Dans l’optique de simplifier la gestion des petites compagnies, le Code général des Impôts leur donne le moyen de choisir un mécanisme d’obligations comptables simplifiées, appelé comptabilité super simplifiée. Vous ne savez pas de quoi il s’agit, vous avez envie de la découvrir, voici tout ce que vous devez savoir sur la comptabilité super simplifiée.

La comptabilité super simplifiée qu’est ce que c’est ?

La comptabilité super simplifiée peut être définie comme étant un mécanisme d’allègement comptable dont le but est de permettre à son bénéficiaire de jouir de charges comptables moins pénibles et plus faciles.

Ce dispositif a été créé afin de donner la possibilité aux petites entreprises (sous régime simplifié) de se développer rapidement par le biais d’une administration plus pratique et à bon prix. Cette mesure d’indulgence se trouve dans les articles L. 123-25 et suivants du code du commerce et l’article 302 Septies A ter A du code General des Impôts

Êtes-vous concernés par la comptabilité super simplifiée ?

La comptabilité super simplifiée est tournée vers les entrepreneurs individuels et les sociétés civiles ayant les ressources visées à l’article 239 quater du CGI. C’est une modeste possibilité qui est mise à la disposition de ces firmes. Par ailleurs, elle doit se plier aux conditions requises de toute comptabilité. 

Quels avantages tirer de la comptabilité super simplifiée ?

Ce dispositif renferme plusieurs atouts. Pendant l’exercice comptable, il vous permet d’avoir une comptabilité de trésorerie qui observe le processus de la partie double. Ainsi une comptabilisation des enregistrements comptables pourra être faite au quotidien dans les registres de trésorerie. Il est impératif de bien ranger et numéroter les pièces comptables.

Avec ce dispositif, vous pouvez regrouper tous les trimestres, des journaux auxiliaires dans un livre-journal. Contrairement à ce qui est envisagé dans la théorie, dans les textes, la comptabilité super simplifiée vous permet de reporter les journaux auxiliaires sur le livre-journal après chaque trimestre et non mensuellement. Un autre atout de la comptabilité super simplifiée c’est la possibilité d’archiver de manière forfaitaire, les consommations de carburant en fonction du barème de l’administration fiscale. 

Toutefois, il est à noter que cette indulgence ne s’applique que pour les petits décaissements faits pour les besoins de la boîte et dont les preuves s’obtiennent avec difficultés. Au moment de mettre fin à l’exercice comptable, la comptabilité super simplifiée offre à votre firme la liberté de dresser un bilan, un compte de résultat et une annexe réduits. La compagnie peut aussi faire croître ses en-cours et ses réserves. Selon votre guise, vous pouvez opter pour normaliser les charges de dépenses générales en dehors des achats. 

Qui est concerné par la comptabilité super simplifiée ?

Les entrepreneurs individuels sont les seuls à bénéficier de ce mécanisme. Cependant, leur activité doit être soit industrielle, artisanale ou de commerce et doit relever du régime réel simplifié d’imposition (RSI). Une autre condition pour jouir de ce dispositif est que le chiffre d’affaires hors taxes de l’entreprise doit être compris entre 70 000 euros et 238 000 euros pour les activités prestataires de services. S’il s’agit d’activités commerciales composées, alors le chiffre d’affaires doit être dans la tranche de 170 000 euros à 789 000 euros. 

Les outils indispensables pour créer son entreprise

 

NOUVEAU 

Découvrez notre dernier livre blanc sur les outils indispensables pour lancer son activité !  

 

L'e-book est dans votre boite mail !

Pin It on Pinterest

Share This