Réserver un restaurant pour un dîner d’affaires

Réserver un restaurant pour un dîner d’affaires

Dans le cadre d’une négociation de contrat ou lors d’une première entrevue avec des prospects, le dîner d’affaires s’avère être un excellent format. L’ambiance y est souvent conviviale et détendue, c’est le moment adéquat pour échanger autour de problématiques professionnelles. Avant de trinquer avec vos collaborateurs, il vous faut trouver le lieu idéal qui répond à vos exigences. On vous donne quelques conseils afin de trouver un restaurant pour un dîner d’affaires à Paris.

Pourquoi organiser un dîner d’affaire ?

Afin de rencontrer vos collègues ou clients dans un autre cadre que celui des bureaux, vous pouvez opter pour un restaurant. En effet, de nombreux rendez-vous sont désormais effectués autour d’une table… à manger.

Pourquoi ? Tout d’abord, pour proposer une ambiance détendue et décontractée. Les dîners d’affaires permettent des échanges plus naturels, tout en restant professionnels. Le menu ou encore le choix du vin, peuvent aussi devenir des sujets de conversation tout trouvés. Vous allez peut-être même découvrir des points communs avec les personnes que vous côtoyez tous les jours.

Cet évènement peut intervenir dans différentes situations : 1ère rencontre avec des prospects, signature d’un contrat, entretien des relations entre votre société et des clients fidèles… Il peut donc être à destination de cibles externes. Cela est également intéressant d’offrir des dîners d’affaires en interne, dans le cadre d’un repas de Noël, d’une promotion ou tout simplement, pour remercier ses collaborateurs.

Comment trouver le bon lieu un évènement réussi ?

Avant d’effectuer la réservation d’un restaurant, vous allez devoir vous poser quelques questions afin de mettre toutes les chances de votre côté pour un évènement réussi.

  • Où ? : Essayez de trouver un compromis afin de satisfaire le maximum de personnes. Vous devez sélectionner une ville et un quartier accessibles pour le plus grand nombre.
  • Quand ? : Trouvez le bon jour de la semaine et adaptez-vous aux contraintes de vie de chacun. Par exemple, les lundis et vendredis soirs ne sont pas conseillés. D’accoutumé, les AfterWorks ont lieu les jeudis, cela pourrait être idéal pour vous !
  • Le nombre d’invités : Avant d’effectuer votre réservation, veillez à avoir une estimation du nombre de participants. En effet, votre choix de lieu ne sera pas le même si vous attendez 10 ou 50 personnes.
  • Quel budget : Dans le cadre des dîners d’affaires, c’est généralement la société qui invite, qui règle la note. Afin de ne pas avoir de mauvaise surprise, déterminez dès maintenant un budget par personne.
  • La menu : Le choix des plats est également un critère à prendre en compte. Des personnes peuvent avoir des restrictions alimentaires à cause de convictions religieuses ou personnelles (végétarisme, intolérances). Tentez de réserver un restaurant où ce type de choix est possible.

Après avoir listé tous ces critères, vous allez pouvoir restreindre vos recherches et y voir plus claire. Afin de vous faciliter les choses, vous pouvez faire appel à des plateformes de réservation et de privatisation de lieux pour des événements professionnels et particuliers, tel que Privateaser. Ils pourront vous soumettre une sélection d’espaces qui répond à vos besoins.

Un dîner d’affaire sur une péniche

Soyez sûr.e.s de surprendre vos convives, en les invitant sur une péniche ! Surprenants, ces restaurants flottants assurent des moments mémorables et conviviaux. Fixes ou navigants, ces espaces offrent un cadre insolite pour vos dîners d’affaires. Ils peuvent être un bon moyen de redécouvrir Paris le temps d’un repas. Lors des croisières de nuit, la ville prendra une toute autre allure grâce aux illuminations. Si vous suivez nos conseils, vous organiserez assurément un dîner d’affaires réussi.

Qu’est-ce que le storytelling ?

Qu’est-ce que le storytelling ?

Si vous travaillez dans les métiers du web ou de toute autre activité génératrice de revenus, vous devez savoir combien il peut être difficile de captiver l’attention des personnes, et de les transformer en clients. Eh bien, grâce à internet, de plus en plus de personnes se vendent, se font connaitre, et vendent ainsi leurs produits ou leurs compétences.

Mais pour véritablement se démarquer, il faut sortir des sentiers battus, et innover. Avez-vous entendu parler des storytelling ? Il s’agit d’une écriture du web qui permet d’attirer l’attention et de toucher les internautes. Découverte !  

Qu’est ce que c’est le storytelling ? 

Storytelling est une expression anglaise, mais quand on la traduit en français, on parle de communication narrative. Il n’est pas des plus aises de trouver une définition unique ou singulière de ce concept, mais le plus important est de savoir à quoi il renvoie. Pour être plus claire, on dira tout simplement qu’un storytelling par définition est l’art de raconter des histoires. 

En fait, il ne s’agit pas d’histoires que l’on raconte aux touts petits pour les endormir, ou alors des histoires à dormir debout dans le but de mentir ou de tromper. Il s’agit d’une méthode qui a pour but de retenir, de capter l’attention et de pousser à l’action. Quand on connait un peu ce qu’est le content marketing, on comprend vite que plus le contenu est intéressant, plus les lecteurs s’y attardent et sont touchés. Le storytelling pour vendre fait donc appel aux sentiments de l’internaute, à ses émotions, plutôt que de vanter les qualités du produit. Le but est de séduire le lecteur. 

Pourquoi le storytelling est important pour vous ? 

Comme on l’a dit plus haut, le storytelling en vente fait appel aux sentiments, et a l’avantage de marquer le lecteur, de marquer son esprit. Si le lecteur avait des idées préconçues sur le produit, ou alors s’il était très sceptique, une histoire touchante, émotive et originale lui permettra de vaincre ses préjugés. 

Grâce au storytelling, vous serez différent, vous marquerez votre singularité pour ce qui est de la concurrence avec les personnes qui font dans le même domaine que vous. En vente ou en marketing, la singularité est importante. Le futur client veut voir quelque chose de nouveau, il veut découvrir quelque chose qui lui parle. Et en communication, intéresser son auditoire est très important. Et le storytelling en marketing est utile en ce qu’il permet de rendre n’importe quel sujet intéressant. Il est important de s’y lancer et de connaitre comment. 

Comment faire du storytelling ?

Alors, comment y arriver ? La première des choses à faire est de définir sa cible. Ceci permettra d’adapter le ton de l’histoire à ta cible. Ensuite, il faudra raconter une histoire à votre image, afin que votre lecteur vous fasse confiance, et doit pouvoir mettre en lumière les valeurs de votre que votre entreprise ou vos services défendent. Enfin, il faut choisir les mots adéquats, les bons mots. Il faudrait aussi choisir un vocabulaire émotionnel, qui pousse à l’action. Si ces prescriptions sont respectées, vous verrez le résultat et tout l’intérêt que vos produits susciteront. 

Au secours, j’ai peur de la comptabilité !

Au secours, j’ai peur de la comptabilité !

Généralement, le terme « comptabilité » et tout le vocabulaire qui lui est associé suscitent chez les usagers et particulièrement chez les entrepreneurs de tout calibre une frayeur indescriptible.

Que ce soit les documents comptables, la constitution des états financiers, etc., tous laissent perplexe les gérants d’entreprise. Et pourtant peu importe votre degré de connaissance en comptabilité, sa mise en pratique est utile pour le bon fonctionnement de votre entreprise.

Découvrez que la comptabilité, loin d’être pénible, peut s’avérer particulièrement précieuse pour une meilleure gestion de votre société.

La comptabilité vous aide à optimiser votre activité

La bonne tenue de la comptabilité de votre institution vous permet d’optimiser les profits de votre entreprise.

En effet, vérifier la comptabilité de votre entreprise facilite la vérification et la détection des erreurs et problèmes de facturation et de paye. Il peut arriver que vous ayez des soucis de rapidité ou de fuite de payement dans la facturation. Puisqu’une mauvaise gestion de la vente et la facturation constitue des points de perte pour votre entreprise.

Une comptabilité efficace vous permet de mieux gérer vos facturations et la paye de vos clients de manière à optimiser vos ventes. Aussi, grâce à l’écriture comptable vous pourrez retracer toutes les activités de votre entreprise ; vous permettant ainsi de savoir votre stock par rapport à ce que vous achetez et vendez.

N'ayez plus jamais peur de la compta grâce à Sinao
Grâce à des logiciels en ligne tel que Sinao, vous pouvez faire votre compta sans avoir besoin d’aucune notions en comptabilité. En effet, il intègre un éditeur de devis, factures mais aussi un suivi de vos dépenses et permet d’exporter sa comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux petites entreprises.

La comptabilité : une activité prospective

Jeter un coup d’œil sur votre comptabilité vous permet d’analyser votre trésorerie et de statuer sur les charges fixes de votre entreprise afin de mieux planifier la gestion de votre entreprise.   Aidé par la comptabilité analytique, vous analyserez efficacement le coût de revient des investissements de votre structure afin de mieux analyser les gains que vous en tirerez. 

En assurant la comptabilité de vote entreprise, vous vous donnez le moyen de diriger tous les éléments fondamentaux à savoir les ventes, la trésorerie et les résultats de votre entreprise. Ainsi, tenir une comptabilité à jour et disponible aura pour finalité de vous permettre d’analyser vos comptes afin de mieux projeter les futures actions, investissements et achats de votre entreprise.

Une bonne comptabilité est avantageuse pour vous

Tout entrepreneur se doit de tenir et de suivre la comptabilité de sa structure. Sans pour autant devenir comptable, il doit veiller à la bonne tenue de la comptabilité. La comptabilité n’est pas vraiment compliquée, mais très logique. Même si les termes techniques vous semblent compliqués, avec un peu d’effort vous en maitriserez les bases.

  • La comptabilité vous permet de retracer les opérations de votre entreprise ;
  • La comptabilité vous permet aussi d’avoir les comptes de résultat et le bilan de votre entreprise ;

Vous devez donc principalement vous intéresser à la comptabilité afin de saisir les comptes de votre société et pouvoir les défendre devant tous ses partenaires ou actionnaires.

Vous, dirigeants d’entreprises, n’ayez plus peur de la comptabilité de votre entreprise. Bien au contraire, vu son importance pour le développement de votre entreprise, vous devez la prendre en main, exiger sa disponibilité afin de vous rassurer en temps voulu que tout va bien dans la trésorerie de votre entreprise.

Connaissez-vous la comptabilité super simplifiée ?

Connaissez-vous la comptabilité super simplifiée ?

Dans l’optique de simplifier la gestion des petites compagnies, le Code général des Impôts leur donne le moyen de choisir un mécanisme d’obligations comptables simplifiées, appelé comptabilité super simplifiée. Vous ne savez pas de quoi il s’agit, vous avez envie de la découvrir, voici tout ce que vous devez savoir sur la comptabilité super simplifiée.

La comptabilité super simplifiée qu’est ce que c’est ?

La comptabilité super simplifiée peut être définie comme étant un mécanisme d’allègement comptable dont le but est de permettre à son bénéficiaire de jouir de charges comptables moins pénibles et plus faciles.

Ce dispositif a été créé afin de donner la possibilité aux petites entreprises (sous régime simplifié) de se développer rapidement par le biais d’une administration plus pratique et à bon prix. Cette mesure d’indulgence se trouve dans les articles L. 123-25 et suivants du code du commerce et l’article 302 Septies A ter A du code General des Impôts

Êtes-vous concernés par la comptabilité super simplifiée ?

La comptabilité super simplifiée est tournée vers les entrepreneurs individuels et les sociétés civiles ayant les ressources visées à l’article 239 quater du CGI. C’est une modeste possibilité qui est mise à la disposition de ces firmes. Par ailleurs, elle doit se plier aux conditions requises de toute comptabilité. 

Quels avantages tirer de la comptabilité super simplifiée ?

Ce dispositif renferme plusieurs atouts. Pendant l’exercice comptable, il vous permet d’avoir une comptabilité de trésorerie qui observe le processus de la partie double. Ainsi une comptabilisation des enregistrements comptables pourra être faite au quotidien dans les registres de trésorerie. Il est impératif de bien ranger et numéroter les pièces comptables.

Avec ce dispositif, vous pouvez regrouper tous les trimestres, des journaux auxiliaires dans un livre-journal. Contrairement à ce qui est envisagé dans la théorie, dans les textes, la comptabilité super simplifiée vous permet de reporter les journaux auxiliaires sur le livre-journal après chaque trimestre et non mensuellement. Un autre atout de la comptabilité super simplifiée c’est la possibilité d’archiver de manière forfaitaire, les consommations de carburant en fonction du barème de l’administration fiscale. 

Toutefois, il est à noter que cette indulgence ne s’applique que pour les petits décaissements faits pour les besoins de la boîte et dont les preuves s’obtiennent avec difficultés. Au moment de mettre fin à l’exercice comptable, la comptabilité super simplifiée offre à votre firme la liberté de dresser un bilan, un compte de résultat et une annexe réduits. La compagnie peut aussi faire croître ses en-cours et ses réserves. Selon votre guise, vous pouvez opter pour normaliser les charges de dépenses générales en dehors des achats. 

Qui est concerné par la comptabilité super simplifiée ?

Les entrepreneurs individuels sont les seuls à bénéficier de ce mécanisme. Cependant, leur activité doit être soit industrielle, artisanale ou de commerce et doit relever du régime réel simplifié d’imposition (RSI). Une autre condition pour jouir de ce dispositif est que le chiffre d’affaires hors taxes de l’entreprise doit être compris entre 70 000 euros et 238 000 euros pour les activités prestataires de services. S’il s’agit d’activités commerciales composées, alors le chiffre d’affaires doit être dans la tranche de 170 000 euros à 789 000 euros. 

Micro-entreprise ou portage salarial : comment choisir ?

Micro-entreprise ou portage salarial : comment choisir ?

Si vous êtes porteur d’un bon projet ou d’une activité à fort potentiel, plusieurs solutions d’entreprise sont très souvent à votre disposition.

Toutefois, deux options très faciles à mettre en place sont à la disposition des porteurs de projets : la création d’une micro-entreprise (auto-entrepreneur) ou le recours au portage salarial.

Quand on a deux options dans la plupart des cas, on ne sait pas toujours quel choix faire. Eh bien, cet article vous permettra de vous faire une idée réelle de chacune de ces options et vous pourrez au final faire le choix qui parait le plus adéquat.

Comprendre le portage salarial ou la micro-entreprise

Le premier exercice auquel il faudrait se livrer c’est de savoir à quoi renvoie chacune de ces deux options. Une définition est donc nécessaire, ainsi que quelques informations de base pour comprendre de quoi il s’agit en réalité.

Qu’est-ce qu’une micro-entreprise ?

C’est l’une des options les plus sollicitées lorsque l’on veut démarrer une nouvelle activité. Il s’agit en fait d’un régime fiscal simple, qui permet aux entrepreneurs de commencer, se lancer, démarrer un projet de création d’entreprises très facilement. Pour bénéficier de cette disposition, il est important que l’entreprise soit individuelle. 

Mais comment fonctionne une micro-entreprise de ce type ? Tout d’abord, pour en profiter, il ne faudrait pas dépasser le top en termes de chiffre d’affaires annuel. Un avantage intéressant est la simplification de la comptabilité, car il n’est pas exigé de procéder aux comptes annuels, il suffit d’avoir un registre des recettes et des achats. En plus, la fermeture d’une micro-entreprise se fait simplement, et ne coute pas du tout cher. 

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Il n’est pas question ici d’une réelle création d’entreprise, mais plutôt d’une sorte de relation qui implique trois parties : un salarié qui est très souvent un professionnel qui travaille indépendamment, mais qui est embauché par une société de portage salariale. De l’autre côté, on a une entreprise cliente, qui négocie avec le professionnel réalise son travail, mais la prestation est facturée par la société de portage salarial. 

En bref et pour être plus claire, il s’agit d’une sorte de système à cheval entre la création d’entreprises et le salariat. Une relation directe, un contrat est signé entre le professionnel et la société de portage salarial. Et la société de portage signe un contrat de prestation avec le client. Le salarié est comme à son propre compte, mais perçoit tout de même un salaire. 

two women sitting in front of white table

Comment choisir entre micro-entreprise et portage salarial ?

Tout d’abord, il est bien de dire qu’il s’agit de deux choix qui sont très différents pas seulement dans leurs définitions, mais aussi dans leurs fonctionnements. Si vous choisissez le portage salarial, vous ne serez limité qu’aux prestations de services, pourtant le champ d’application de la micro-entreprise est plus vaste.

Au niveau de la sécurité sociale également, le portage salarial vous permet d’être couvert par l’assurance chômage, et vous n’avez pas d’entreprise à gérer au quotidien.

Quel que soit votre choix, vous avez la possibilité, de bénéficier de certains avantages, et de faire évoluer très rapidement votre projet. 

Pin It on Pinterest