Réussir son marketing personnel – personal branding

Réussir son marketing personnel – personal branding

Comment se vendre soi-même ? C’est cette question – un peu étrange, peut-être ? – que nous allons nous poser dans cet article. A l’heure des réseaux sociaux et de la communication digitale, où l’image est reine tant dans la sphère professionnelle que dans la sphère personnelle, le marketing personnel devient une discipline essentielle, surtout dans certains corps de métier.

Si vous voulez en savoir plus sur ce processus de mise en valeur de l’image personnelle, et que vous souhaitez recevoir de précieux conseils pour réussir votre marketing personnel, vous êtes au bon endroit. N’hésitez pas à lire l’article jusqu’au bout : nous vous donnerons les 4 piliers clé pour réussir votre marketing personnel !

Qu’est-ce que le marketing personnel ?

Avant toute chose, une définition s’impose. Qu’est-ce que le marketing personnel ?

Se créer une image de marque

Vous en avez peut-être entendu parler comme du personal branding : littéralement, c’est le fait de faire de sa personne une marque, de développer son image de façon stratégique. C’est ce que nous appelons, dans le langage courant, l’image de marque.

Si le terme de personal branding a été utilisé pour la première fois en 1997, il s’agit d’un concept vieux comme le monde ! C’est ce que les philosophes antiques, déjà, appelaient l’ethos : construire une image de soi, dans ses discours et dans son comportement. 

Aujourd’hui, le marketing personnel fait véritablement partie de notre société, et il concerne chaque individu, et non pas uniquement la sphère professionnelle. En soignant son image, on développe sa réputation dans le sens qui nous arrange, on se crée une image qu’on choisit de renvoyer.

Pensez-y : n’est-ce pas ce que nous faisons chaque jour sur les réseaux sociaux ? Lorsque vous choisissez de poster des photos de votre assiette colorée pleine de légumes et de votre séance de sport, mais que vous vous gardez bien de partager votre burger et votre marathon Netflix de la veille, vous êtes en train de construire une image de vous-même : celle d’une personne qui mène une vie saine. C’est à partir de la même idée que fonctionne le marketing personnel : le fait de se fabriquer une image personnelle de marque afin de mettre en valeur son activité professionnelle.

Le marketing personnel : un outil professionnel

L’exemple des réseaux sociaux est une façon d’illustrer le principe du marketing personnel. Mais il est important de comprendre qu’au cours des dernières décennies, le rôle du marketing personnel a pris une ampleur considérable à mesure que la communication digitale est devenue la principale manière de se faire connaître des entreprises. En parallèle, le monde de l’entrepreneuriat a assisté à une croissance exponentielle du nombre d’auto-entreprises. L’image personnelle est devenue étroitement liée à la vie professionnelle. Pour vendre, il faut savoir se vendre.

En effet, le marketing personnel est devenu un outil très utile, pour ne pas dire indispensable, lorsqu’il s’agit de soigner sa réputation professionnelle. Une marque, ou une entreprise, si elle est associée à un visage, doit pouvoir se reposer sur ce que lui apporte ce visage en termes de réputation.

Par exemple, si vous vendez des formations en ligne, il est absolument indispensable que vous mettiez en avant une image personnelle de spécialiste, d’expert dans votre domaine, et que vous insistiez bien sur la solidité de vos connaissances. Autre exemple, si ce que vous vendez est lié à l’écologie, il faut à tout prix afficher une cohérence entre la ligne directrice de votre entreprise et les engagements personnels que vous prenez et que vous affichez au quotidien. 

Mais, dans la sphère professionnelle, il n’y a pas que les auto-entrepreneurs qui doivent vendre leur image, loin de là ! Ce n’est plus un secret pour personne qu’un recruteur accorde beaucoup d’importance à la personnalité lorsqu’il a le choix entre plusieurs candidats. Développer un personal branding fort peut aussi être un moyen de faire remonter votre CV sur le haut de la pile !

Pour résumer, le marketing personnel consiste à inclure votre image personnelle dans votre stratégie professionnelle. Il s’agit d’ajouter de la valeur à son activité professionnelle, en créant une image de marque autour de sa personne. Cette image, pour être efficace, doit être forte, authentique et cohérente. Il faut, dans une perspective marketing, qu’elle permette à votre entreprise de se distinguer de la concurrence, de sortir du lot, en associant à votre entreprise un visage et une personnalité (et donc quelque chose d’unique).

Cela aura, dans le meilleur des cas, deux effets positifs, ou en tout cas deux objectifs à atteindre :

  • Augmenter la visibilité de votre entreprise auprès de ses cibles ;
  • Augmenter l’attachement de votre clientèle à votre entreprise et générer un effet communauté.

Maintenant que vous avez bien compris ce qu’est le marketing personnel, et dans quel mesure il peut être appliqué à votre stratégie professionnelle, rentrons un peu plus dans le vif du sujet : comment faire pour tirer profit au maximum de sa stratégie de marketing personnel ?

Comment réussir son marketing personnel ?

Vous vous intéressez au marketing personnel ? Vous souhaitez vous lancer dans l’aventure et mettre en place une image de marque pour associer votre visage et votre personnalité à votre vie professionnelle ? C’est une très bonne idée. Mais pour que cela soit efficace, et ne devienne pas contre productif, il faut faire un marketing personnel réussi.

Plutôt que de vous donner une liste de conseils à appliquer, nous vous invitons à organiser votre réflexion autour de quatre mots, qui correspondront aux quatre piliers du développement efficace de votre personal branding : authenticité, lucidité, cohérence et réseau.

Authenticité

Ce premier pilier répond à la question : “Qui suis-je ?”

Lorsqu’une image est artificielle ou créée de toute pièce, cela se voit. Une image peut être belle et attirante, mais si elle manque de profondeur et d’authenticité, elle ne saura pas attirer la sympathie du public. Vous devez réussir à concilier les deux dans votre manière d’aborder votre marketing personnel.

Quelles que soient les plateformes sur lesquelles vous communiquez (qui doivent être adaptées à votre cible et à votre activité), l’image de vous-même que vous renvoyez doit être fidèle à ce que vous êtes. Prenez le temps de vous demander qui vous êtes, et ce que vous voulez pour votre entreprise. Quelles sont vos valeurs, et les valeurs que vous souhaitez injecter dans votre entreprise ou votre vie professionnelle ? Quelles sont les choses importantes pour vous ? Quels sont les aspects de votre personnalité qui sont les plus essentiels dans la construction de votre projet professionnel ? L’authenticité, accompagnée d’une certaine transparence, est ce qui saura toucher vos prospects et fidéliser vos clients, plus qu’une image qui n’est qu’apparente.

Lucidité

Ce deuxième pilier répond à la question : “Que puis-je faire ?”

Vous êtes qui vous êtes, avec vos forces et vos faiblesses. Il est très important d’avoir conscience des unes comme des autres. Prenez le temps de repérer vos faiblesses et vos points forts. Une fois que vous êtes assez lucide sur vos capacités, et sur ce que vous apportez, en tant que personne, à votre projet professionnel, jouez vos meilleures cartes. Mettez en avant vos compétences.

C’est à partir de ce travail de prise de recul sur vous-même que vous pourrez déterminer comment vous distinguer de la concurrence : qu’avez-vous de plus que la concurrence ? Comment votre image de marque pourra vous faire prendre de l’avance sur la concurrence ? Jouez de vos particularités.

Cohérence

Ce troisième pilier répond à la question : “Pourquoi ?

Pourquoi avoir recours au marketing personnel ? Si vous jugez que développer votre image de marque et miser sur le marketing personnel peut avoir un effet positif sur votre travail, c’est que vous voyez une cohérence, une continuité entre votre personne et votre projet professionnel.

La façon dont vous allez développer votre image de marque (votre personnalité et vos valeurs) doit entrer en cohérence avec votre projet professionnel (vos objectifs, votre cible, votre identité d’entreprise).

Vous devez construire une stratégie de communication autour de votre identité et de votre personnalité qui soit cohérente avec votre stratégie commerciale globale, et qui lui apporte quelque chose de plus.

Réseau

Ce dernier pilier répond à la question : “Qui atteindre ?

Vous devez mettre à profit votre marketing personnel pour toucher un maximum de personnes. Réseau comme réseaux sociaux, et réseau comme réseau de contacts.

Vous l’avez sûrement déjà bien compris, développer un marketing personnel va de pair avec le développement de vos réseaux sociaux. Quelle que soit la plateforme que vous préférez, quel que soit votre réseau de prédilection, les réseaux sociaux sont le meilleur moyen de se construire une image vivante et authentique, tout en étant proche de votre communauté de consommateurs, de vos clients, de vos prospects, ou même de vos partenaires.

Utilisez le marketing personnel pour créer des liens professionnels. Agrandissez votre réseau. Entrez en contact avec les gens qui peuvent vous apporter. Pour cela, utilisez les trois premiers piliers : faites-vous apprécier en étant authentique, gagnez la confiance des autres en mettant en avant vos compétences et en étant cohérent. 

Voilà ! On peut dire que maintenant, vous connaissez la théorie pour un marketing personnel réussi ! Si vous gardez toujours en tête ces quatre piliers du marketing personnel, vous devriez réussir à construire quelque chose d’efficace. Le plus important est de toujours garder vos objectifs à l’esprit, et de vous assurer que vos objectifs sont bien en adéquation avec votre vision de votre avenir professionnel. Soyez fidèle à vous-même et à vos objectifs. 

Clôturons cet article en beauté : passons de la théorie à la pratique, en vous donnant quelques conseils de petits détails à soigner pour un marketing personnel réussi !

4 idées pour réussir son marketing personnel

Soignez votre communication écrite

Les fautes d’orthographe, ça ne pardonne pas. Mis à part les stories et autres types de communication orale où vous vous adresserez directement à votre communauté en parlant, vous communiquerez essentiellement par écrit. Si vous voulez être pris au sérieux, et renvoyer une image d’expert, il est important de penser à soigner votre expression écrite (orthographe, syntaxe, conjugaison, vocabulaire précis et adapté…). Si vous savez que l’orthographe fait partie de vos points faibles, n’hésitez pas à avoir recours à un correcteur en ligne : il y en a de très efficaces !

Uniformisez votre image sur les différents réseaux

Toujours sur l’idée de cohérence (notre troisième pilier), faites en sorte que l’image que vous construisez sur vos différents réseaux soit uniforme. Par exemple, utilisez la même photo de profil sur vos différents réseaux, ou bien soyez fidèles à une charte graphique, à des codes couleurs cohérents… C’est un moyen efficace d’ancrer votre image, avec tout ce qu’elle véhicule, dans l’esprit des individus qui vous suivent sur plusieurs réseaux en même temps.

Soyez constant

La constance est une manière efficace de vous imposer dans l’esprit de vos followers. Rappelez-leur votre existence régulièrement, ne leur laissez pas le loisir de vous oublier – sans en faire trop non plus, il faut savoir trouver le juste équilibre ! 

Restez accessible

L’un des plus gros avantages du marketing personnel, c’est qu’il permet d’associer l’humain au professionnel. Vous êtes une personne, un être humain. Vous devez mettre à profit cette vérité indiscutable pour paraître accessible à vos prospects. Par exemple, pourquoi ne pas profiter de vos réseaux pour montrer l’envers du décor, et partager la façon dont vous travaillez au quotidien ? 

Vous avez maintenant toutes les clés en main pour réussir votre marketing personnel, ou personal branding. Bon courage pour la suite ! 

Top 5 des logiciels de création graphique gratuits en 2021

Top 5 des logiciels de création graphique gratuits en 2021

Être entrepreneur signifie également passer par l’étape de la création de l’image de votre entreprise. La création graphique sera une étape indispensable au bon développement de votre entreprise. Si vous souhaitez créer vos visuels vous-même et gratuitement, voici un Top 5 des meilleurs outils qui sont à votre disposition.

Numéro 1 : Canva

Canva est un service d’édition graphique. Il est accessible en ligne et est très simple d’utilisation : l’ouverture du compte est gratuite, puis les étapes à suivre sont expliquées de manière très claire. Il suffit de suivre leur déroulement pour comprendre le bon usage de cet outil.

Canva met à la disposition de ses utilisateurs un grand nombre d’options. Vous pourrez y trouver des thèmes et des designs déjà préfabriqués, que vous sélectionnerez en fonction de vos besoins. Par exemple, Canva propose des thèmes tout faits pour des posts Facebook, des bannières, des flyers, des CV…

C’est donc à la fois gratuit et facile à utiliser pour les novices dans le domaine du graphisme !

Numéro 2 : Adobe Photoshop Express Editor

Et oui, le fameux logiciel Photoshop est accessible gratuitement ! Attention néanmoins, il ne s’agit évidemment pas de la version avancée de l’application. Adobe propose une version plus légère et moins professionnelle : Adobe Photoshop Express Editor.

L’idée est de donner accès gratuitement à un service d’édition graphique simple d’utilisation pour les moins expérimentés d’entre nous. 

Adobe Photoshop Editor est donc une alternative gratuite à Photoshop à laquelle il faut penser sans hésiter pour vos créations graphiques.

Numéro 3 : Gimp

Il s’agit-là du logiciel de création et de retouches graphiques gratuit le plus connu. Gimp présent en grand nombre d’avantages : les outils mis à disposition sur ce logiciel sont en beaucoup de points semblables à ceux disponibles sur Photoshop. D’ailleurs, les fichiers Photoshop (PSD) y sont également supportés. 

Si vous voulez vous fier à une valeur sûre, Gimp est probablement l’alternative qu’il vous faut !

Numéro 4 : Pixlr

Pixlr est un logiciel digne d’attention, et pour plusieurs raisons. Dans un premier temps, son premier point fort est son accessibilité : vous pouvez y accéder depuis un PC ou un Mac, mais également depuis un appareil mobile (tablette ou Smartphone). 

Pixlr propose trois outils, chacun spécialisé dans un besoin graphique précis : 

  • Pixlr Editor pour la retouche d’images illimitée
  • Pixlr Express pour les retouches superficielles
  • Pixlr O-Matic pour l’ajout de filtres.

Ces trois outils sont accessibles gratuitement, et il n’est même pas nécessaire de s’inscrire pour y accéder.

Numéro 5 : Photopea

Pas de téléchargement pour Photopea : cet outil web est accessible uniquement en ligne, en passant par leur site Internet : https://www.photopea.com/.

Là encore, le logiciel prend exemple sur Photoshop en proposant une interface et des outils proches de ceux du géant d’Adobe, qu’on connaît bien : les filtres, les calques, les masques, les vecteurs… 

L’utilisation gratuite est justifiée par la présence de publicité sur le site, qui n’est en rien dérangeante. C’est un outil facile d’utilisation et très facile d’accès : on ne peut que vous recommander de vous y intéresser si vous êtes à la recherche d’un logiciel de création graphique gratuit.

5 tendances en design de logo en 2021

5 tendances en design de logo en 2021

Comme tout va très vite dans le monde du commerce, il est important de rester à la page pour se faire sa place quand on débute dans entrepreneuriat. C’est valable également pour ce qui est de la création de logos : en 2019, les logos colorés et audacieux étaient en vogue. Le design de logo est une discipline suivant des tendances…

Cette année, on garde un peu d’ancien, et on ajoute une touche moderne. Voici donc pour vous 5 tendances en design de logo pour l’année 2021.

1. Les typographies originales

Commençons par le commencement : comment choisir la typographie de son logo pour rester dans la tendance en 2021 ? Ou mieux : quelle place accorder au texte dans le design de son logo ?

N’ayez plus de limite. En 2021, n’ayez pas peur de jouer avec votre texte, et pourquoi pas même en faire le coeur de votre logo en choisissant une police de caractère stylisée et unique.

N’hésitez pas à jouer cette carte pour faire du nom de votre entreprise un atout, même en matière de visuel. Choisissez une typographie audacieuse, originale, qui reflète l’esprit de votre entreprise. 

2. Les dégradés 3D

La tendance était déjà aux dégradés de couleur dans les logos. Mais cette année, aux dégradés, s’ajoutent les formes 3D. On verra beaucoup de formes géométriques très simples dans les logos, avec une couleur dégradée sur tout son spectre.

Donnez du volume et de la profondeur à ces formes, et transformez un design simple en quelque chose de beaucoup plus sophistiqué et attractif, tout en conservant l’aspect épuré du motif géométrique.

Le dégradé 3D est la nouvelle tendance pour créer un logo moderne, en jouant sur le relief, la lumière et les ombres.

3. L’ambiance années 80

Les “vibes” des années 80 sont à la mode en ce moment, tant en culture populaire qu’en design. Dans les logos, l’ambiance années 80 se traduit par des références culturelles de l’époque.

On trouvera dans nos logos cette année des néons, des designs avec de gros pixels, des couleurs franches, ou même des références plus subtiles à la culture populaire.

Qu’est-ce qui caractérise les années 80 ? Les disques Vinyles, les Jukeboxes, les cartouches de jeu vidéo…

En fonction de l’esprit de votre entreprise et de ce que vous vendez, n’hésitez pas à surfer sur la vague de la mode vintage et à exploiter ces références originales et fun, auxquelles les clients peuvent s’identifier.

4. Les logos authentiques

C’est justement le fait de permettre au consommateur de s’identifier à l’entreprise qui justifie cette quatrième tendance. En 2021, la perfection n’est plus de mise – pas même dans le design. Préférez des logos authentiques, avec des détails volontairement imparfaits. En somme, on aime les logos bruts, avec un effet “fait main”.

Pourquoi ne pas opter, par exemple, pour un logo effet croquis ? Ou bien encore un logo inspiration bande dessinée ? On peut aussi voir des logos qui imitent des coups de pinceaux, grossiers ou bien tout en finesse, pour jouer sur les couleurs et les formes.

Recherchez l’originalité qui rendra votre logo unique dans l’authenticité, en retournant aux bases. Cette tendance prend le contre-pied de l’ultra numérique actuel et apporte une touche de naturel bienvenue !

5. Les superpositions

Là encore, la tendance s’inspire d’une technique déjà bien connue et bien installée.

Après les dégradés 3D, voici une autre technique qui permet de donner de la profondeur à vos logos : la superposition. Il s’agit d’ajouter plusieurs couches de couleurs ou de formes les unes sur les autres.

Avec la technique de la superposition, vous pouvez aussi jouer sur les ombres pour ajouter davantage de profondeur au rendu final.

Vous pouvez également jouer avec les effets de superposition et aller plus loin : imbriquez des éléments graphiques les uns dans les autres pour créer un effet éventail ; utilisez les ombres et les jeux d’opacité pour mimer le mouvement d’une vague… la seule limite est celle de votre créativité !

Comment mettre en place une stratégie efficace de marketing digital ?

Comment mettre en place une stratégie efficace de marketing digital ?

[Article Invité]

La stratégie de marketing digital est centrale dans la vie de tout entrepreneur. Plus encore, lors de la création d’une entreprise, le marketing digital permet de recruter rapidement ses premiers clients : il est donc essentiel pour le lancement d’une activité !

Qu’est-ce que le marketing digital ?

Le marketing digital est l’ensemble des outils et méthodologies que l’on peut mettre en place pour vendre un produit ou un service sur le web. Derrière cette expression se cache une multitude de solutions : site internet, réseaux sociaux, publicité, référencement…

Pas toujours facile de s’y retrouver au milieu de tout cela, d’autant plus que les outils et les usages évoluent très vite. Savez-vous par exemple qu’il y a aujourd’hui plus consultations de sites web depuis un téléphone que depuis un ordinateur ?

Se former et se tenir au courant des nouveautés et des évolutions du marketing digital est primordial pour assurer à son entreprise une croissance pérenne. Ne pas tirer profit de ces outils reviendrait à laisser tout le champ libre à ses concurrents !

Vous souhaitez mettre en œuvre une stratégie efficace de marketing digital ? Plusieurs voies s’offrent à vous :

Faire appel à une agence spécialisée en marketing digital

La solution facile de faire appel à une agence n’est pas forcément adaptée à toutes les entreprises.

Avantage : vous collaborerez avec des consultants et des spécialistes compétents, qui vous proposeront des solutions sur mesure.

Inconvénient : le coût, principalement. Comptez entre 500 et 2 000 € par jour de travail.

Se lancer dans le marketing digital

Il vous faudra de la motivation et beaucoup de temps, mais c’est possible.

Avantage : vous n’avez rien à dépenser, et vous avez la main sur toute votre stratégie.

Inconvénient : cette solution peut vite devenir chronophage et être techniquement complexe.

Se faire accompagner : la solution idéale

Vous n’avez pas beaucoup de temps libre, et pas de gros budget ? Il existe une troisième solution, proposée par Super Colonel.

Concrètement, une stratégie de marketing digital est élaborée sur mesure pour vous, un coaching vous est proposé chaque mois, ainsi que l’accès à des formations sur les outils les plus adaptés à votre activité. Tout cela pour moins de 100€ par mois. Plutôt pratique, non ?  Plus d’informations en cliquant ici.

Pour conclure

Choisissez la solution la plus adaptée à vos besoins, et lancez-vous !

Et surtout, n’oubliez pas : le plus important est d’être régulier dans la mise en œuvre de votre stratégie.

Quelles sont les mentions obligatoires à mettre sur une facture en 2021 ?

Quelles sont les mentions obligatoires à mettre sur une facture en 2021 ?

Le métier d’entrepreneur s’apprend : il y a beaucoup de détails techniques et administratifs qu’il faut connaître et maîtriser pour faire tourner une entreprise, et parfois, on peut s’y perdre.

Par exemple : comment fonctionne un système de facturation ? Que faut-il écrire sur une facture ? Quelles sont les mentions obligatoires à ne surtout pas omettre lorsque l’on remplit une facture en 2021 ?

Quand est-il obligatoire de faire une facture ?

Première étape : la création d’une facture. Quand est-elle obligatoire ? Quand êtes-vous tenus d’établir une facture à l’attention de votre client ? La réponse dépend des cas.

  • De professionnel à professionnel : la facture est obligatoire dans tous les cas de transaction commerciale entre professionnels. Elle doit être obligatoirement émise au moment de la prestation (s’il s’agit de service) ou de la livraison (s’il s’agit d’une vente). 
  • De professionnel à particulier : il y a deux cas de figure possible. 
  • Dans le cas d’une vente de marchandise, l’établissement d’une facture n’est obligatoire que pour les professionnels assujettis à TVA, ou bien à la demande du client.
  • Dans le cas d’une prestation de service, l’établissement d’une facture est obligatoire au-dessus de 25€, ou bien à la demande du client.

La facture doit toujours exister en double : une pour l’émetteur, et une pour le client.

Que faut-il obligatoirement inscrire sur une facture ?

Il y a un certain nombre de mentions obligatoires à faire apparaître sur une facture. 

  • Le nom du vendeur (ou raison sociale), ainsi que l’adresse du vendeur, et l’adresse de facturation différente le cas échéant.
  • Le numéro d’immatriculation au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés), ainsi qui la ville du greffe d’immatriculation pour les sociétés.
  • Pour les sociétés : la forme de la société et le montant du capital social de celle-ci.
  • Le nom et l’adresse de l’acheteur.
  • Si l’opération est supérieure à 150€ HT, le numéro d’identification de TVA?
  • La date d’établissement de la facture
  • Le numéro de facture : il doit être unique et être cohérent avec le reste des factures établies par l’entreprise, suivant une suite chronologique.
  • Le numéro du bon de commande
  • Le détail de la vente : doit apparaître sur la facture la nature des marchandises vendues ou leur référence, et le détail des prestations le cas échéant.
  • Doivent apparaître les quantités (combien de marchandises par exemple).
  • Le prix à l’unité HT et le montant des remises le cas échéant.
  • Les taux de TVA appliqués, le montant de la TVA le cas échéant. S’il n’y a pas de TVA, la référence de l’article du code général des impôts qui le justifie.
  • La date du règlement prévue.
  • Le montant total à payer
  • Doivent apparaître les conditions d’escompte relatives au paiement, et les pénalités de retard le cas échéant.

Toutes ces mentions doivent apparaître obligatoirement sur la facture, à partir du moment où elles ont lieu d’être.

Quelles mentions facultatives peut-on inscrire sur une facture ?

Il existe quelques mentions supplémentaires qui peuvent apparaître sur votre facture, mais qui restent toutefois facultatives.

  • Le nom de votre marque
  • Le nom de votre enseigne
  • Les conditions générales de vente fixées par vos soins
  • Le détail des divers moyens de paiement acceptés.

Si l’une ou l’autre de ces mentions vous paraît pertinente pour votre acheteur, vous pouvez donc décider de la faire apparaître sur votre facture.

Erreur ou oubli : que risquez-vous ?

Comme dit, l’établissement d’une facture est obligatoire sous certaines conditions, et l’apparition des mentions obligatoires est, de fait, obligatoire. Ne pas respecter ces obligations peut générer des sanctions.

On parle de défaut de facturation. C’est un délit passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 75 000€ si une personne physique est concernée, et 375 000€ si une personne morale est concernée.

Le défaut de facturation (une facture inexistante) peut entraîner une amende à hauteur de 50% du montant de la transaction.

Concernant les inexactitudes et les omissions sur la facture, une amende fiscale d’un montant de 15€ par erreur est prévue. Cette amende fiscale ne peut pour autant pas excéder un quart du montant de la facture.

Pin It on Pinterest