Portrait d’entrepreneur : Thierry Alibert lance son entreprise de drones agricoles

Portrait d’entrepreneur : Thierry Alibert lance son entreprise de drones agricoles

Pour ce nouveau portrait d’entrepreneur, nous sommes allés à la rencontre de Thierry, formateur de télépilote de drone, actuellement en train de développer un projet très innovant. Bienvenue dans le Gers, non loin de Toulouse, où une petite équipe souhaite s’investir dans le milieu agricole. 

Pouvez vous nous parler de votre projet d’entreprise de drones agricoles ? 

Je suis en train de monter un projet pour l’agriculture. Avec mon équipe, nous proposons de faire du larguage de trichogramme par drone pour lutter contre la pyrale du maïs. 

Le trichogramme, c’est une micro-guêpe dans une capsule en amidon qui se désintègre, qui est biodégradable. Lâchée sur un champs de maïs, la micro-guêpe se libère et vient pondre ses œufs dans les larves de la pyrale (un parasite du maïs) empêchant l’éclosion d’une nouvelle génération de pyrale. Cette méthode permet de faire gagner du temps à l’agriculteur et peut lui permettre d’opter pour une solution plus écologique. 

Nous sommes donc en train de concevoir nous-même le drone et le système de largage. Je travaille avec un câbleur, un usineur et un électronicien. Il y a aussi ma femme qui aide car elle est câbleuse en aéronautique. Nous sommes actuellement en train de tout concevoir de A à Z. 

Nous sommes tous issu de l’industrie aéronautique .  

Où en êtes vous de la création de l’entreprise ?

Là nous avons créé nos statuts et rencontré les premiers professionnels qui veulent travailler avec nous. Ils attendent notre premier prototype qui sortira normalement au mois de janvier. Si ce prototype fonctionne correctement, au mois de juin et de juillet on va commencer l’épandage, le largage des trichogrammes sur les champ de maïs. J’ai 200 hectares de prévu pour le mois de juillet. C’est un petit test qui va permettre à l’agriculteur de nous dire si oui on travaille ensemble. Et si on travaille ensemble, ça peut être une belle aventure

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’aventure des drones ? 

J’aime vraiment ce qu’il se passe autour du développement des drones. Je me rend compte qu’on est vraiment au tout début et il y a un potentiel à explorer. C’est vrai c’est très courant maintenant en photo et en vidéo mais il y a encore plein de domaines à découvrir. Dans l’agriculture, par exemple, il y a un énorme potentiel. 

Est-ce que vous avez rencontré des difficultés dans la création de votre entreprise de drones agricoles ? 

Au départ pour devenir télépilote, je me suis fait financer par le Fongecif pour lancer ma première demande de formation. D’abord, j’ai fait une étude de marché et ça a duré quasiment deux ans pour ’avoir les fonds… À un moment donné je me suis dis que je n’arriverais jamais à avoir cette formation. Et finalement tout s’est décanté au fur et à mesure. Il fallait être patient. Et ça fait deux ans que j’ai commencé pour avoir toutes les formations requises pour être formateur télépilote et pour pouvoir prétendre à piloter un drone sur des champs. 

Comment avez-vous découvert Sinao ? 

J’ai connu cette solution grâce à Minute Drone, avec qui je travaille pour de la formation. Je l’utilise pour faire toute ma facturation, pour l’envoi de mes devis et surtout pour faire mon suivi de facturation. 

Ce que j’aime bien sur Sinao, c’est que le suivi me fait gagner du temps. Je suis mes contrats directement sur l’outil. Je sais tout de suite quel devis ont été validé, quelles factures ont été réglée, si les chèques ont été encaissés, etc … Sans ça, je me perdrais dans des centaines de mails. Tandis que là, j’ai mon tableau de bord et je peux voir exactement où j’en suis. Ça va être bénéfique pour la suite de mon activité lorsque j’aurai beaucoup plus de devis et de factures à traiter.

C’était la première fois que je faisais de la pré-comptabilité moi-même. Sinao est convivial et simple, c’est vraiment bien. Le plus : c’est que cela permet d’envoyer des mails automatiquement ! Encore une fonctionnalité qui fait gagner du temps.

Quelle est votre philosophie dans votre projet entrepreneurial ? 

Je me dis qu’il faut toujours essayer : qui ne tente rien n’a rien. Et comme je le dis à tous, le principal c’est d’essayer pour ne pas avoir de regret. On va aller jusqu’au bout et si on n’y arrive pas au bout, on aura tout mis en œuvre pour. Le principal, pour l’instant, c’est d’avancer et on verra au fur et à mesure.

Si j’avais un conseil à donner : c’est de ne pas se désorganiser ou s’éparpiller. Pour l’instant on est sur le projet de prototype, une fois que le projet sera finalisé et on va vraiment se lancer sur notre business plan et notre publicité. Je pense que c’est mieux de ne pas tout faire en même temps.

Financez votre blog grâce à notre programme d’affiliation

Financez votre blog grâce à notre programme d’affiliation

Connaissez-vous l’affiliation ? C’est un dispositif marketing qui permet de gagner de l’argent en déclenchant des ventes ou des clics depuis votre blog, vos réseaux sociaux, vos newsletters etc …

Beaucoup de blogueurs ou influenceurs gagnent leurs vies comme cela, et c’est d’autant plus vrai dans le milieu entrepreneurial.

Avec Sinao, nous venons de lancer notre programme d’affiliation. C’est l’occasion de vous faire un petit topo sur l’affiliation, comment ça marche et pourquoi c’est super chouette !

L’affiliation qu’est-ce que c’est ?

L’affiliation est un système qui permet à quelqu’un qui a une audience de gagner de l’argent en faisant connaitre ou en recommandant des produits ou des services. Pour cela, le blogueur s’inscrit sur une plateforme d’affiliation (gratuitement) et utilise les liens personnalisés ou les bannières qui lui sont mises à disposition. Ces liens permettent de suivre le chemin du potentiel client et le blogueur est rémunéré selon les règles qui ont été définies par l’annonceur (la marque ou le magasin).

Il y a plusieurs types de rémunération :

  • au CPC (coût par clic) : C’est le montant que vous gagnez à chaque fois qu’un visiteur clique sur la publicité présente sur votre site.
  • au CPL (coût par lead) : C’est le montant que vous gagnez par visiteur redirigé via une publicité qui entreprendre une action déterminée au préalable entre vous et votre affilié. Par exemple, le fait d’effectuer d’inscrire quelque part ou de remplir un formulaire.
  • CPV (coût par vente) : C’est le montant que vous gagnez à chaque fois qu’un visiteur effectue un achat sur le site de l’annonceur. Vous pouvez soit être payer au pourcentage du prix de vente, soit avec un montant fixe par vente.
Résultat de recherche d'images pour "affiliation""
(source)

Comment fonctionne notre programme d’affiliation ?

Nous proposons une rémunération de 3€ vous engendrez un nouvel inscrit à la version d’essai (CPL) et une rémunération de 40€ pour toute suscription à un abonnement (CPV).

Pour cela rien de plus simple, il suffit de s’inscrire gratuitement ici : https://sinao.tapfiliate.com/

Puis vous pouvez parler de Sinao sur votre blog / site, soit sous forme d’un article, soit lors d’un comparatif de logiciels par exemple, soit faire une allusion dans un de vos articles déjà existants. Seule contrainte : utiliser votre lien personnalisé d’affiliation pour que l’on puisse suivre d’où proviennent les ventes.

Ensuite, la rémunération est automatique !

Pourquoi c’est cool l’affiliation ?

Parce que c’est un excellent moyen de monétiser votre activité très facilement. En effet, lorsque le dispositif est en place, vous n’avez rien d’autre à faire que d’attendre votre virement mensuel. Si en plus vous êtes top sur le SEO alors vous n’avez rien à faire de plus.

Notre rémunération est avantageuse alors n’hésitez pas à la tester.

Pour toute demande d’informations complémentaires ou si vous avez des questions, vous pouvez me contacter à margot(at)sinao.fr

Entrepreneur, pourquoi devez-vous impérativement avoir un blog ?

Entrepreneur, pourquoi devez-vous impérativement avoir un blog ?

Vous venez de vous lancer dans entrepreneuriat. Félicitations ! 

Comme tout entrepreneur qui démarre une activité, vous vous demandez comment attirer les clients, développer votre image, faire parler de vous et faire fructifier votre entreprise. 

Il existe un moyen simple, rapide et peu coûteux de vous faire connaître. Avec un minimum d’investissement en terme de temps, vous pouvez optimiser votre communication, développer votre image et montrer votre savoir-faire. Il est primordial de créer votre blog. Ainsi, vous pouvez attirer clients et collaborateurs. Créer un blog ? Oui mais pourquoi ? 

Créer un blog pour vous rendre visible sur internet 

En créant un blog, vous créez immanquablement un trafic internet. Plus vous postez des articles, plus vous développez votre contenu et vos pages généreront un trafic naturel vers votre site. De ce fait, votre blog sera plus visible. Votre site internet est votre carte de visite virtuelle et travaillera automatiquement pour vous. En créant du contenu original qui se démarque, vous attirerez plus de visiteurs. 

Autant vous dire que votre contenu doit être construit, pertinent et diriger tactiquement vers une cible de potentiels clients et collaborateurs. Les moteurs de recherche sont capables par votre flux de posts publiés, de vous classer parmi les premières pages. Plus vous aurez de visiteurs, plus les moteurs de recherche placeront votre site en pole position. 

La création de site web ou de blog doit être entretenu hebdomadairement afin de toujours garder en éveil vos lecteurs pour ne pas sombrer dans un site rarement mis à jour, sans véritable entretien ce qui causera un flux moindre et par conséquent touchera peu de nouveaux lecteurs et internautes.

Veillez à poster du contenu de qualité en insérant des sujets pertinents et des mots-clés choisis avec stratégie. 

Avoir un blog afin d’attirer des nouveaux clients

Le site web ou le blog permet de viser plusieurs objectifs tous portant le même but final : 

Exposer votre savoir Proposer vos produits Définir vos services Gagner en visibilité Toucher plus de prospects Permettre de vous contacter rapidement. 

Les leads ou autrement dit les potentiels contacts ne sont pas forcément générer par l’augmentation du nombre de visites sur votre blog. Cela dit, augmenter son trafic tout en ciblant sa stratégie marketing dans son blog implique que votre page soit indexée sur les moteurs de recherche. 

C’est en créant des articles incluant des mots clés répertoriés par les moteurs de recherches de par les recherches elles-mêmes réalisées par les utilisateurs que votre blog affichera une nouvelle position chaque fois que vous posterez un nouvel article. 

Générez du trafic passe sans aucun doute par les posts réguliers sur votre blog. 

En insérant dans votre page web un lien « Call to Action », vous incitez vos visiteurs à cliquer sur ce bouton qui les dirigera sur une autre page, pour s’inscrire, acheter un produit, visiter vos locaux… Le Call to Action est un outil de marketing important qu’il ne faut pas négliger. Il augmente vos chances de convertir vos clics visiteurs en trafic générer et donc en prospects. Inviter vos visiteurs à laisser leurs coordonnées ou une adresse mail, est une première étape vers une vente ultérieure.

La meilleure des stratégies est de trouver l’équilibre entre le contenu informatif et celui incitants à visiter vos propositions commerciales. 

Créer un blog pour avoir du contenu à partager sur les réseaux sociaux ou par mail 

En écrivant sur votre blog, vous créez une audience qui ne vous connaît pas et ne connaît pas votre entreprise. 

En postant de nouveaux articles, vous avez la possibilité de traiter de sujets différents tout en gardant une certaine cohérence avec votre activité. 

Vous pouvez donc vous adresser à une cible plus grande. Par exemple, si vous avez une entreprise de chauffeurs privés, vous pouvez poster un article sur les lieux à visiter dans votre région. Ainsi, les internautes qui recherchent des informations sur les contenus liées au tourisme pourront découvrir votre site. 

MacBook Pro near white open book

Avoir un blog pour donner un aperçu de votre travail (book, compétences d’analyse, rédactionnelle …) 

En créant un blog professionnel vous devez garder en objectifs les questions fondamentales de vos internautes et d’y répondre. 

La mise en place de votre blog doit être rigoureuse, professionnelle et doit apparaître comme un blog reflétant l’expertise de votre entreprise. 

Le but du blog est essentiellement celui de répondre aux demandes de vos prospects. Vos clients potentiels doivent en un clin d’œil s’apercevoir de votre professionnalisme tout en gagnant leur confiance pour vous confier leur projet. 

Vous pouvez améliorer votre image de marque en rendant plus humain votre blog, faites inter-réagir vos collaborateurs en leur donnant la parole ; ils peuvent alors parler d’un service dont ils ont la gestion ou d’un produit dont ils connaissent les points forts. 

Une entreprise humaine est une entreprise qui attire la confiance et augmente son humanisme. Des qualités que collaborateurs et clients recherchent aujourd’hui.

Votre blog est un atout majeur pour améliorer votre image de marque. 

Créer un blog pour maintenir un lien avec vos prospects et clients 

Les articles de votre blog sont moins académiques et donne de par le ton utilisé dans la rédaction, une approche plus proche de l’entreprise vers ses clients. 

Le blog permet de créer un lien entre l’entreprise, le prospect, les clients et mêmes avec des éventuels partenaires. 

L’entreprise apporte son expertise sur une page internet et augmente son attractivité tout en suscitant la réflexion et l’engagement de votre audience. N’hésitez pas à installer l’option de vous laisser un commentaire, la possibilité de partager votre blog ou de rediriger les visiteurs vers vos pages de réseaux sociaux. 

En conclusion : pourquoi vous devez avoir un blog ?

La création d’un blog ne doit pas être négligée. Le blog est un levier essentiel au développement de votre entreprise. Il permet par une position de mots-clés de placer celui-ci parmi les premiers dans un moteur de recherche. La sémantique et la bonne utilisation des techniques de SEO permettent un référencement naturel. Sur le long terme, les articles de votre blog, s’ils sont postés régulièrement vous offre la possibilité d’obtenir un trafic durable et de qualité.

Son apparence et son design doivent être en cohérence avec les marchandises et services vendus. 

Il est important que les internautes puissent avoir la possibilité de vous joindre via un formulaire de contact ou d’être rediriger vers vos réseaux sociaux. 

Créer du contenu original en insérant des mots clés, mots les plus souvent rechercher pour répondre à la demande. 

Définissez votre style, votre thématique, votre ligne éditoriale et votre ton afin de permettre une approche naturelle tout en stratégie. 

Coûts de l’énergie en hausse : quelles pistes de réduction de sa facture énergétique ?

Coûts de l’énergie en hausse : quelles pistes de réduction de sa facture énergétique ?

Les dépenses énergétiques liées au chauffage représentent 8% du budget des français. L’efficacité énergétique s’améliore, cette part a crû ces dernières années, notamment du fait de l’augmentation du prix des énergies.

Les ménages, mais aussi les artisans, les entrepreneurs, les exploitants chauffagistes, peuvent réduire ces dépenses via deux principaux leviers. Le premier consiste à réduire la quantité d’énergie consommée. Le second vise à choisir la source d’énergie la moins onéreuse.

Agir sur les quantités : identifier les gisements de réduction de consommation

Avant même d’entreprendre des travaux, il est possible d’améliorer la performance énergétique d’un bâtiment en agissant sur les usages. Le suivi en continu des données et de la température d’un bâtiment permettent d’identifier des pistes d’économies d’énergie.

Le suivi des consommations pour anticiper ses charges

Un mauvais réglage de la chaufferie peut être révélé grâce au suivi des données de consommation dans le temps, qui, en cas de dérive, indiquent une perte de performance de la chaudière.

Il est par ailleurs possible de simuler des réglages qui, croisés à des scénarios de rigueur de l’hiver, offrent des prédictions sur la saison de chauffe et donc une anticipation des charges énergétiques. A l’échelle d’un parc, le suivi de la consommation permet d’identifier en un coup d’oeil les bâtiments les plus énergivores.

Enfin, le suivi des données de consommation permet d’alimenter le calcul de l’intéressement d’éléments objectifs sur la consommation théorique et la consommation réelle. Les exploitants chauffagistes peuvent ainsi offrir plus de transparence à leurs clients. Ils peuvent eux-mêmes proposer la révision des contrats en cas d’écart entre la consommation théorique et la consommation réelle.

L’analyse des données de température pour optimiser les réglages du chauffage

En l’absence de dérives, il est possible de réduire sa consommation énergétique sur la base d’analyses de la température intérieure. En effet, 50% des logements dont les données de température intérieure sont suivies ont des températures supérieures à 22°. Or, une réduction d’un degré de chauffage permet, selon l’ADEME, de réduire sa consommation énergétique – et donc sa facture – de l’ordre de 7%. C’est également un moyen d’améliorer le confort des occupants, puisque les professionnels de santé préconisent une température de chauffe aux alentours de 19°.

Ces pistes d’économies d’énergie sont des solutions qui agissent sur les quantités et qui permettent d’économiser jusqu’à 20% d’énergie. Il est également possible de réduire sa facture énergétique en agissant sur les prix via une fourniture en énergie peu coûteuse.


Agir sur les prix : choisir l’énergie la moins coûteuse

Choisir l’énergie la moins chère implique d’être attentif aux prix actuels de cette énergie mais aussi à ses évolutions futures. Pour se chauffer, les principales sources d’énergie sont l’électricité, le gaz, le bois et le fioul.

Source : Sélectra,  https://selectra.info/energie/guides/comparatifs/electricite-gaz-bois-fioul-propane

Les grandes tendances sont à l’augmentation du prix de l’électricité. Le coût a augmenté de 42% en dix ans, en valeur nominale. Cette tendance risque de se poursuivre compte tenu des coûts futurs de la filière : allongement de la durée de vie des centrales nucléaires et coûts liés au déploiement des énergies renouvelables. L’électricité serait ainsi l’énergie la plus chère du marché. Bien que ce soit la plus utilisée dans les logements en location en raison de sa facilité d’installation.

Le gaz (propane et gaz naturel) a également vu son prix augmenter ces dernières années. Principalement parce qu’il est indexé sur celui du pétrole. Le prix du gaz payé par les particuliers se décompose entre un abonnement fixe, un prix au kWh – qui est variable et qui dépend de la consommation – et des taxes. Ainsi, un chauffage au gaz augmente le prix de l’abonnement. Mais, par rapport à un forfait pour l’eau chaude et la cuisson, réduit le prix au kWh.

Le chauffage au bois, une des sources d’énergie les plus écologiques. Il a vu son prix augmenter également, mais essentiellement du fait d’une hausse de la demande, notamment pour les granulés.

Enfin, si le prix du fioul a fortement augmenté au cours de la dernière décennie (de près de 100%), il faut également noter que la loi de transition énergétique prévoit l’arrêt de cette source d’énergie pour le chauffage individuel à horizon 2028.

Pour déterminer la source d’énergie la plus économe pour un logement ou des locaux, des comparateurs d’énergie tels que LeLynx.fr permettent d’optimiser les consommations. De même, des entreprises spécialisées dans l’analyse et le traitement des données du bâtiment, telles que Homeys, accompagnent dans l’identification des réglages à réaliser pour réduire sa consommation énergétique.

Comment trouver ses premiers clients ?

Comment trouver ses premiers clients ?

Ça y est, vous avez fait le grand saut et vous êtes lancé dans votre activité en tant que travailleur indépendant, félicitations ! Mais comme vous pouvez vous en douter, le plus dur reste à faire : trouver ses premiers clients… 

 Cette première étape peut souvent ressembler à une longue traversée du désert pour certains entrepreneurs débutants. Rassurez-vous, nous avons listé pour vous 4 solutions pour vous y aider.

Parlez-en autour de vous

La première chose à faire après avoir lancé son entreprise, c’est de la faire connaître au maximum. Et quoi de mieux que de commencer par le cercle le plus proche : votre famille et vos amis.

Vous allez probablement les perdre à l’évocation des notions d’UX ou de B2B, mais leur en parler peut être utile pour 2 raisons.

Tout d’abord, car cela vous permet de vous entraîner à présenter votre projet : si vous arrivez à leur faire comprendre dans les grandes lignes, ce sera un jeu d’enfant de l’expliquer à des professionnels de votre milieu.

Deuxièmement, ils en parleront autour d’eux si l’occasion s’y prête, et les nouvelles vont vite !

Ne fuyez pas les plateformes ! 

Ces sites de mise en relation (hopwork, upwork, freelancer…) ont souvent mauvaise réputation : trop de concurrence, rémunération médiocre, etc. Mais ne vous y trompez pas, c’est un excellent moyen pour se faire connaître et trouver vos premiers clients. 

Une fois sorti du lot grâce à de bonnes évaluations, c’est un formidable tremplin pour accéder à de meilleurs contrats mieux rémunérés, en dehors de ces plateformes.

Les réseaux sociaux, une mine d’or pour trouver des clients

En tant que nouvel arrivant dans l’entrepreneuriat, les réseaux sociaux vous seront d’une grande aide. Commencez à construire des relations avec des personnes ou des marques avec qui vous aimeriez travailler.

Bien entendu, envoyer un tweet à quelqu’un pour lui demander du travail n’est peut-être pas la meilleure solution. En revanche, vous pouvez essayer de vous placer dans son radar, en interagissant avec lui : commenter ou partager ses publications par exemple.

Outre ces potentiels clients, il est également important de prendre contact avec vos collègues freelancers. Des liens peuvent se créer et des amitiés peuvent même en émerger. Ces rapprochements peuvent non seulement vous aider personnellement, mais également professionnellement en vous mettant un pied dans le milieu.

Osez taper aux portes

Vous avez certainement déjà entendu toutes ces success-stories de grandes stars racontant leur début, et qui par un coup d’audace, s’ouvrent des portes et se retrouvent d’un seul coup sur le devant de la scène. Vous vous dites peut-être que vous n’avez pas ce culot ! Rassurez-vous, vous avez la chance de vivre dans l’ère du numérique, plus besoin d’aller frapper aux portes, un simple email suffit !

Oui, vous essuierez des refus, et alors ? Rappelez-vous que les 5 premières entreprises d’Henry Ford ont toutes connu la banqueroute. La 6ème, nous la connaissons tous…

La création d’entreprise est un univers difficile, et être talentueux ne suffira malheureusement pas à vous garantir une réussite. Mais si vous suivez ces quelques conseils, vous mettrez toutes les chances de votre côté !

Pin It on Pinterest