Avantages et inconvénients d’un logiciel de comptabilité en ligne

Avantages et inconvénients d’un logiciel de comptabilité en ligne

Au quotidien, un logiciel de comptabilité peut aider les entreprises, notamment dans la préparation de factures pour les clients, les employés et pour l’entreprise elle-même.

Qu’est-ce qu’un logiciel de comptabilité ?

Un logiciel de comptabilité est un type de logiciel que les professionnels en comptabilité ou les propriétaires d’entreprise utilisent pour traiter des transactions comptables et gérer des comptes. Il est généralement créé par un tiers pour les petites et moyennes entreprises, bien que les grandes entreprises disposent de leur propre logiciel de comptabilité interne.

Tout d’abord, vous devez choisir un logiciel qui correspond aux besoins de votre entreprise. Déterminez les fonctionnalités, l’accessibilité et la convivialité que vous souhaitez que votre logiciel ait. Voici certaines des fonctions de base d’un logiciel de comptabilité:

  • Traiter les factures ;
  • Suivre les dépenses et les revenus ;
  • Payer les vendeurs ;
  • Organiser les états financiers ;
  • Accéder et imprimer les formulaires de taxe IRS.

Pour enregistrer les factures, saisissez les informations de facturation du fournisseur et créez des factures client dans votre logiciel. Pour suivre les dépenses et les revenus, utilisez vos listes de factures et enregistrez chacun de vos paiements. Vous pouvez effectuer des paiements et imprimer des chèques à partir du logiciel. Pour afficher les états financiers, entrez la période que vous souhaitez voir et exécutez le rapport dans le système.

Quels sont les avantages d’un logiciel de comptabilité en ligne ?

Un logiciel de comptabilité permet d’économiser du temps et de l’argent, et de vous offrir une activité raisonnable, valable et appropriée. Il peut le faire de la manière suivante: saisir données de manière simple, les importer rapidement, les mettre en œuvre simple après traitement, effectuer une vente, générer une facture et réduire les retards.

Cet outil permet également de bénéficier d’un rapport automatique, notamment au niveau des débiteurs et créanciers, des profits et pertes, des comptes clients, des inventaires, des prévisions, etc. Son utilisation permet une très faible probabilité d’erreurs.

Quels sont les inconvénients ?

L’utilisation d’un logiciel de comptabilité ne profitera pas également à toutes les entreprises. Si vous envisagez de passer de la comptabilité manuelle à la comptabilité informatisée, vous devez tenir compte de ces inconvénients possibles:

  • Coût : le coût du paquet, bien que peu lié à vos dépenses différentes, est supérieur à celui d’un cadre sur papier. Certains logiciels restent toutefois très accessibles.
  • Utilisation : Il vous faudra prendre en main le logiciel. Mais certains comme Sinao sont très simple à utiliser.
  • Exigences : un ensemble d’enregistrements est destiné à la plupart des types d’entreprises. Vous allez peut être avoir besoin de fonction qui ne sont pas proposé par les logiciels. Pendez à regarder les fonctionnalités disponibles

Ce qui doit apparaitre obligatoirement sur une facture

Premièrement, toutes les informations concernant l’identité du vendeur doivent s’afficher sur la facture. Notamment, il doit y avoir son nom, son adresse exacte, son numéro de SIRET ainsi que son immatriculation, le numéro d’identification TVA du vendeur selon le statut de l’entreprise. Aussi, la structure juridique de l’entreprise et le montant du capital social doivent clairement s’afficher dans la facture.

Le numéro de la facture doit suivre le numéro de la facture précédente, c’est-à-dire que le numéro de série de la facture suit un ordre chronologique.

Deuxièmement, il doit y avoir les descriptions claires sur le produit ou le service. Par exemple, si vous êtes un magasin de chaussures, vous devrez bien décrire le produit. C’est-à-dire qu’au lieu d’écrire chaussure à talon vous le remplacerez par « talon carré noir pointure 38 ».

Dans le cas où il y a une prestation de service par exemple au lieu d’écrire « deux heures de travail », ce sera plus clair si vous le changez par « deux heures de travail- réparation du chauffe-eau ».

Troisièmement, il est obligatoire que les coordonnées du client soient affichées clairement et sans faute dans la facture. Et il faut faire bien attention sur le mode de remplissage et le choix des caractères spéciaux, surtout dans le cas des clients internationaux.

Voici une liste des informations sur les clients qui doivent au moins figurer sur la facture : son identité, son adresse, aussi que le numéro identifiant du client au sein de l’entreprise s’il y en a.

Enfin, on doit avoir les informations sur les prix et les taxes sur une facture. Notamment, les prix hors-hors-taxes des produits des produits ou des prestations de services et la valeur du montant des taxes doivent s’y afficher. Puis, le montant total ou le prix TTC et les promotions comme le rabais, la remise ou la ristourne sont aussi à préciser s’il y en a.

Utilisez un logiciel de comptabilité en ligne

L’utilisation des logiciels de facturation est vivement recommandée pour une entreprise. En effet, il permet la réduction des marges d’erreur lors de l’édification des factures, mais aussi il permet une mise à jour automatique des données sans avoir le faire manuellement. Un meilleur suivi des paiements et des retardssont aussi améliorés grâce au logiciel de facturation. Par ailleurs, il permet aux utilisateurs de travailler sur une même interface.

Comment bien préparer son bilan comptable ?

Comment bien préparer son bilan comptable ?

Chaque fin d’exercice donne lieu à un bilan comptable pour un entrepreneur. Cette perspective donne souvent lieu à des crispations et de l’anxiété. Même si vous avez exercé votre comptabilité avec rigueur, certaines opérations sont parfois en attente. Comment les intégrer et choisir la fiscalité la plus adaptée à votre activité ? Toutes ces questions vous taraudent et altèrent votre sérénité. Afin d’éviter ce genre de stress parfaitement contre-productif, il convient de bien préparer son bilan comptable.

Comment procéder pour rendre cette activité plus sereine ?

Préparer son bilan comptable : une saisie régulière

Afin de fournir un compte rendu actualisé de votre activité, vous devez saisir sur votre logiciel de comptabilité toutes les opérations de :

  • Vente : chaque fois que vous effectuez une vente, vous devez générer une nouvelle facture à destination du client. Il faut préciser des informations comme la date, le nom du client, son adresse, donner un numéro à votre facture, rappeler les articles vendus, la nature du paiement s’il y a lieu sur ce document dont vous devez conserver un exemplaire ;
  • Approvisionnement ou achat : ce sont toutes les factures qui concernent vos achats. Elles sont indispensables pour justifier vos versements. Elles doivent comporter le maximum de précisions quant à la date, le nom du fournisseur ainsi que la quantité de marchandises. Elle peut également préciser la nature du paiement, s’il est comptant ou à 30, 60 ou 90 jours. Dans ce cas, soyez très scrupuleux pour éviter les impayés ;
  • Les éventuelles saisies des salaires de vos collaborateurs ou employés : Il faut les intégrer à votre comptabilité en fonction de la périodicité des paiements qui peut être occasionnelle, hebdomadaire ou mensuelle. Vous devez conserver la partie employeur de ces fiches de salaire ;
  • Les déclarations de TVA en fonction des échéances de régularisation : Celle-ci s’effectue le plus souvent annuellement ou trimestriellement. Vous pouvez demander un échelonnement de cette taxe pour l’intégrer plus facilement à votre bilan ;
  • Les remboursements d’emprunt, le cas échéant. Il faut apporter une justification comptable à chaque versement de remboursement d’emprunt, voire déduire certains intérêts d’emprunt ;
  • Les saisies d’amortissement pour vos actifs. Il s’agit de l’usure naturelle de votre matériel et de vos équipements. Cet amortissement est à déduire annuellement de votre bénéfice comptable ;
  • L’état des stocks qui consigne la réalité de l’inventaire des marchandises est à enregistrer en fin d’année. Il permet également de connaître les actifs immobilisés ;
  • Les provisions ou encore les achats envisagés pour les exercices à venir doivent également apparaître en fin de bilan comptable.

Étant donné les diverses opérations qui doivent être régulièrement consignées, il est important d’inscrire ces mouvements avec le plus de précision et de rigueur possible.

bien préparer son bilan comptable
bien préparer son bilan comptable

Une vérification indispensable

Avant d’effectuer l’inévitable clôture des comptes d’exercice, il est évidemment recommandé d’établir des bilans intermédiaires, et c’est là que préparer son bilan comptable est indispensable ! Ceux-ci sont des outils précieux pour vous permettre d’avoir une vision à un instant précis de votre exercice. Vous pouvez ainsi répartir votre année en semestres ou trimestres pour éviter des comptes négatifs. Avant de procéder à la clôture annuelle, il est également important de vérifier l’ensemble des soldes de votre entreprise. Vous devez impérativement effectuer une révision afin de confronter vos résultats de solde avec votre solde bancaire. Il est judicieux d’établir un état de rapprochement bancaire capable de déterminer la fiabilité de vos comptes en rapport avec ceux de la banque.

 Si un comptable peut vous apporter une réelle expertise dans la clôture de votre bilan annuel, un logiciel de comptabilité est également une aide. Le comptable est en mesure de collecter tous les documents qui doivent figurer dans votre bilan comptable. Il est également un expert en fiscalité et vous apporte les conseils nécessaires afin de choisir votre statut ainsi que la périodicité de vos versements de TVA par exemple. Pour ce qui est d’une supervision régulière, gérer vos comptes et tous les mouvements qui doivent y figurer avec un logiciel de comptabilité est une solution vivement conseillée.

Des assistants efficaces pour une tenue de compte optimisée

Un logiciel assistant de comptabilité est la solution à recommander pour préparer son bilan comptable. Il vous permet de suivre au jour le jour l’état de votre comptabilité. Différents logiciels accessibles gratuitement vous proposent des fonctionnalités très intéressantes. Parmi les plus performants, vous pouvez installer EBP. Non seulement il vous apporte une solution efficace pour tout ce qui concerne votre comptabilité, en incluant la gestion commerciale, la gestion du paiement des salaires mais il assure également la difficile gestion de stock et la tenue du cahier d’exploitation. Il peut entre autres, gérer le dossier de votre relation client. On peut encore citer iTool qui dispose d’une protection efficace anti-virus. Avec une interface intuitive et rapidement maîtrisée, Quadratus est également un logiciel qui vous apporte de l’aisance dans votre gestion au quotidien. D’autres logiciels de comptabilité sont accessibles en accès payant à partir d’un montant mensuel très peu élevé. Des sites d’experts comptables sont disponibles en ligne. Ils vous permettent d’obtenir un interlocuteur de référence pour un montant mensuel d’environ 80 euros par mois. Toutes ces solutions sont à votre portée et vous permettent de faciliter la préparation de votre bilan comptable tant redouté. Vous pouvez également les déduire de vos frais.

Comme toujours, il est préférable d’anticiper et de prépare son bilan comptable plutôt que de travailler dans l’urgence. Le maître mot pour ce qui est de la gestion de votre comptabilité est avant tout la régularité et le sens des réalités. Ayez toujours présent à l’esprit le solde approximatif de votre compte d’entreprise afin de ne pas vous hasarder dans des achats inconsidérés.

Pourquoi utiliser un logiciel de facturation ?

Pourquoi utiliser un logiciel de facturation ?

Mais quels sont les intérêts de l’utilisation d’un logiciel de facturation pour suivre ses factures et devis ? Pour avoir les réponses à cette question, nous vous invitons à lire la suite de cet article.

L’évolution de la technologie a favorisé les entreprises dans leur travail. Les ingénieurs en informatique ont facilité l’élaboration des devis aux entreprises.

En effet, de plus en plus d’entreprises utilisent un logiciel de facturation. Les logiciels ont permis aux entreprises de gagner plus de temps, mais aussi d’économiser une somme d’argent considérable. Quels sont les avantages de l’utilisation d’un logiciel pour faire ses devis ?

Lisez dans la suite de cet article les propositions de réponse à ces questions.

Qu’est-ce qu’un logiciel de facturation ?

Un logiciel de facturation est une invention qui sert à automatiser toutes les besognes liées à la facturation, à la conception du devis ainsi qu’aux encaissements. Le logiciel en ligne vous offre une flexibilité dans l’accessibilité où que vous soyez, à la seule condition que vous ayez accès à internet. Vous bénéficiez d’un suivi et d’une visibilité en temps réel des encaissements et décaissements, factures en attente de paiement, etc. D’autre part, l’utilisation d’un logiciel de facturation respecte totalement le cadre juridique. Il permet d’établir des devis et des factures conformes à la loi qui le régit. Aussi, dans le cas où une base de données devrait être modifiée, on n’a plus besoin de changer les autres données manuellement. En effet, le logiciel a été programmé pour le faire automatiquement.

Les avantages de l’utilisation d’un logiciel de facturation

Nombreux sont les avantages que procure l’utilisation des logiciels de facturation. Les logiciels de facturation offrent une meilleure commodité aux entreprises de gérer et de suivre la facturation. Et cela de façon simple et facile grâce à un système qui ne demande pas de connaissance avancée en informatique. D’abord, ils permettent de gérer et d’apporter des modifications aux factures et aux devis à partir des exemples existants. Ces derniers peuvent être modifiés et personnalisés par l’auteur. Mais surtout d’éviter les erreurs dans la facturation et le devis. Une automatisation dans la mise à jour des modifications souscrites dans les factures facilite la gestion de celles-ci. Ensuite, grâce à sa conception, le logiciel permet aux utilisateurs de travailler sur un même volet.

Par ailleurs, le transfert des bases de données çà distance est possible depuis une application mobile. Le transfert des factures par mail est plus flexible. De plus, l’impression des fax est plus rapide. L’utilisateur aura donc un gain de temps dans l’accomplissement du travail. Il permet également de savoir les caractéristiques de la facture : s’il y a des retards, des paiements… etc.

Les logiciels de facturation ont facilité la vie surtout aux entreprises. Les factures affichent la quantité, la nature et les prix des produits ou des services vendus.

Les erreurs de facturation

Il suffit d’entrer la liste des produits ou des services à facturer ainsi que la quantité de chacun d’eux. Puis, le logiciel va se charger du reste. Comme le logiciel a été programmé, cela va permettre d’éviter les erreurs de calcul. En effet, vous n’aurez plus qu’à choisir le client concerné et envoyer le document en moins d’une minute. Il est à noter que le client choisi ait été préalablement renseigné dans le logiciel ou encore inséré depuis un logiciel CRM.

  • Prévenez à l’avance vos flux de trésorerie

Grâce à ce logiciel, vous allez pouvoir faire un suivi sur vos créances. De ce fait, vous éviterez aussi les mauvaises surprises à propos de vos comptes. Vous allez pouvoir anticiper l’état de votre compte.

  • Une meilleure ergonomie

Le logiciel de facturation permet à son utilisateur de travailler sur la même interface.  Par ailleurs, il procure un certain gain de temps à son utilisateur. En effet, ce dernier va prendre plaisir en établissant la facture et il va rechigner moins. Autrement dit, vous allez faire votre travail dans un temps réduit, mais aussi vous allez bien l’accomplir loin des erreurs.

  • Plus de mobilité et de liberté

L’évolution de la technologie a facilité la vie de l’homme dans plusieurs domaines. En effet, on peut envoyer les informations depuis les applications mobiles n’importe où n’importe quand.

Ce que vous éviteriez en utilisant un logiciel de facturation

D’abord, vous allez prévenir les données erronées sur les clients. En effet, toutes les informations sur votre client devront être bien correctes. Ensuite, il va vous aider à appliquer le taux de TVA adéquat au service que vous avez fourni. L’adoption du mauvais taux à chaque fois va finir par vous entraîner vers un redressement. Puis, vous n’allez pas oublier les indications obligatoires. Notamment les informations sur le produit ou la prestation de services, la date de l’émission, le numéro de série de la facture, l’identité de l’acheteur, le mode de paiement, etc. Enfin, vous allez éviter les erreurs de chiffrage. En effet, la moindre petite erreur pourrait affecter la situation financière de votre entreprise. Vaut mieux prévenir que guérir alors pourquoi ne pas utiliser un logiciel de facturation pour suivre sa facture ?

Le logiciel de comptabilité est-il obligatoire ?

Le logiciel de comptabilité est-il obligatoire ?

Chaque entreprise doit être en mesure de fournir l’état de ses finances afin d’être en règle, au risque d’être soumis à une taxation d’office par l’administration fiscale. Pour les chefs d’entreprise souhaitant faire eux-mêmes leur comptabilité, il y a quelques notions à connaitre avant de débuter, notamment si le logiciel de comptabilité est obligatoire.

Quelles entreprises ont l’obligation d’établir une comptabilité ?

Toutes les entreprises, individuelles ou sociétés, effectuant des bénéfices industriels ou commerciaux ont pour obligation de tenir leur comptabilité. Les SARL/EURL, SAS, associations et autres TPE doivent au minimum enregistrer leurs créances et leurs dettes, ainsi que leur état financier. Certaines bénéficient d’allégement ou de comptabilité simplifiée telles que celles relevant du régime simplifié d’imposition (RSI).

Toutefois, les auto et micro entreprises sous les régimes micro-BIC et micro-BNC et les sociétés civiles sont dispensées de comptabilité. Elles doivent, néanmoins, tenir un registre de leurs recettes et de leurs achats. Dans ce type de cas, l’appui d’un expert-comptable n’est pas nécessaire et il est possible pour ces indépendants de réaliser leur compte par leur propre moyen.

Le logiciel de comptabilité, est-il une obligation ?

Au 1er Janvier 2018, il était question de rendre les logiciels de comptabilité obligatoire afin de lutter contre les fraudes à la TVA de la part de petites entreprises individuelles. Mais cette loi des finances promulguée en 2016 a finalement été abrogée. L’utilisation d’un logiciel comportant un dispositif anti fraude est tout de même recommandée.

À quoi sert le logiciel de comptabilité ?

Bien que les logiciels de comptabilité obligatoires n’ont pas été imposés, leur usage est fortement conseillé, et ce, pour diverses raisons. Certes, il est tout à fait possible d’utiliser un cahier manuscrit spécifique pour calculer son chiffre d’affaire. Mais le format papier n’octroie pas de fonctionnalités facilitant les saisies. À savoir, avant toute chose, qu’un simple tableur n’est pas admis pour valider sa tenue de compte.

Un programme permet de développer son activité et optimiser son organisation. La prise en main est en général facile et bien expliquée. Les interfaces et interactions sont prévues pour répondre à toutes les attentes des entreprises. Les utilisateurs sont guidés dans l’enregistrement de chacune de leurs données. Ils vont pouvoir établir leurs factures, leurs devis, leurs achats, traiter les opérations et par la suite les archiver.

L’intérêt de l’informatisation est de conserver des traces numériques sur le cloud du logiciel, une sécurité qui évitera tout risque de perte d’information capitale pour l’administration de l’entreprise. L’indépendant a la possibilité en direct de gérer ses clients et ses fournisseurs, ses catalogues, ses registres recette/dépense, ses déclarations officielles et le calcul précis et automatique de ses charges… Grâce aux statistiques calculées par le logiciel, l’entrepreneur a une parfaite visibilité sur l’état complet de ses finances et les champs d’action possibles pour d’accroître l’étendue de son activité.

Cette variété de fonctionnalités offre aux TPE un gain de temps considérable pour la tenue de leurs comptes et une transparence totale envers l’administration fiscale. Une aisance qui facilite la tâche de bons nombres d’entrepreneurs.

Quel logiciel de paie choisir pour son entreprise ?

Quel logiciel de paie choisir pour son entreprise ?

Gérer automatiquement avec exactitude et justesse les données liées aux ressources humaines (RH) d’une entreprise est le rôle que joue un logiciel de paie. En effet, c’est un outil de gestion réputé pour sa fiabilité en ce qui concerne les processus administratifs de paie. Quelles sont alors les meilleurs logiciels de paie existante et susceptible d’être adoptés par les Petites et Moyennes Entreprises ?

Quels sont les avantages de l’utilisation de logiciel de paie dans les TPE/PME ?

Les petites sociétés ont peu de collaborateurs par rapport aux grandes sociétés, pourtant ils comptabilisent de fortes sommes d’argent. Aussi, ces PME comptent plus ou moins un nombre de 10 employés pour la plupart. De plus, gérer la paie d’une dizaine de personnes ou plus n’est pas chose aisée. Car beaucoup de facteurs entrent en jeu lors de la gestion de paie. Ces facteurs sont relatifs aux informations personnelles et au poste des employés au sein de l’entreprise.

À titre d’illustration, il s’agit des cotisations salariales, de la fiche de paie et bien d’autres. Ainsi, la gestion de paie étant assez complexe, les logiciels automatiques représentent donc la solution idéale pour les entreprises. L’instauration des logiciels de paie vient donc remédier au problème de complexité figurant dans la gestion RH (paie) des entreprises.

L’importance d’un logiciel de paie réside dans la gestion fiable des données et des résultats qu’il génère. Ce, contrairement à la gestion humaine qui parfois fournit des données erronées, chose qui peut porter préjudice à l’entreprise. C’est en cela que l’utilisation d’un meilleur logiciel de paie devient d’une manière ou d’une autre inhérente à la bonne marche d’une entreprise.

Logiciel de Gestion Comptable pour les TPE/PMESinaoTESTEZ GRATUITEMENT

Les meilleurs logiciels de paie à choisir absolument en tant que TPE/PME

Il faut un logiciel de paie certes, cependant un meilleur logiciel de paie c’est encore mieux pour assurer de la rapidité du processus de gestion. En effet les lignes qui suivent présentent les meilleurs logiciels comptables qui peuvent être adoptés par les petites et moyennes entreprises.

PayFit, l’ergonomique logiciel de gestion de paie : classé parmi les 5 premiers meilleurs logiciels de paie, il administre la comptabilité de milliers de sociétés grâce à son système de gestion intégré des ressources humaines. PayFit est un logiciel en ligne qui facture globalement les entreprises à un montant de 99 euros. A cela s’ajoutent les 14 euros qu’il impose à l’entreprise de payer par employé.

Le logiciel de paie SIGMA: outil de gestion Advantage RH, SIGMA a des fonctionnalités qui simplifient son utilisation. Il améliore la gestion des Ressources Humaines.

ADP Gestion de la paie : il prend en compte les sociétés ayant moins de 50 employés. C’est un logiciel digital qui au-delà de la gestion comptable propose des solutions juridiques.

Les logiciels comptables ou logiciels de paie sont des outils de gestion virtuels et automatiques des affaires administratives de paie.Logiciel de Gestion Comptable pour les

Comment réduire le coût de sa comptabilité ?

Comment réduire le coût de sa comptabilité ?

Lors de la création d’une entreprise, plusieurs obligations administratives s’imposent à l’activité. La tenue des comptes, les facturations, la trésorerie, les impôts… tant de chiffres à en donner le tournis. Une gestion qui peut s’avérer onéreuse et faire perdre beaucoup de temps.

Passons en revue les possibilités afin de trouver le meilleur moyen de réduire le coût de sa comptabilité.

Eviter de recruter un comptable

À moins que votre PME comporte plusieurs salariés, il n’est pas nécessaire d’embaucher un comptable si vous dirigez une TPE de taille modeste ou une autoentreprise. Une dépense qui peut s’élever jusqu’à 30 000 euros par an pour un comptable débutant et bien davantage selon son niveau de qualification et son expérience. En plus de cela, pour certains actes, vous pourriez être amené à demander l’intervention d’un expert-comptable.

Faire appel à un professionnel extérieur

Certes, avec un expert-comptable, vous obtiendrez des résultats fiables et attestés. Cependant, il faut avoir les moyens de se payer ses services. En moyenne, les honoraires peuvent grimper de 80 euros de l’heure HT à 300 euros HT. De plus, sa localisation augmente ses tarifs.

Ainsi, au lieu de se tourner vers un expert-comptable travaillant dans une grande ville, renseignez-vous déjà auprès des locaux. Vous pouvez aussi vous adresser à des spécialistes moins chers tels que des collaborateurs confirmés ou des opérateurs de saisie.

La comptabilité en ligne

Sur Internet, il est possible de réduire le coût de sa comptabilité d’environ 30 % en optant pour un cabinet d’expert-comptable en ligne. Une véritable offre de service d’un montant moyen de 70 euros HT par mois. Néanmoins, assurez-vous de leur sérieux en recherchant leur nom dans l’annuaire de l’ordre des Experts Comptables et le type de clientèle avec qui ils traitent en général.

L’avantage est d’obtenir des conseils en direct sans avoir à se déplacer et la tenue de vos comptes parfaitement numérisés. Ces professionnels utilisent bien souvent leur propre logiciel de comptabilité, toutefois, avec un peu d’entraînement vous pourriez en faire autant.

Faire sa comptabilité seul

La meilleure économie pour les indépendants sans salariés, c’est tout de même de faire ces tâches soi-même. De prime abord, cela peut paraître compliqué, surtout si on ne maîtrise pas les tableurs Excel et si on craint de se tromper sur les charges à calculer.

Heureusement, il existe des logiciels clef en main pour aider ces petits chefs d’entreprise à s’en sortir dans leur paperasse. Les tutoriels de prise en main et les programmes sont adaptés à l’entrepreneur qui devra en premier lieu choisir les actes répondant à ses besoins. Suivre ses entrées et ses sorties d’argent, calculer son chiffre d’affaire, établir ses factures, accéder aux formulaires de taxe IRS…

Les logiciels évitent les retards et offrent une visibilité adéquate de l’état financier de votre entreprise, diminuant également la marge d’erreur lors des calculs fiscaux. Il faut bien compter, au minimum, 100 à 200 euros par an pour un logiciel en ligne régulièrement mis à jour, parfois plus selon les fonctionnalités désirées.

Il s’agit ici de la solution la plus compétitive abordée pour une efficacité à la portée de tous.

Pin It on Pinterest