ainsi qu’un plus jeune à qui il servirait lui-même de mentor. 

Steve Jobs, l’entrepreneur, célèbre pour avoir participé au développement des tous premiers ordinateurs de la marque Apple et pour avoir été le PDG de la même corporation, est l’un des nombreux exemples de ce principe. 

L’histoire raconte que Steve Jobs a eu pour pair Steve Wozniak et pour mentor Mike Markkula. Mike Markkula était le tout premier partenaire d’Apple. Nous sommes en 1976, Steve Jobs et son associé Steve Wozniak cherchaient un actionnaire pour démarrer la production et la commercialisation de l’Apple II. Ils rencontrent donc Mike Markkula qui, séduit par le projet, investira 250.000$ dans l’entreprise des deux inventeurs. 

Selon les propos de Wozniak et la biographie de Jobs, Markkula a été un véritable mentor. Il aurait été la personne qui leur a permis d’entretenir la vision de la marque et d’en faire une entreprise florissante. 

À la mort de Steve Jobs, Mark Zuckerberg a posté sur Facebook : “Merci d’avoir montré que ce que vous construisez peut changer le monde”. Car tous les deux, Steve et Mark, partageaient la même vision, la conviction que ce qu’ils faisaient pouvait changer le monde. C’est la raison pour laquelle Steve Jobs était à son tour le mentor du milliardaire et patron de Facebook, Mark Zuckerberg. 

« Qui se ressemble s’assemble. », vous connaissez le dicton. Pour Jim Rohn, le contraire est également vrai, et “qui s’assemble finit à un moment ou à un autre par se ressembler”. 

On attribue donc au célèbre coach en développement personnel la citation suivante : « Vous êtes la moyenne des 5 personnes avec lesquelles vous passez le plus de temps. ». 

Si vous fréquentez des personnes positives dont le quotidien est jonché d’idées créatives, de projets et de défis en tout genre, alors toute cette énergie se déversera sur vous, et vous incitera naturellement à aller de l’avant. 

Si les personnes que vous fréquentez sont, à l’inverse, des personnes moroses aux journées extrêmement routinières et ennuyeuses, qui manquent de confiance en eux et passent le plus clair de leur temps à se plaindre, alors ce qu’il vous arrivera est évident… Cette négativité déteindra naturellement et inconsciemment sur vous. Il ne sera donc pas anodin que vous procrastiniez, que vous vous sentiez plus faible et plus en proie au doute en côtoyant ce genre de personnes. Imaginez un peu la prospérité de votre entreprise à fréquenter ce groupe de personnes. 

Comment révéler le génie qui sommeil chez les autres ? 

J’espère que la routourne va vite tourner”  – « on dirait c’était comme si y’ avait rien changé hier” .

Voici deux citations profondes de sens, qui jonglent habilement entre sublimation grammaticale et une sagesse difficilement égalable. 🙂

Trêve d’ironie et de moquerie vilaine, si ses citations peuvent laisser penser que son auteur est un abruti fini, elles émanent pourtant d’un génie de son domaine. Surnommé par un pays tout en entier “l’empereur”, le footballeur Franck Ribéry nous apprend qu’une part de génie sommeil en chacun d’entre nous.

Les personnes inspirantes sont cachées sous des apparences parfois bien étranges. Alors, pour arriver à voir le potentiel chez ces personnes, voici quelques astuces. 

Tout le monde a du potentiel

Albert Einstein a eu de nombreuses difficultés avant de pouvoir s’exprimer de manière convenable. Dans sa première école primaire, il est considéré comme un inintelligent. Et pourtant, il deviendra l’un des scientifiques les plus brillants que le monde ait connus. 

Ceci est un principe que vous ne devez en aucun cas oublier. Tout le monde a du potentiel, certains un peu plus que d’autres. Ne vous fiez donc surtout pas aux apparences et restez ouvert d’esprit. Le prochain génie que vous remarquerez sera peut-être comme un poisson tentant de grimper une falaise.  

Autre donnée essentielle à garder en vue, il n’y a pas que vos collaborateurs directs qui ont du potentiel. De la serveuse dans le café en bas de chez vous à l’inconnu que vous croisez chaque matin en allant au bureau, tout le monde a un potentiel qui pourrait vous intéresser et vous aider à faire connaître votre entreprise

Lâcher du laisse pour découvrir le génie de vos collaborateurs ou vos proches

Le meilleur moyen que vous ayez de découvrir le génie qui sommeille en une personne est bien de lui en accorder l’opportunité. L’opportunité de s’exprimer et d’agir à sa convenance.  

Il n’est pas question ici de transformer votre entreprise en une immense cours de récréation où chacun est son propre chef. Non ! L’idée est d’accorder un minimum d’autonomie. 

Lorsque vous confiez un projet à vos collaborateurs par exemple, il peut être intéressant de leur laisser le choix de mener ce projet comme ils l’entendent et sans contraintes particulières. 

Parfois, il peut être utile d’autoriser l’échec, de montrer aux personnes qu’ils ont des capacités et que vous y croyez. De cette manière, les “génies” seront plus en condition pour s’affirmer et révéler le potentiel qu’ils abritent en eux. 

Lancer des défis pour briser les limites

Un défi de taille permet à celui qui accepte de le relever d’exprimer toute l’étendue de son potentiel. En tant que leader, vous devriez le savoir, et vous ne devriez pas vous retenir d’exploiter cette astuce pour aller à la rencontre du génie. 

Placez la barre suffisamment haute et encouragez convenablement les courageux qui acceptent de relever vos défis. 

Interagir de manière profonde

Encourager en public, réprimander en secret. Voici là une façon d’interagir en véritable chef. Les encouragements en public participent énormément à l’estime de soi. Et vous avez besoin dans votre entourage, de personnes qui croient fermement en eux-mêmes et en leurs capacités. 

Quelquefois, de simples encouragements ne suffisent pas. Nous avons tous des faiblesses et des blocages. Votre rôle en tant qu’entrepreneur est d’aider ces personnes dans votre entourage à surmonter leurs faiblesses. Vous installez de cette manière un climat de confiance adéquat. 

Soyez préparés à la singularité

Saviez-vous que Benjamin Franklin, le père fondateur des États-Unis, avait pour habitude de travailler nu pendant au moins une heure de la journée ? Et que Woody Allen, l’américain le plus apprécié des Français, prend constamment des douches lorsqu’il ne trouve pas d’idées nouvelles ? 

Eh oui, les véritables génies sont des personnes plutôt “bizarres” et relativement dures à canaliser. Routines singulières et style de vie décalé, ne vous y méprenez pas et soyez préparés.

Définir avec précision les critères qui font d’une personne un génie est une tâche relativement complexe. Le plus important est de rester ouvert et attentif aux détails, chez vos collaborateurs et dans votre entourage. Comme le démontre Benoît Wojtenka dans cette interview où il explique comment il a multiplié par 75 son chiffre d’affaires, il faut chercher le génie chez les autres, chez ses partenaires, son audience, sa boulangère, ses collaborateurs… Voici l’une des clés du succès des meilleurs entrepreneurs.

5 manières de maximiser ses chances d’obtenir une subvention

5 manières de maximiser ses chances d’obtenir une subvention

Au vu du nombre important de dispositifs de subventions et d’aides qui existent, les porteurs  de projets peinent parfois à préparer des dossiers optimisés. Afin qu’il soit plus facile pour  vous de comprendre comment s’y préparer au mieux, nous vous proposons cinq critères à  respecter pour maximiser vos chances d’obtenir une subvention. 

Quels sont vos fonds propres ? 

Lors de votre demande d’aide pour votre entreprise, il vous sera important de garder à l’esprit  que pour 1€ de fonds propres, vous obtiendrez 1€ d’aide. Il est donc crucial de ne pas avoir  des fonds propres trop faibles.  

Également, il ne faut pas confondre vos fonds propres et votre trésorerie. Si vous bénéficiez  d’un prêt bancaire par exemple, votre trésorerie peut effectivement être confortable.  Cependant, au niveau comptable celle-ci ne fait pas partie de vos fonds propres. L’argent  emprunté devant être restitué, il ne peut être perçu comme un capital acquis pour votre  entreprise. 

Vous pouvez néanmoins procéder au renforcement de vos fonds propres. Cela peut passer  par une levée de fonds qui va vous permettre d’augmenter votre capital. Mais vous pouvez  aussi vous diriger vers des organismes comme le Réseau Entreprendre ou France Iniatiave.  Ceux-ci proposent aux dirigeants d’entreprises des prêts d’honneur. Ces derniers étant versés 

à titre personnel, ils peuvent être mis en compte courant associé et par conséquent,  augmenter vos fonds propres. 

Ne pas présenter des dépenses trop élevées 

Lorsque vous ferez votre demande de subvention, il faudra bien veiller à ne pas prévoir des  dépenses trop élevées par rapport à votre capacité de financement. Il faudra pour cela  chiffrer votre besoin pour chaque phase précise de votre projet. Pour cela, l’utilisation d’un  budget prévisionnel sera nécessaire. Il sera votre feuille de route que vous suivrez tout au long  du projet. 

Il reflètera également la santé financière de votre entreprise. Ainsi en recensant, identifiant,  et en classant vos dépenses et vos recettes, vous pourrez déterminer l’équilibre à atteindre ou la marge espérée.  

Factures passées 

Un point qui vient aussi en plus de celui précédent, c’est le fait de ne pas présenter des  factures passées lors d’une demande de subvention. En effet, il vous faudra uniquement  mettre en avant vos dépenses à venir.

Mauvais ciblage 

Les subventions financent une partie de vos dépenses de R&D. C’est pourquoi il est important  de cibler le bon dispositif, et être sûr qu’il convient à votre projet.  

Car en effet, chaque dispositif répond à un certain type de besoin, selon le stade de  développement de l’entreprise et de son projet.  

Le premier principe de l’aide publique étant qu’on ne peut financer deux fois la même  dépense, il faut veiller au bon chiffrage, et ciblage de dispositif pour votre projet. Le cas  échéant, c’est potentiellement des dizaines de milliers d’euros d’aide en moins.  

Penser que la subvention est un droit 

Enfin, un point qu’il faut bien garder à l’esprit, c’est que l’obtention d’une aide n’est pas  automatique. Même si votre dossier respecte les critères d’éligibilité, il se peut qu’il soit  refusé. En effet les organismes financeurs aident un nombre limité d’entreprise. Il doivent  donc faire des choix et peuvent ainsi choisir un autre projet au lieu du vôtre. 

Vers qui se tourner pour préparer son dossier ? 

En tant que cabinet de conseil spécialisé en financement de l’innovation, Talas Partners est  amené à opérer sur l’obtention de ce type de dispositif pour ses clients. Nous avons obtenu  plus de 20 millions d’euros de financement pour nos clients en ciblant les bons dispositifs. 

Si vous êtes porteur de projet et que vous souhaitez savoir si vous êtes éligible, vous pouvez  vous rendre sur notre site afin d’entrer en contact avec nous, et nous échangerons autour de  votre projet. 

Quelques bonnes habitudes à conserver même après le confinement

Quelques bonnes habitudes à conserver même après le confinement

Bien que le confinement ait été une mauvaise période pour tous, il s’agit également d’un moment qui nous a permis de nous redécouvrir à différents niveaux, et de mettre en place certaines habitudes, que nous devrions préserver aujourd’hui. Ce sont ces bonnes habitudes qui nous ont aidé à tenir, et qui ont permis au temps de passer plus vite. 

Parmi ces dernières, lesquelles devriez-vous inclure pour une routine saine et motivante ? En voici quelques exemples !

1. Prendre du temps pour soi

Tout ce temps confronté à vous-même vous a peut-être poussé à vous remettre en question, et à vous accorder du temps. Du temps pour réfléchir, prendre conscience de ce qui est véritablement important dans votre vie, de ce que vous aimeriez développer ou au contraire de ce qu’il vous faut laisser derrière-vous.

Ce temps de réflexion peut aussi s’accompagner de la redécouverte de la lecture, d’un passe-temps oublié comme la peinture ou l’écriture… Prendre du temps pour soi, c’est aussi parfois savoir ne rien faire, déconnecter et prendre un bain par exemple ! Des habitudes saines nécessaires pour maintenir un corps et un esprit sain.

2. Se lancer dans l’apprentissage en ligne

Si vous ne connaissiez pas encore l’apprentissage en ligne, vous l’avez certainement découvert pendant le précédent confinement. Pour de nombreuses personnes, cette manière d’apprendre s’est révélée être une occupation idéale et pratique à la fois. Grâce à ces cours en ligne, il est possible d’apprendre :

  • Une nouvelle langue, que ce soit l’anglais, l’espagnol ou le chinois, et sur des plateformes variées, qui vous permettent de progresser à votre rythme. Il peut s’agir de Preply, Babbel, Duolingo, Memrise ou encore Gymglish pour un apprentissage rapide, depuis chez soi.
  • La programmation, pour les passionnés d’internet, qui souhaitent apprendre à coder et développer leurs connaissances dans le numérique, à retrouver sur OpenClassrooms.
  • Suivre des cours éducatifs généraux, des maths à la géographie, pour renforcer ses acquis avant le passage d’un diplôme. C’est aussi une très bonne activité pour les enfants, et les plus jeunes pourront s’exercer sur Kartable.
  • Le développement d’habitudes saines, en prenant des cours de cuisine ou de pâtisserie avec les plus grands chefs du moment, ou en découvrant la pratique du yoga sur YouTube.

3. Cuisiner sainement

Difficile de trouver le temps et l’énergie pour élaborer des repas sains, réalisés par vos soins, après une journée éreintante, et un retour du travail tardif. Le confinement vous a sûrement appris à prendre le temps de cuisiner pour vous au quotidien, et c’est même devenu un plaisir pour certains. Si cela est votre cas, privilégiez le week-end pour préparer des repas sains pour votre semaine à venir, et gardez cette habitude saine dans votre quotidien !

4. Prendre l’air dès que possible

Pendant le confinement, les sorties étaient nettement restreintes et concernaient principalement le fait d’aller faire ses courses ou de promener son chien. Pour autant, ces courtes sorties se sont révélées être des moyens précieux pour échapper à la réalité. Un vent d’air frais qui fait du bien physiquement et mentalement, une habitude qu’il est essentiel de conserver dans notre quotidien.

La sédentarité est néfaste pour la santé, et sortir régulièrement vous aidera à augmenter vos déplacements, ainsi qu’à faire le plein de créativité et de motivation pour le reste de la journée ! Pourquoi ne pas profiter de ces sorties pour écouter un podcast sur le développement personnel ?

5. Maintenir les échanges

Autre point essentiel et bonne résolution à tenir après le confinement, les échanges vous font du bien ! Pensez à contacter régulièrement vos proches, que ce soit par texto ou en les appelant pour prendre des nouvelles et échanger librement quand l’envie vous prend. 

Socialiser n’est plus aussi simple qu’avant, et lorsqu’il s’agit de garder contact et de maintenir une vie sociale malgré le contexte actuel, notre téléphone se révèle être notre meilleur allié. Des gestes simples qui feront également du bien autour de vous, surtout pour les personnes âgées de votre entourage, qui restent aujourd’hui encore fortement isolées.

Aviez-vous appliqué ces habitudes lors du dernier confinement ? Si ce n’est pas le cas, il peut être temps de les incorporer à votre vie quotidienne dès aujourd’hui, pour profiter de leurs bienfaits sans attendre.

Pin It on Pinterest