Sinao, le logiciel de gestion le plus simple !

Sinao, le logiciel de gestion le plus simple !

Rien de mieux qu’un petit article pour vous présenter Sinao, le logiciel de gestion, facturation et comptabilité qui promet de rendre simple ces tâches.

Sinao s’adresse aux entrepeneur·es, petites entreprises, indépendant·es, freelances etc … La start-up propose de faciliter toutes les tâches de gestion afin de gagner du temps et d’avoir une vision claire sur les finances de son activité.

On détaille tout ça dans cet article !

Sinao : une logiciel complet pour les petites entreprises

Ce qui distingue Sinao de la plupart de ses concurrents c’est qu’il a été pensé par des entrepreneurs et non des comptables. L’objectif étant de réunir au même endroit les tâches régaliennes d’une petite activité afin de pouvoir les exécuter rapidement.

Un éditeur de facture innovant

Parmi les modules de Sinao, il y a un éditeur de devis et de factures innovant qui permet de gagner un temps considérable dans l’édition. En effet, il permet d’éditer la facture ou le devis directement dans la mise en forme de ceux-ci. En plus, cela permet de créer des documents propres, esthétiques et cohérents les uns avec les autres.

Gagner du temps ce n’est pas seulement du design. En effet, Sinao automatise tout ce qui peut l’être. Aussi, pour créer une facture vous avez juste à piocher dans votre fichier client, les mentions légales et les informations s’insèrent automatiquement, les calculs et la TVA aussi.

Un tableau de bord pour garder un oeil sur la gestion

Afin de suivre au plus près l’évolution de son activité, Sinao propose un tableau de bord complet et design. Cela permet de garder un oeil avisé sur les finances de l’entreprise mais aussi d’anticiper et d’optimiser ses dépenses.

Connecté à sa banque et à son comptable

Faire son rapprochement bancaire automatiquement et envoyez votre fichier comptable en un clic, c’est possible avec Sinao. Plus besoin de garder vos dépenses et de faire moult mails à votre comptable, vous pouvez tout centraliser dans Sinao et l’envoyer à votre cabinet directement.

Des modules adaptés à chaque besoin

En plus des modules de base, Sinao propose un système de facturation récurrente, un catalogue des stocks relié à la facturation, une gestion des clients et bien d’autres fonctionnalités encore.

L’atout charme de Sinao : un design élégant et ludique

Vous n’aimez pas la comptabilité ou vous en avez marre de la grisaille de votre logiciel actuel ? Sinao propulse la gestion dans un univers ludique et coloré afin que la compta ne soit plus une tare.

Grâce à un design coloré et ergonomique, la prise en main est rapide et efficace. Pas besoin d’être un expert pour faire sa comptabilité. De plus, le design intuitif permet de ne pas s’y perdre. On a toutes les fonctionnalités à porté de main et tout à été fait pour ne pas perdre du temps.

Les prix tous doux de Sinao ainsi que sa longue période d’essai gratuite finirons, je l’espère, de vous convaincre. Alors n’hésitez plus et lancez vous !

10 idées de business en ligne à lancer en 2020

10 idées de business en ligne à lancer en 2020

De plus en plus de personnes rêvent de travailler à partir de leur domicile. Avec les nouvelles technologies, monter son business en ligne permet d’accéder à ce rêve. Cependant, pour réussir à s’imposer et créer une entreprise rentable, il est important de savoir sur quel business partir ? Voici donc quelques idées pour vous aider dans ce projet.

Les métiers de coaching

Que vous soyez ou vous sentiez l’âme de partager des savoirs, tous les métiers de coaching sont en vogues. Que ce soit pour donner des cours particuliers dans différentes matières, ou encore pour accompagner le développement personnel ou un accompagnement en tout genre (sport, finances…) ce type de business peut vous rapporter gros.

Les métiers autour de la diffusion de contenu

La création d’un blog

Vous êtes un pro en informatique et vous adorez écrire, mettre en page. Le métier de blogger peut vous intéresser. À condition toutefois que vous aimiez vous tenir au courant des dernières actualités. Il y a de nombreuses façons de gagner de l’argent avec un blog. Si bien sûr, il y a la possibilité de demander une participation financière pour y accéder, il est aussi possible de gagner de l’argent sans que vos lecteurs ne paient quoi que ce soit. Il faudra alors vous renseigner sur l’affiliation, la publicité, le partenariat avec de grandes marques.

You tubeur, Écrivain, photographe

Tout le monde n’est pas un écrivain en herbe, mais pourquoi pas ? De nombreuses plateformes vous permettent de publier vos écrits sans pour autant débourser de l’argent. Vous préférez faire des vidéos hors pairs, de nombreuses personnes ont réussi à se faire connaître grâce à you tube. De plus, grâce à la publicité Google ou autre, il vous est possible de monétiser votre chaîne you tube. Pour ceux qui seraient passionnés de photo, le domaine de la prise de vue ou de la vidéo peut s’avérer une piste à exploiter.

Rédacteur, correcteur, traducteur, transcripteur

De nombreux sites recherche des personnes pour écrire des articles de blog, de sites, de revues. Après, tout dépend de vos compétences en maîtrise de langue. Le métier de correcteur peut aussi s’avérer intéressant. De plus, si vous avez des compétences en langues étrangères, pourquoi ne pas proposer vos talents de traducteur. Autre piste, il arrive que des personnes recherchent des transcripteurs de vidéos ou de spectacles. Il s’agit de passer d’une vidéo ou d’un spectacle à une transcription écrite.

Les métiers de conception

Webdesigners, Graphiste, développeur de sites, monteur de vidéo

Vous avez aussi la possibilité de vous mettre au service d’un blogger pour effectuer la partie graphisme, mise en page…Rien ne vous empêche, si vous avez des compétences dans le milieu, de monter votre autoentreprise de graphiste ou de webdesigners. De nombreuses personnes sont en recherche de ce type de travail. Pour aller plus loin, vous pouvez vous spécialiser dans le montage photo et vidéo.

Consultant SEO

Mettre un site en ligne, mais surtout le référencer correctement, n’est pas donné à tout le monde. Aujourd’hui, avec la concurrence, il est primordiale d’avoir un site correctement référencé afin de vous faire connaître. Si vous avez des capacités dans le domaine, alors proposez ce service parmi d’autres.

Concepteur d’applications, de jeux

Si vous êtes un pro de l’informatique et un fan de jeux, vous pouvez tenter l’aventure de la création d’un jeu ou d’une application.

Les métiers de la vente

Vendre ses produits ou ses services

Créer un site d’ecommerce peut rapporter énormément. Il faut cependant trouver le bon filon, l’idée novatrice. Par ailleurs, de nombreuses connaissances informatiques et commerciales sont nécessaires. Lorsqu’on pense à la vente de produits, il faut aussi penser aux services que l’on peut proposer. À titre d’exemple, pourquoi ne pas proposer des services comme l’organisation d’événements (mariage, événementiels…)

Vendre les produits des autres

Certaines entreprises recherchent du personnel pour vendre leurs marchandises. Votre rôle sera de répondre aux clients, de les guider sur le site de l’acheteur, de les conseiller. Pas besoin de connaître par avance le produit, l’entreprise qui vous proposera ce travail vous formera à la connaissance du produit

Qu’est-ce que le slow business ?

Qu’est-ce que le slow business ?

Le verbe slow (ralentir) se conjugue chaque jour avec davantage de domaines. Parentalité, nutrition, vie privée, la slow life promeut une meilleure qualité d’existence. La vie lente multiplie ses émules avides de bien-être. Pour la mettre en action, il suffirait de repenser son quotidien et de prendre le temps d’apprécier chaque moment. Ce concept atteint désormais le monde professionnel. Qu’en est-il du travail lent c’est-à-dire du slow business ?

Instaurer un équilibre professionnel

Fatigue, stress voire burn out sont les maux qui affligent et effraient les travailleurs. Dirigeants ou employés, ils subissent le rythme infernal imposé par une société et une économie glorifiant la rapidité. Rentabilité, communication accélérée assujettissent les professionnels.

En réaction à cette frénésie ambiante, une pensée divergente est née. Des entrepreneurs à contre-courant défient la vitesse des organisations qu’ils créent ou accompagnent. Loin de prôner une lenteur à toute épreuve, le slow business invite à la réflexion. Il s’attaque aux rythmes imposés. Inventer de nouveaux repères temporels est la clé du travail mesuré. Patience et endurance remplacent frénésie et course contre la montre.

Concrètement, le plus rapide ne garantit pas le meilleur résultat. Prendre du recul offre l’occasion d’agir de manière plus pertinente. Et cela peut faire la différence. Trouver un nouvel équilibre professionnel correspond à accepter les périodes de latence. Elles sont alors mises au service de moments plus productifs.

Gérer le temps de travail

Mieux gérer son temps de travail pour une vie plus équilibrée. Guider ses équipes en slow business dans le but d’une plus grande efficacité. Voici le nouvel art de vivre en entreprise. L’alternance de réactivité et de décélération permet alors d’atteindre la performance optimale.

Mis en oeuvre en entreprise, le slow business décompose le planning en blocs temporels. Il faut éliminer l’aspect toxique des interruptions répétées. Réseaux sociaux, mails et appels nuisent à la concentration tandis que s’atteler à une fonction précise pour un temps donné soulage la pression mentale.

Unir bien-être et performance

Le slow business accorde aux employés la gestion autonome de leur temps de travail. Les évaluations ne reposent plus sur le quota horaire de présence. Finies les heures supplémentaires vues comme un investissement flatteur du salarié. Seul les résultats comptent.

Ne pas oeuvrer moins mais mieux. Inspirée des pays anglo-saxons, la démarche du travail conscient fait de plus en plus d’émules en France. Aligner les heures d’arrivée au bureau des salariés avec leur rythmes biologiques ou opter pour l’agenda entièrement individualisé. Telles sont les applications concrètes du slow business.

La responsabilisation des collaborateurs contribue à la productivité de la société. Limiter les réunions au profit du temps de discernement avant l’action satisfait les entrepreneurs.

Apporter une éthique professionnelle

Axé sur le bien-être au travail, le slow business se manifeste par de nombreuses initiatives de la part des dirigeants. Certains autorisent la sieste en milieu de journée. La méditation moins prisée qu’aux Etats-Unis commence à franchir les portes des sociétés françaises. Monter une crèche d’entreprise ou installer une salle de sport semblent appréciés par les salariés.

Mieux dans leurs corps, dans leurs têtes, les collaborateurs sont plus à même de mener leurs tâches à bien. Plus concentrés, ils sont efficaces. Tout le monde s’avère alors gagnant.

Porteur d’une éthique professionnelle, le slow business met en pratique une gestion du temps nouvelle. Il inclut le salarié au coeur de l’activité. Ce sont tous les principes du management qui évoluent.

Portrait d’entrepreneur : Thierry Alibert lance son entreprise de drones agricoles

Portrait d’entrepreneur : Thierry Alibert lance son entreprise de drones agricoles

Pour ce nouveau portrait d’entrepreneur, nous sommes allés à la rencontre de Thierry, formateur de télépilote de drone, actuellement en train de développer un projet très innovant. Bienvenue dans le Gers, non loin de Toulouse, où une petite équipe souhaite s’investir dans le milieu agricole. 

Pouvez vous nous parler de votre projet d’entreprise de drones agricoles ? 

Je suis en train de monter un projet pour l’agriculture. Avec mon équipe, nous proposons de faire du larguage de trichogramme par drone pour lutter contre la pyrale du maïs. 

Le trichogramme, c’est une micro-guêpe dans une capsule en amidon qui se désintègre, qui est biodégradable. Lâchée sur un champs de maïs, la micro-guêpe se libère et vient pondre ses œufs dans les larves de la pyrale (un parasite du maïs) empêchant l’éclosion d’une nouvelle génération de pyrale. Cette méthode permet de faire gagner du temps à l’agriculteur et peut lui permettre d’opter pour une solution plus écologique. 

Nous sommes donc en train de concevoir nous-même le drone et le système de largage. Je travaille avec un câbleur, un usineur et un électronicien. Il y a aussi ma femme qui aide car elle est câbleuse en aéronautique. Nous sommes actuellement en train de tout concevoir de A à Z. 

Nous sommes tous issu de l’industrie aéronautique .  

Où en êtes vous de la création de l’entreprise ?

Là nous avons créé nos statuts et rencontré les premiers professionnels qui veulent travailler avec nous. Ils attendent notre premier prototype qui sortira normalement au mois de janvier. Si ce prototype fonctionne correctement, au mois de juin et de juillet on va commencer l’épandage, le largage des trichogrammes sur les champ de maïs. J’ai 200 hectares de prévu pour le mois de juillet. C’est un petit test qui va permettre à l’agriculteur de nous dire si oui on travaille ensemble. Et si on travaille ensemble, ça peut être une belle aventure

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’aventure des drones ? 

J’aime vraiment ce qu’il se passe autour du développement des drones. Je me rend compte qu’on est vraiment au tout début et il y a un potentiel à explorer. C’est vrai c’est très courant maintenant en photo et en vidéo mais il y a encore plein de domaines à découvrir. Dans l’agriculture, par exemple, il y a un énorme potentiel. 

Est-ce que vous avez rencontré des difficultés dans la création de votre entreprise de drones agricoles ? 

Au départ pour devenir télépilote, je me suis fait financer par le Fongecif pour lancer ma première demande de formation. D’abord, j’ai fait une étude de marché et ça a duré quasiment deux ans pour ’avoir les fonds… À un moment donné je me suis dis que je n’arriverais jamais à avoir cette formation. Et finalement tout s’est décanté au fur et à mesure. Il fallait être patient. Et ça fait deux ans que j’ai commencé pour avoir toutes les formations requises pour être formateur télépilote et pour pouvoir prétendre à piloter un drone sur des champs. 

Comment avez-vous découvert Sinao ? 

J’ai connu cette solution grâce à Minute Drone, avec qui je travaille pour de la formation. Je l’utilise pour faire toute ma facturation, pour l’envoi de mes devis et surtout pour faire mon suivi de facturation. 

Ce que j’aime bien sur Sinao, c’est que le suivi me fait gagner du temps. Je suis mes contrats directement sur l’outil. Je sais tout de suite quel devis ont été validé, quelles factures ont été réglée, si les chèques ont été encaissés, etc … Sans ça, je me perdrais dans des centaines de mails. Tandis que là, j’ai mon tableau de bord et je peux voir exactement où j’en suis. Ça va être bénéfique pour la suite de mon activité lorsque j’aurai beaucoup plus de devis et de factures à traiter.

C’était la première fois que je faisais de la pré-comptabilité moi-même. Sinao est convivial et simple, c’est vraiment bien. Le plus : c’est que cela permet d’envoyer des mails automatiquement ! Encore une fonctionnalité qui fait gagner du temps.

Quelle est votre philosophie dans votre projet entrepreneurial ? 

Je me dis qu’il faut toujours essayer : qui ne tente rien n’a rien. Et comme je le dis à tous, le principal c’est d’essayer pour ne pas avoir de regret. On va aller jusqu’au bout et si on n’y arrive pas au bout, on aura tout mis en œuvre pour. Le principal, pour l’instant, c’est d’avancer et on verra au fur et à mesure.

Si j’avais un conseil à donner : c’est de ne pas se désorganiser ou s’éparpiller. Pour l’instant on est sur le projet de prototype, une fois que le projet sera finalisé et on va vraiment se lancer sur notre business plan et notre publicité. Je pense que c’est mieux de ne pas tout faire en même temps.

Financez votre blog grâce à notre programme d’affiliation

Financez votre blog grâce à notre programme d’affiliation

Connaissez-vous l’affiliation ? C’est un dispositif marketing qui permet de gagner de l’argent en déclenchant des ventes ou des clics depuis votre blog, vos réseaux sociaux, vos newsletters etc …

Beaucoup de blogueurs ou influenceurs gagnent leurs vies comme cela, et c’est d’autant plus vrai dans le milieu entrepreneurial.

Avec Sinao, nous venons de lancer notre programme d’affiliation. C’est l’occasion de vous faire un petit topo sur l’affiliation, comment ça marche et pourquoi c’est super chouette !

L’affiliation qu’est-ce que c’est ?

L’affiliation est un système qui permet à quelqu’un qui a une audience de gagner de l’argent en faisant connaitre ou en recommandant des produits ou des services. Pour cela, le blogueur s’inscrit sur une plateforme d’affiliation (gratuitement) et utilise les liens personnalisés ou les bannières qui lui sont mises à disposition. Ces liens permettent de suivre le chemin du potentiel client et le blogueur est rémunéré selon les règles qui ont été définies par l’annonceur (la marque ou le magasin).

Il y a plusieurs types de rémunération :

  • au CPC (coût par clic) : C’est le montant que vous gagnez à chaque fois qu’un visiteur clique sur la publicité présente sur votre site.
  • au CPL (coût par lead) : C’est le montant que vous gagnez par visiteur redirigé via une publicité qui entreprendre une action déterminée au préalable entre vous et votre affilié. Par exemple, le fait d’effectuer d’inscrire quelque part ou de remplir un formulaire.
  • CPV (coût par vente) : C’est le montant que vous gagnez à chaque fois qu’un visiteur effectue un achat sur le site de l’annonceur. Vous pouvez soit être payer au pourcentage du prix de vente, soit avec un montant fixe par vente.
Résultat de recherche d'images pour "affiliation""
(source)

Comment fonctionne notre programme d’affiliation ?

Nous proposons une rémunération de 3€ vous engendrez un nouvel inscrit à la version d’essai (CPL) et une rémunération de 40€ pour toute suscription à un abonnement (CPV).

Pour cela rien de plus simple, il suffit de s’inscrire gratuitement ici : https://sinao.tapfiliate.com/

Puis vous pouvez parler de Sinao sur votre blog / site, soit sous forme d’un article, soit lors d’un comparatif de logiciels par exemple, soit faire une allusion dans un de vos articles déjà existants. Seule contrainte : utiliser votre lien personnalisé d’affiliation pour que l’on puisse suivre d’où proviennent les ventes.

Ensuite, la rémunération est automatique !

Pourquoi c’est cool l’affiliation ?

Parce que c’est un excellent moyen de monétiser votre activité très facilement. En effet, lorsque le dispositif est en place, vous n’avez rien d’autre à faire que d’attendre votre virement mensuel. Si en plus vous êtes top sur le SEO alors vous n’avez rien à faire de plus.

Notre rémunération est avantageuse alors n’hésitez pas à la tester.

Pour toute demande d’informations complémentaires ou si vous avez des questions, vous pouvez me contacter à margot(at)sinao.fr

Pin It on Pinterest