En vous renseignant sur les démarches à suivre pour devenir auto-entrepreneur, vous savez certainement qu’il vous est demandé d’ouvrir un compte bancaire. Quels sont alors les avantages de cette démarche ? Est-ce vraiment obligatoire ? Un compte personnel déjà ouvert ne peut-il pas convenir ? Sinon, faut-il choisir un compte professionnel ou un compte personnel ? Tout de suite les réponses.

L’utilité d’ouvrir un compte bancaire pour l’activité d’auto-entrepreneur

Avant de penser à l’ouverture d’un compte bancaire dédié à votre activité d’auto-entrepreneur, il faut déterminer ce que cela peut vous apporter. Dans un premier temps, un tel compte permet de séparer les opérations bancaires professionnelles des opérations personnelles. Vous bénéficiez donc d’une meilleure visibilité sur votre chiffre d’affaires. Vous suivez en détail les factures réglées par les clients, les dépenses à facturer, etc. De plus, en ayant une meilleure vue sur vos dépenses professionnelles, la TVA payée sur celles-ci peut être déduite.

Par ailleurs, faire la distinction entre vos recettes personnelles et recettes professionnelles vous évite des erreurs de comptabilité et de justifier vos dépenses en cas de contrôle. Le calcul des cotisations se fait en se basant sur le chiffre d’affaires. Dès lors, si votre compte bancaire contient vos finances personnelles et professionnelles, les cotisations à payer seront plus élevées. Enfin, d’un point de vue légal, un compte dédié à son activité professionnelle réduit les risques de fraude.

Séparer ses comptes bancaires : une obligation légale

La loi oblige effectivement les entrepreneurs d’avoir un compte dédié à leur activité. Cette obligation est définie par la loi de financement de la sécurité sociale pour 2015. Elle est effective depuis le 1er janvier 2015 et stipule que : « Le travailleur indépendant qui a opté pour l’application de l’article L. 133-6-8 du présent code est tenu de dédier un compte ouvert dans un des établissements mentionnés à l’article L. 123-24 du code de commerce à l’exercice de l’ensemble des transactions financières liées à son activité professionnelle. »

Ainsi, ce second compte est utilisé uniquement pour effectuer des transactions en rapport avec la micro-entreprise. On pense notamment à :

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de comptabilité le plus simple !
Découvrez Sinao, le logiciel de comptabilité et facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et facture, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.
  • Des dépenses et achats liés à l’activité de l’auto-entreprise
  • Des paiements des cotisations sociales, fiscales, etc.
  • L’obtention d’un crédit ou d’un prêt pour développer votre activité
  • Des règlements de vos factures par les clients
  • Des dépôts de vos recettes
  • Un prélèvement de votre rémunération vers votre compte courant

Bon à savoir

Ce compte bancaire ne doit donc en aucune façon être utilisé pour les dépenses personnelles du micro-entrepreneur.

Quand ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur est-il  facultatif ?

Avant mai 2019, tout auto-entrepreneur était soumis à l’obligation d’ouvrir un compte dédié. Une nouvelle loi, la loi PACTE supprime cette obligation pour les micro-entrepreneurs, dont le chiffre d’affaires annuel est inférieur à 10 000 € pendant 2 années consécutives. Cependant, il est fortement conseillé de séparer vos revenus professionnels de vos revenus personnels.

Dès lors, si votre chiffre d’affaires dépasse cette somme, vous devrez avoir un compte auto-entrepreneur. Vous disposez alors d’un délai de 12 mois pour l’ouvrir auprès de l’institution bancaire de votre choix.

Compte professionnel ou compte personnel : lequel ouvrir ?

Il faut savoir qu’ouvrir un compte dédié à l’activité d’un auto-entrepreneur ne signifie pas nécessairement ouvrir un compte professionnel. Vous pouvez donc très bien souscrire à n’importe quel type de compte du moment que la distinction est établie.

Le compte professionnel pour un micro-entrepreneur

Sachez qu’un compte professionnel vous fera profiter de nombreux avantages. Bien entendu, il faudra déterminer leur pertinence pour le développement de votre activité avant de sauter le pas. En tout cas, voici une petite liste de ces avantages :

  • Accompagnement par un conseiller bancaire formé pour répondre à vos besoins
  • Autorisation de découvert plus important
  • Disposer de prêts spécifiques aux professionnels
  • Accès à des produits et services adaptés : chéquier au nom commercial de votre entreprise, terminal de paiement, assurances multirisques, etc.

Pensez également à bien vérifier et comparer les options proposées par les différentes banques. Celles-ci pouvant être différentes selon les organismes.

D’autre part, un compte bancaire professionnel a aussi ses inconvénients. Les frais de gestion sont plus onéreux que ceux d’un compte particulier. On compte entre 25 et 50 € de frais par mois. À cela s’ajoute le coût des options souscrites. Là encore, il faudra comparer les offres tarifaires des banques. Il est aussi probable que vous ayez à souvent contacter votre conseiller pour modifier vos plafonds ou pour effectuer d’autres opérations (demande de relevés…).

Bon à savoir

Le compte bancaire professionnel n’est pas obligatoire pour une micro-entreprise, car elle n’a pas de capital social. Il n’y a donc aucun dépôt à faire auprès d’un établissement bancaire.

Ouvrir un compte bancaire personnel

Un compte bancaire personnel peut s’avérer plus intéressant pour ses frais bancaires qui sont plus abordables que le compte professionnel. Comme vous ne disposez pas d’un conseiller, vous ne devez pas attendre sa réponse pour la plupart de vos opérations. Par exemple, la gestion de vos plafonds et de votre carte.

Cependant, il faut savoir que les banques ont tendance à vouloir que leurs clients micro-entrepreneurs souscrivent à un compte professionnel. La solution pour bénéficier d’un compte personnel plus facilement, vous pouvez vous adresser à votre banque actuelle. Une autre alternative est de se tourner vers une banque en ligne. Il est important de souligner que vous pouvez rencontrer quelques inconvénients dont :

  • Le fait que le compte sera à votre nom et pas à celui de votre entreprise. Cela mérite un questionnement si vous souhaitez remettre des chèques au nom de cette dernière.
  • Selon l’organisme, le service client n’est pas toujours adapté aux professionnels.
  • Une banque en ligne peut fermer votre compte personnel et vous proposer un compte adapté aux auto-entrepreneurs si elle dispose de cette offre.
  • Encore une fois, des banques en ligne peuvent avoir des difficultés concernant les prélèvements SEPA lorsque l’IBAN est étranger.

Ainsi, avant d’ouvrir un compte bancaire auto-entrepreneur, il est impératif de déterminer vos attentes et vos besoins. La comparaison est toujours le meilleur moyen pour dénicher la banque avec l’offre la plus alléchante pour votre activité.

Les outils indispensables pour créer son entreprise

 

NOUVEAU 

Découvrez notre dernier livre blanc sur les outils indispensables pour lancer son activité !  

 

L'e-book est dans votre boite mail !

Pin It on Pinterest

Share This