Ça y est, vous vous êtes lancé et vous avez acquis votre statut d’auto-entrepreneur ! C’est le début de votre projet. Félicitation !

Tout le monde autour de vous vous a probablement raconté que le statut d’auto-entrepreneur était d’une simplicité incroyable. C’est plutôt vrai sur le papier, mais lorsque l’on n’est pas bien aiguillé, cela peut s’avérer plus compliqué que prévu.

Voici 4 astuces pour vous lancer dans l’auto-entrepreneuriat sans risque.

Entourez-vous, créez un réseau

La première chose à ne pas négliger est que vous ne devez pas rester seul avec votre activité. Peu importe votre secteur, entourez-vous des acteurs de votre réseau professionnel.

Il existe plusieurs moyen de se faire un réseau :

  • intégrer des associations ou structures d’accompagnement pour les entrepreneurs ou en lien avec votre activité (groupement, CCI etc … )
  • participer à des événements professionnels (vous pouvez les trouver sur des sites comme Eventbrite, via votre CCI locale ou encore organisés par des espaces de co-working)
  • co-workez si votre budget et votre activité le permet, cela vous permettra de rencontrer plein de personnes entrepreneuses comme vous
  • utilisez les réseaux sociaux comme Linkedin ou Shapr qui pourront vous faire découvrir des personnes avec qui vous pourrez par la suite prendre un café pour discuter de vos activités

Connaître ses obligations d’auto-entrepreneur

Lorsque l’on prend les statut d’auto entrepreneur, il y a diverse obligations à connaître et à respecter. Les avoir en tête vous évitera des erreurs et possiblement des pénalités.

En tant qu’auto-entrepreneur vous n’êtes plus obligé d’avoir un compte bancaire distinct de votre compte personnel si vous réalise moins de 10 000€ de CA annuel pendant 2 ans. Au delà, vous êtes tenus d’avoir un compte bancaire séparé.

Vous devez obligatoirement tenir un livre des recettes encaissées et ordonné avec :

  • le montant et l’origine de la recette
  • le mode de règlement (le paiement en espèce est interdit au dessus de 1000€)
  • les pièces justificatives (factures, notes de frais etc … )

Si votre activité est principalement de la vente de marchandises, le commerce, la vente alimentaire ou la gestion d’hébergement, vous devez alors tenir un registre des achats. Comme pour les recettes, il doit être détaillé avec les pièces justificatives.

En tant qu’auto entrepreneur, vous devez remettre à vos clients des factures selon les règles de la facturation. Pour simplifier l’édition de vos factures et notamment les mentions légales, vous pouvez utiliser une solution de gestion comptable en ligne.

Lister vos forces et vos faiblesses

Se lancer dans une activité peut vous demander beaucoup de temps et vous allez peut être vous retrouver relativement seul avec vos questions. Aussi il est important d’apprendre à se connaître et à comprendre son propre fonctionnement pour ne pas faire d’erreurs.

Vous pouvez commencer par lister vos faiblesses (par exemple : impatience, stress, peur de l’échec etc …) et les mettre en regard avec vos forces (organisation, facilité à se constituer un réseau etc …) Ainsi, lorsqu’une de vos faiblesses pointera le bout de son nez, vous pourrez la contrer avec vos forces.

Assurez-vous en tant qu’auto-entrepreneur

L’assurance pour un auto entrepreneur n’est pas obligatoire par défaut cependant selon votre secteur d’activité elle peut l’être. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre CCI ou de la chambre des métiers concernée.

Cependant, nous vous conseillons de souscrire à une assurance responsabilité civile professionnelle. Il en existe plusieurs sur le marché, vous pouvez les comparer à l’aide d’un comparateur en ligne.