Afin de s’assurer de tenir correctement sa comptabilité lorsqu’elles décident de s’y prendre elles-mêmes, les entreprises doivent respecter plusieurs règles.

On vous propose cet article traitant des différentes étapes et démarches à effectuer pour réaliser sa comptabilité soi-même.

Connaître ses obligations comptables pour faire sa comptabilité soi-même

Toutes les entreprises ne disposent pas des mêmes exigences. Leur statut juridique et leur régime fiscal seront nécessaires sur ces obligations. La principale chose à faire lorsque l’on souhaite faire soi-même sa comptabilité est de découvrir toutes les obligations comptables.

Les micro-entreprises comme les entreprises individuelles ou les entreprises individuelles à responsabilité limitée ayant choisi le régime du micro BNC ou du micro BIC obtiennent des exigences comptables assez limitées. Ces entreprises peuvent être dispensées de tenue de comptabilité, de l’établissement d’un bilan, de l’établissement d’un livre des recettes et éventuellement d’un registre des achats lorsque cette entreprise mène une activité liée à la vente de marchandises. Ils doivent établir un livre des recettes et d’un registre d’achats. Les micro-entrepreneurs pourront facilement respecter les obligations et s’équiper de solution de gestion pouvant permettre d’écrire les livres obligatoires.

Les obligations comptables sont beaucoup plus nombreuses dans les autres structures. Ces obligations sont les suivantes :

  • Entreprises individuelles exerçant une activité non commerciale et relevant des bénéfices non commerciaux (BNC) : application des règles de la comptabilité de trésorerie, souscription d’une déclaration de résultat annuelle, dispense de dépôt des comptes annuels au greffe.
  • Entreprises individuelles exerçant une activité commerciale ou artisanale et relevant des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) : application des règles de la comptabilité d’engagement (option possible sous conditions pour la comptabilité super-simplifiée), souscription d’une déclaration de résultat annuelle, dispense de dépôt des comptes annuels au greffe.
  • Sociétés commerciales (SAS, SARL, SCA, SA, SCS, SNC…) et sociétés d’exercice libéral (SEL) : application des règles de la comptabilité d’engagement (option possible sous conditions pour la comptabilité super-simplifiée), souscription d’une déclaration de résultat annuelle, dépôt des comptes annuels au greffe.

Utiliser un logiciel de comptabilité pour faire sa compta soi-même

Afin de faire sa comptabilité soi-même, il est crucial d’utiliser un logiciel de comptabilité.

Il faudra prendre tout son temps pour choisir son logiciel de comptabilité. La taille, la nature de l’activité de l’entreprise et bien d’autres paramètres doivent être pris en compte comme paramètres dans le choix d’un logiciel de comptabilité.

Les logiciels sont adaptés à certaines situations et entreprises. Il est possible que les logiciels ne se limitent pas à la gestion de comptabilité. Certaines fonctionnalités supplémentaires telles que la gestion des devis et de la facturation, la génération du tableau de bord et le recouvrement des créanciers peuvent être attendus. C’est pour cela qu’il est important d’analyser tous les besoins de l’entreprise et établir ensuite un questionnaire. Il peut être sur ce sens un choix judicieux à opter pour les solutions tout-en-un proposant plusieurs avantages :

  • L’unicité de l’information en regroupant toute les données dans une unique solution de gestion
  • Le gain de temps et la limitation du risque d’erreur par comptabilisation immédiate, par insertion des factures de ventes dans la comptabilité de manière automatique et par récupération des relevés de banque.

Avant d’acheter un logiciel, il est important de le tester au préalable afin d’avoir une idée sur ses fonctionnalités.

Un logiciel pour faire soi-même sa comptabilité
Grâce à des logiciels de comptabilité en ligne tel que Sinao, vous pouvez faire votre comptabilité vous-même. En effet, il intègre un éditeur de devis, factures mais aussi un suivi de vos dépenses et permet d’exporter sa comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux petites entreprises.

Faire sa comptabilité soi-même au quotidien

Au cours des activités comptables, il faudra effectuer les opérations selon le type de comptabilité à tenir qui peut être de trésorerie ou d’engagement.

Au niveau de la comptabilité de trésorerie, il faudra simplement saisir de façon manuelle ou par intégration automatique les relevés bancaires de l’exercice comptable.

Dans le cas de la comptabilité d’engagement, il faudra enregistrer toutes les factures d’achats et de ventes ainsi que le payement de tout le point.

Il serait préférable d’effectuer très souvent ces tâches afin de mieux suivre ses activités, de ne pas prendre du retard et d’élaborer les déclarations fiscales grâces aux informations scrupuleuses.

Après la fin de l’exercice comptable, les entreprises ayant étés autorisées à opter pour une comptabilité de trésorerie ne devront enregistrer que des écritures de régularisation comme les dotations aux amortissements.

Les entreprises appliquant les principes de la comptabilité d’engagement doivent mettre en œuvre de nouveaux projets, générer des écritures sur la réalisation d’inventaire et d’évaluation, ajuster certains postes du bilan et du compte de résultat, faire le recensement des provisions.

Pour certaines structures, il faudra faire le point sur les comptes annuels à approuver et dont il faut faire le dépôt au greffe du tribunal de commerce.

Se former dans le domaine de la comptabilité

Il est important de vérifier que la personne qui s’occupera de la comptabilité dispose d’un niveau assez élevé afin de bien mener son travail.

L’application des principes comptables et l’utilisation du logiciel sont les deux domaines concernés dans cette phase. Ainsi il pourra :

  • Souscrire pour des formations relevant du thème de la comptabilité en tenant compte du niveau de ses connaissances antérieures ;
  • Prendre un abonnement pour des revues comptables spécialisées ;
  • Prendre des formations de comptabilité en ligne de la part de l’éditeur.

Les outils indispensables pour créer son entreprise

 

NOUVEAU 

Découvrez notre dernier livre blanc sur les outils indispensables pour lancer son activité !  

 

L'e-book est dans votre boite mail !

Pin It on Pinterest

Share This