10 idées de business en ligne à lancer en 2021

10 idées de business en ligne à lancer en 2021

Avec la crise du Covid, de plus en plus de personnes rêvent de travailler à 100M à partir de leur domicile. Avec les nouvelles technologies, monter son business en ligne permet d’accéder à ce rêve. Cependant, pour réussir à s’imposer et créer une entreprise rentable, il est important de savoir sur quel business partir ? Voici donc quelques idées pour vous aider dans ce projet.

Les métiers de coaching

Que vous soyez ou vous sentiez l’âme de partager des savoirs, tous les métiers de coaching sont en vogues. Que ce soit pour donner des cours particuliers dans différentes matières, ou encore pour accompagner le développement personnel ou un accompagnement en tout genre (sport, finances…) ce type de business peut vous rapporter gros.

Les métiers autour de la diffusion de contenu

La création d’un blog

Vous êtes un pro en informatique et vous adorez écrire, mettre en page. Le métier de blogger peut vous intéresser. À condition toutefois que vous aimiez vous tenir au courant des dernières actualités. Il y a de nombreuses façons de gagner de l’argent avec un blog. Si bien sûr, il y a la possibilité de demander une participation financière pour y accéder, il est aussi possible de gagner de l’argent sans que vos lecteurs ne paient quoi que ce soit. Il faudra alors vous renseigner sur l’affiliation, la publicité, le partenariat avec de grandes marques.

You tubeur, Écrivain, photographe

Tout le monde n’est pas un écrivain en herbe, mais pourquoi pas ? De nombreuses plateformes vous permettent de publier vos écrits sans pour autant débourser de l’argent. Vous préférez faire des vidéos hors pairs, de nombreuses personnes ont réussi à se faire connaître grâce à you tube. De plus, grâce à la publicité Google ou autre, il vous est possible de monétiser votre chaîne you tube. Pour ceux qui seraient passionnés de photo, le domaine de la prise de vue ou de la vidéo peut s’avérer une piste à exploiter.

Rédacteur, correcteur, traducteur, transcripteur

De nombreux sites recherche des personnes pour écrire des articles de blog, de sites, de revues. Après, tout dépend de vos compétences en maîtrise de langue. Le métier de correcteur peut aussi s’avérer intéressant. De plus, si vous avez des compétences en langues étrangères, pourquoi ne pas proposer vos talents de traducteur. Autre piste, il arrive que des personnes recherchent des transcripteurs de vidéos ou de spectacles. Il s’agit de passer d’une vidéo ou d’un spectacle à une transcription écrite.

Les métiers de conception

Webdesigners, Graphiste, développeur de sites, monteur de vidéo

Vous avez aussi la possibilité de vous mettre au service d’un blogger pour effectuer la partie graphisme, mise en page…Rien ne vous empêche, si vous avez des compétences dans le milieu, de monter votre autoentreprise de graphiste ou de webdesigners. De nombreuses personnes sont en recherche de ce type de travail. Pour aller plus loin, vous pouvez vous spécialiser dans le montage photo et vidéo.

Consultant SEO

Mettre un site en ligne, mais surtout le référencer correctement, n’est pas donné à tout le monde. Aujourd’hui, avec la concurrence, il est primordiale d’avoir un site correctement référencé afin de vous faire connaître. Si vous avez des capacités dans le domaine, alors proposez ce service parmi d’autres.

Concepteur d’applications, de jeux

Si vous êtes un pro de l’informatique et un fan de jeux, vous pouvez tenter l’aventure de la création d’un jeu ou d’une application.

Les métiers de la vente

Vendre ses produits ou ses services

Le Covid a accentué cette tendance. Mais créer un site d’e-commerce peut rapporter énormément. Il faut cependant trouver le bon filon, l’idée novatrice. Par ailleurs, de nombreuses connaissances informatiques et commerciales sont nécessaires. Lorsqu’on pense à la vente de produits, il faut aussi penser aux services que l’on peut proposer. À titre d’exemple, pourquoi ne pas proposer des services comme l’organisation d’événements (mariage, événementiels…)

Vendre les produits des autres

Certaines entreprises recherchent du personnel pour vendre leurs marchandises. Votre rôle sera de répondre aux clients, de les guider sur le site de l’acheteur, de les conseiller. Pas besoin de connaître par avance le produit, l’entreprise qui vous proposera ce travail vous formera à la connaissance du produit

Sinao, le logiciel de gestion le plus simple, désormais en version gratuite !

Sinao, le logiciel de gestion le plus simple, désormais en version gratuite !

Rien de mieux qu’un petit article pour vous présenter Sinao, le logiciel de gestion, facturation et comptabilité qui promet de rendre simple ces tâches.

Sinao s’adresse aux entrepeneur·es, petites entreprises, indépendant·es, freelances etc … La start-up propose de faciliter toutes les tâches de gestion afin de gagner du temps et d’avoir une vision claire sur les finances de son activité.

Pour les petits entrepreneurs, Sinao est désormais disponible en version gratuite et sans engagement !

On détaille tout ça dans cet article !

Sinao : une logiciel complet pour les petites entreprises

Ce qui distingue Sinao de la plupart de ses concurrents c’est qu’il a été pensé par des entrepreneurs et non des comptables. L’objectif étant de réunir au même endroit les tâches régaliennes d’une petite activité afin de pouvoir les exécuter rapidement.

Un éditeur de facture innovant

Parmi les modules de Sinao, il y a un éditeur de devis et de factures innovant qui permet de gagner un temps considérable dans l’édition. En effet, il permet d’éditer la facture ou le devis directement dans la mise en forme de ceux-ci. En plus, cela permet de créer des documents propres, esthétiques et cohérents les uns avec les autres.

Gagner du temps ce n’est pas seulement du design. En effet, Sinao automatise tout ce qui peut l’être. Aussi, pour créer une facture vous avez juste à piocher dans votre fichier client, les mentions légales et les informations s’insèrent automatiquement, les calculs et la TVA aussi.

Un tableau de bord pour garder un oeil sur la gestion

Afin de suivre au plus près l’évolution de son activité, Sinao propose un tableau de bord complet et design. Cela permet de garder un oeil avisé sur les finances de l’entreprise mais aussi d’anticiper et d’optimiser ses dépenses.

Connecté à sa banque et à son comptable

Faire son rapprochement bancaire automatiquement et envoyez votre fichier comptable en un clic, c’est possible avec Sinao. Plus besoin de garder vos dépenses et de faire moult mails à votre comptable, vous pouvez tout centraliser dans Sinao et l’envoyer à votre cabinet directement.

Des modules adaptés à chaque besoin

En plus des modules de base, Sinao propose un système de facturation récurrente, un catalogue des stocks relié à la facturation, une gestion des clients et bien d’autres fonctionnalités encore.

L’atout charme de Sinao : un design élégant et ludique

Vous n’aimez pas la comptabilité ou vous en avez marre de la grisaille de votre logiciel actuel ? Sinao propulse la gestion dans un univers ludique et coloré afin que la compta ne soit plus une tare.

Grâce à un design coloré et ergonomique, la prise en main est rapide et efficace. Pas besoin d’être un expert pour faire sa comptabilité. De plus, le design intuitif permet de ne pas s’y perdre. On a toutes les fonctionnalités à porté de main et tout à été fait pour ne pas perdre du temps.

Sinao propose plusieurs offres adaptées aux besoins des entrepreneurs :

  • Une version 100% gratuite, pour éditer ses factures / devis, suivre ses achats et organiser sa gestion, clients et stock
  • 2 versions intermédiaires pour suivre ses dépenses, connecter son compte bancaire et organiser professionnellement sa compta.
  • Une version complète pour les besoins plus spécifiques (export comptable, facturation récurrente etc …)

Réalisez son podcast en 2021 : mode d’emploi !

Réalisez son podcast en 2021 : mode d’emploi !

Si vous entendez parler du podcast depuis quelques années, il est devenu lors du premier confinement de plus en plus convoité par les entreprises et les organismes publics, pour promouvoir une activité, un territoire, des valeurs et une culture d’entreprise.

En cette période de l’avent, le studio de création sonore Skadi & Co propose un concours pour gagner votre coaching, pour créer ou améliorer votre podcast. 

Pour comprendre ce nouveau média indispensable à votre communication, le Blog de l’Entrepreneur donne la parole à Émilie Wadelle, sa fondatrice.

Bonjour Emilie, vous êtes la fondatrice de Skadi & Co, qu’est-ce que c’est ?

Skadi & Co est un studio de création sonore et de podcast.
Notre équipe fabrique des podcasts de A à Z et leurs identités sonores.

Chez Skadi & Co, nous sommes persuadés que le son est l’image de demain et que le journalisme sera participatif et citoyen. Alors nous proposons aussi des formations pour rendre ceux et celles qui le souhaitent autonomes dans leur création et leur communication sonore !

Pourquoi nos lecteurs devraient fabriquer un podcast ?

Dans les années 2000, il y avait les blogs. On est rapidement passé à l’avènement des réseaux sociaux. Et on se rend bien compte que Facebook est en perte de vitesse, remplacé par d’autres plateformes. Le média de demain est sonore, parce qu’il est immersif et surtout parce qu’on peut écouter une émission de radio ou un podcast tout en faisant autre chose.

Créer un podcast en 2020, c’est apporter une attention particulière à vos client·es ou futur·es client·es en leur apportant un contenu d’intérêt qui leur fait gagner du temps.

Je veux fabriquer mon podcast : par où dois-je commencer ?

En premier lieu, il faut vraiment se poser la question de la ligne éditoriale : quel(s) sujet(s) souhaitez-vous aborder, pourquoi et à qui allez-vous vous adresser ?

Il s’agit vraiment d’écrire toutes les caractéristiques de votre podcast, d’en penser la question du format, de la périodicité. Pour vous aider, vous pouvez vous inspirer en écoutant ce qui existe déjà dans votre branche d’activité.

Est-ce que la question du format est si importante que ça ?

Eh oui, et c’est souvent une question qui est laissée de côté ! Aujourd’hui, le talk est la première forme que propose les podcasteurs·ses francophones. Concrètement, on a deux personnes qui discutent d’un sujet lors d’une interview.

Pour se démarquer, il faut être créatifs·ves dans la forme et proposer un son de qualité. Alors il ne faut pas oublier de travailler la narration, le storytelling et l’ambiance sonore.

Ce dernier élément va accentuer l’immersion de votre communauté dans votre environnement. En lui montrant vos coulisses vous allez créer un attachement à votre activité et votre marque.

Quelles sont les étapes de création d’un podcast ?

Une fois que vous avez écrit votre ligne éditoriale, il va falloir passer à la réalisation de la maquette. 

Ne soyez pas complexé·es : il vaut mieux fait que parfait, et enregistrer avec son téléphone, ce n’est pas l’optimal, mais ça va vous donner une idée des problématiques techniques qui découlent de votre format. 

Ensuite, vous allez passer par la case « montage », grâce au logiciel gratuit Reaper.
Il s’agit de prendre du recul sur votre première création. On la laisse poser comme une pâte à pain et on la fait goûter aux copain·es et à ses auditeur.es-cibles !

Comment reconnait-on un bon podcast ?

Une création qui fonctionne, c’est un objet sonore qui a trouvé son public. Vos statistiques comme le nombre d’écoutes, les commentaires et les étoiles laissés par vos auditeur·es sur Apple podcast sont une bonne base d’analyse.

Mais publier un podcast ne suffit pas, il faut le promouvoir sur votre site internet, les réseaux sociaux. Il est essentiel que vous restiez ouvert.es à la critique de vos potentiel.les futur·es client·es et à l’écoute de leurs attentes en terme de contenu.

On pense souvent que produire un podcast c’est cher : pouvez-vous nous parler de votre matériel préféré et abordable ?

Le podcast s’est démocratisé avec la présence sur le marché de matériel toujours plus abordable. L’idéal, c’est d’avoir au moins un micro pour enregistrer votre voix et celle de votre invité.e. Un micro USB à brancher via une application sur un téléphone fait très bien l’affaire.

Si vous voulez enregistrer de l’ambiance sonore, je vous conseille la série d’enregistreurs Zoom, le H4, H5 ou H6, car en plus de micros internes pour l’ambiance, ils possèdent aussi 2 à 4 raccordements XLR qui vous permettront de brancher des micros pour la voix. Le micro SM58 de chez Shure est une bonne référence.

Vous pouvez vous en sortir pour 80 à 250€, suivant vos besoins.

Vous avez envie de vous lancer mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

Skadi & Co lance son concours de décembre pour gagner une heure de coaching en visio et vous lancer sereinement en 2021.
Pour jouer, c’est avant le 13 décembre sur Linkedin ou sur Instagram !

À propos de Skadi & Co

Skadi & Co est un studio de création sonore et de podcast, fondé en 2019 par Émilie Wadelle, artiste sonore et technicienne du son.
Retrouvez-le sur www.skadiandco.com, mais aussi sur Linkedin, Instagram, LinkedIn et Twitter.

Crédit photo : @eska_photos

Nicolas Mahé, co-fondateur de Buldi, la start-up qui simplifie la construction individuelle

Nicolas Mahé, co-fondateur de Buldi, la start-up qui simplifie la construction individuelle

Pour ce nouveau portrait d’entrepreneur, je suis allée à la rencontre de l’équipe de Buldi. Je vous présente donc Nicolas Mahé, CEO et co-fondateur de cette start-up bretonne.

Configurer sa maison en ligne ? Et pourquoi pas !

L’équipe de Buldi se compose de 3 personnes : Nicolas et Matthieu, les deux co-fondateurs et Elise, directrice marketing, communication et digital. Ils m’ont raconté la genèse de leur projet.

L’idée est venue d’un besoin que nous avons identifié dans les projets de construction. Lorsque l’on souhaite faire construire une maison, on a besoin de rencontrer LE bon acteur. La sélection, déjà, peut être compliquée car il existe des centaines d’acteurs (constructeur, maitre d’œuvre ou architecte) dans chaque département. Ensuite, il faut multiplier les premiers rendez-vous, en réexpliquant à chaque fois son projet, avant de trouver le bon professionnel de la construction pour nous accompagner, celui qui correspond à notre projet. Le processus est donc chronophage, tant pour le particulier que pour le professionnel.

Le deuxième constat est celui de la digitalisation : aurait-on pensé pouvoir configurer sa voiture en ligne il y a une dizaine d’année ? A priori non et pourtant aujourd’hui 70% des français configurent leur voiture en ligne avant de l’acheter. On s’est dit “pourquoi ne ferait-on pas la même chose pour sa maison ?” L’idée de Buldi est née.

Une solution efficace pour son projet de construction

J’ai donc testé Buldi et voici comment cela fonctionne en 3 étapes :

  1. Tout d’abord il faut créer et on configurer sa maison en ligne « installé confortablement sur son canapé» comme me l’a précisé Nicolas. Le configurateur guide l’utilisateur pas à pas : il lui permet de se poser les bonnes questions et lui apporte des aides et conseils tout au long du processus. 
  2. Ensuite, grâce à un système de matching, le projet est envoyé aux professionnels du réseau Buldi qui correspondent le mieux au projet. 
  3. Enfin, les professionnels qui reçoivent le projet ont la possibilité d’y répondre et d’adresser une proposition au particulier. Sous 15 jours, le particulier reçoit donc jusqu’à 3  propositions personnalisées, depuis son canapé !

N’hésitez pas à tester ici gratuitement le simulateur.

Nicolas complète :

Grâce à Buldi les particuliers n’ont à exprimer leur besoin qu’une seule fois. Et notre algorithme identifie pour eux les professionnels les plus à même de répondre à leur projet et de leur correspondre. Et l’intérêt est double car le professionnel, lui aussi, ne reçoit que des projets qui lui correspondent.

Buldi utilise Sinao pour facturer leurs abonnements mensuels
Pour les professionnels, Buldi propose un abonnement mensuel. Au lancement de leur activité, il leur fallait un logiciel simple qui intègre cette dimension. Grâce au module de factures récurrentes de Sinao, toutes la gestion de ces abonnements se fait automatiquement.

Un projet qui a commencé en équipe…

Hébergée au sein du Village by CA Morbihan depuis un an, la start-up se développe vite.

Il était évident que nous ne pouvions pas développer la solution sans l’aide de professionnels de la construction. Nous avons donc créé et mis au point le service Buldi avec l’aide d’une quinzaine de professionnels partenaires dans le Morbihan. Aujourd’hui, cela fait 1 an et demi que nous développons la solution et elle est toujours en évolution.

Nicolas, comme le reste de l’équipe a un parcours antérieur dans un grand groupe privé.

On réfléchissait depuis longtemps à différents projets d’entreprenariat, ça nous a toujours un peu animé. Mais ça n’a pas forcément été un choix facile : on avait des situations professionnelles stables, confortables et avec des potentiels d’évolution. Il y avait également la vie de famille à prendre en compte…C’était donc un gros challenge personnel.

…et qui se développe en équipe !

Notre grande force c’est notre complémentarité, aussi bien dans nos compétences que dans nos sensibilités. Cela nous permet de voir et d’appréhender les choses différemment. Car dans une structure comme la nôtre, les décisions que l’on prend au quotidien sont quasiment toutes décisives à court, moyen ou long terme. Donc on a le droit d’essayer des choses et de faire des erreurs, mais il faut savoir le reconnaître pour rectifier le tir très vite. 

Le plus intéressant dans une aventure comme celle-là, c’est de développer tout le temps de nouvelles compétences. Car être entrepreneur, c’est aussi se plonger dans des sujets que l’on maitrisait plus ou moins initialement (comme la comptabilité par exemple !). C’est gratifiant de créer un projet, des emplois, ça donne envie de se lever tous les matins !

Enfin, voici les précieux conseils de l’équipe de Buldi pour tous les entrepreneurs qui nous lisent :

Faites beaucoup de veille et consommez beaucoup de contenu (articles, MOOC, conférences…). Puis soyez ouvert aux avis externes et aux critiques constructives. Tous les conseils sont bons à prendre. 

Merci à Nicolas et toute l’équipe de Buldi d’avoir répondu à mes questions ! N’hésitez pas suivre leur développement (sur les réseaux sociaux : Instagram, Facebook, Linkedin et Twitter) et à penser à eux si vous avez un projet de construction : www.buldi.fr

Portrait d’entrepreneur : Thierry Alibert lance son entreprise de drones agricoles

Portrait d’entrepreneur : Thierry Alibert lance son entreprise de drones agricoles

Pour ce nouveau portrait d’entrepreneur, nous sommes allés à la rencontre de Thierry, formateur de télépilote de drone, actuellement en train de développer un projet très innovant. Bienvenue dans le Gers, non loin de Toulouse, où une petite équipe souhaite s’investir dans le milieu agricole. 

Pouvez vous nous parler de votre projet d’entreprise de drones agricoles ? 

Je suis en train de monter un projet pour l’agriculture. Avec mon équipe, nous proposons de faire du larguage de trichogramme par drone pour lutter contre la pyrale du maïs. 

Le trichogramme, c’est une micro-guêpe dans une capsule en amidon qui se désintègre, qui est biodégradable. Lâchée sur un champs de maïs, la micro-guêpe se libère et vient pondre ses œufs dans les larves de la pyrale (un parasite du maïs) empêchant l’éclosion d’une nouvelle génération de pyrale. Cette méthode permet de faire gagner du temps à l’agriculteur et peut lui permettre d’opter pour une solution plus écologique. 

Nous sommes donc en train de concevoir nous-même le drone et le système de largage. Je travaille avec un câbleur, un usineur et un électronicien. Il y a aussi ma femme qui aide car elle est câbleuse en aéronautique. Nous sommes actuellement en train de tout concevoir de A à Z. 

Nous sommes tous issu de l’industrie aéronautique .  

Où en êtes vous de la création de l’entreprise ?

Là nous avons créé nos statuts et rencontré les premiers professionnels qui veulent travailler avec nous. Ils attendent notre premier prototype qui sortira normalement au mois de janvier. Si ce prototype fonctionne correctement, au mois de juin et de juillet on va commencer l’épandage, le largage des trichogrammes sur les champ de maïs. J’ai 200 hectares de prévu pour le mois de juillet. C’est un petit test qui va permettre à l’agriculteur de nous dire si oui on travaille ensemble. Et si on travaille ensemble, ça peut être une belle aventure

Qu’est-ce qui vous a donné envie de vous lancer dans l’aventure des drones ? 

J’aime vraiment ce qu’il se passe autour du développement des drones. Je me rend compte qu’on est vraiment au tout début et il y a un potentiel à explorer. C’est vrai c’est très courant maintenant en photo et en vidéo mais il y a encore plein de domaines à découvrir. Dans l’agriculture, par exemple, il y a un énorme potentiel. 

Est-ce que vous avez rencontré des difficultés dans la création de votre entreprise de drones agricoles ? 

Au départ pour devenir télépilote, je me suis fait financer par le Fongecif pour lancer ma première demande de formation. D’abord, j’ai fait une étude de marché et ça a duré quasiment deux ans pour ’avoir les fonds… À un moment donné je me suis dis que je n’arriverais jamais à avoir cette formation. Et finalement tout s’est décanté au fur et à mesure. Il fallait être patient. Et ça fait deux ans que j’ai commencé pour avoir toutes les formations requises pour être formateur télépilote et pour pouvoir prétendre à piloter un drone sur des champs. 

Comment avez-vous découvert Sinao ? 

J’ai connu cette solution grâce à Minute Drone, avec qui je travaille pour de la formation. Je l’utilise pour faire toute ma facturation, pour l’envoi de mes devis et surtout pour faire mon suivi de facturation. 

Ce que j’aime bien sur Sinao, c’est que le suivi me fait gagner du temps. Je suis mes contrats directement sur l’outil. Je sais tout de suite quel devis ont été validé, quelles factures ont été réglée, si les chèques ont été encaissés, etc … Sans ça, je me perdrais dans des centaines de mails. Tandis que là, j’ai mon tableau de bord et je peux voir exactement où j’en suis. Ça va être bénéfique pour la suite de mon activité lorsque j’aurai beaucoup plus de devis et de factures à traiter.

C’était la première fois que je faisais de la pré-comptabilité moi-même. Sinao est convivial et simple, c’est vraiment bien. Le plus : c’est que cela permet d’envoyer des mails automatiquement ! Encore une fonctionnalité qui fait gagner du temps.

Quelle est votre philosophie dans votre projet entrepreneurial ? 

Je me dis qu’il faut toujours essayer : qui ne tente rien n’a rien. Et comme je le dis à tous, le principal c’est d’essayer pour ne pas avoir de regret. On va aller jusqu’au bout et si on n’y arrive pas au bout, on aura tout mis en œuvre pour. Le principal, pour l’instant, c’est d’avancer et on verra au fur et à mesure.

Si j’avais un conseil à donner : c’est de ne pas se désorganiser ou s’éparpiller. Pour l’instant on est sur le projet de prototype, une fois que le projet sera finalisé et on va vraiment se lancer sur notre business plan et notre publicité. Je pense que c’est mieux de ne pas tout faire en même temps.

Pin It on Pinterest