La crise mondiale du Covid-19 n’épargne pas le monde professionnel – loin de là. Pendant cette période difficile où le monde prend une apparence nouvelle, travailler devient un défi pour beaucoup de professionnels. 

Plus que jamais, il faut bien réfléchir avant de changer de voie, de créer son entreprise ou de devenir freelance : est-ce que c’est le bon moment ? Est-ce que votre projet est compatible avec l’organisation actuelle ? 

Si vous avez pour projet de devenir freelance, il est normal, étant données les circonstances, que vous vous demandiez s’il est pertinent ou pas de mener à bien votre projet. Dans cet article, nous allons vous donner quelques pistes de réflexion pour vous aider à décider si, oui ou non, devenir freelance en période de Covid est une bonne idée.

Devenir freelance : qu’est-ce que ça veut dire ?

Avant de commencer, peut-être que vous vous posez tout simplement la question suivante : être freelance, qu’est-ce que ça signifie ?

Le terme de freelance, bien sûr, est un anglicisme qui, si on essaye de le traduire littéralement, signifie “lancé en liberté”. C’est tout simplement le terme que l’on utilise, dans le langage courant, pour désigner un travailleur indépendant

Ainsi, le travailleur en freelance s’oppose au travailleur sous contrat (CDD, CDI). 

BON PLAN : Simplifiez votre gestion gratuitement avec Sinao

 

Si vous lancez votre entreprise, vous avez surement besoin d’éditer vos factures et de garder un oeil régulier sur vos dépenses. Nous avons la solution idéale, gratuite et innovante pour vous ! Sinao est un logiciel de gestion 100% en ligne qui va vous faire gagner beaucoup de temps et vous permettre de vous y retrouver facilement dans toutes vos démarches comptables. Commencez gratuitement dès maintenant !

 

Le terme de freelance peut donc être appliqué à un grand nombre de disciplines différentes. Un journaliste, par exemple, peut décider de ne travailler pour aucun journal, mais de travailler au contraire de façon indépendante – en freelance. Le terme de “freelance” ne correspond pas à un statut juridique en soi. Lorsque l’on devient freelance, il faut que l’on crée sa propre Société (SARL, SAS), ou sa propre Entreprise Individuelle (EI, EIRL).

Prenons un peu de recul sur la situation actuelle pour analyser les points positifs et les points négatifs d’un travail en freelance.

Les points positifs du travail en freelance

  • Le travailleur indépendant a l’immense privilège de jouir d’une liberté (presque) totale concernant l’organisation de son emploi du temps. Presque, parce que, bien sûr, le travail doit être fait – et le travail, quand on est indépendant, on n’en manque pas !
  • La rémunération du travailleur freelance n’est pas plafonnée. Cela signifie que si ça marche bien, ça peut même marcher très bien !
  • L’une des raisons principales qui pousse les salariés à devenir freelance, c’est celle-ci : l’autonomie. L’emploi du temps n’est pas le seul domaine dans lequel le travailleur en freelance ont la mainmise. Lorsque l’on travaille en parfaite indépendance, on est seul décisionnaire de son entreprise. Cela procure donc un sentiment d’autonomie qui peut être très libérateur, surtout après avoir travaillé sous les ordres de quelqu’un d’autre auparavant, par exemple.
  • Le dernier point positif du travail en freelance, c’est la possibilité de travailler depuis le lieu de notre choix. Le fait d’être indépendant offre la possibilité, par exemple, de travailler depuis chez soi. Ce dernier point est particulièrement intéressant en période de Covid, où le télétravail est largement préféré dès lors qu’il est possible. Mais là-dessus, nous reviendrons un peu plus tard dans notre article.
  • L’activité freelance peut constituer un complément de revenu, et être exercée parallèlement à une activité salariale.
two minion figurines on black and white chalk board

Les points négatifs du travail en freelance

  • Puisque le propre du travail en freelance est l’absence de cadre, devenir freelance revient à prendre un risque. En devenant travailleur indépendant, vous renoncez à la sécurité de l’emploi, et vous prenez le risque que ça ne fonctionne pas.
  • Un travailleur indépendant renonce aux allocations chômage. En tenant compte du point précédent, c’est-à-dire l’absence de sécurité de l’emploi, l’absence d’allocations chômage est également un facteur qu’il faut considérer.
  • L’autodiscipline représente une difficulté à ne pas négliger. En effet, le sentiment d’autonomie et la possibilité de gérer soi-même son emploi du temps sont des choses incroyables et très agréables – du moins au début. Pour qu’un travailleur indépendant reste dans le droit chemin, il est impératif qu’il apprenne à se discipliner lui-même, et à se tenir à un rythme de travail. 
  • Le travail en freelance représente un facteur de solitude. Pas de supérieur, certes, mais également pas de collègues à la pause café. En fonction de votre caractère, et de votre besoin d’interactions sociales au quotidien, c’est un facteur qu’il faut à tout prix prendre en compte. La solitude peut devenir pesante à la longue, et pourrait même finir pas vous faire regretter votre décision de travailler en freelance.

Maintenant que vous avez bien pris connaissance des avantages et des inconvénients du travail en freelance, rentrons dans le vif du sujet : quel est l’impact de la crise du covid-19 sur le monde du freelance ?


Quel est l’impact de la crise du covid-19…

… sur les entreprises ?

Il n’est pas nécessaire de tourner autour du pot et de se noyer dans les détails. Ce n’est pas un secret : la crise du covid-19 a eu un impact très négatif sur le monde des entreprises en général.

Pendant le premier confinement du mois de mars, on a pu observer une forte baisse des ventes des entreprises. Cela s’explique par l’insécurité financière des consommateurs

Bien sûr, certains domaines ont été plus impactés que d’autres par le confinement et le covid. Les activités sur le web ont été plus épargnées que les boutiques physiques, qui ont tout simplement dû fermer leurs portes pendant le confinement.

Hors période de confinement, les entreprises ont continué à subir les répercussions de la crise du covid. Encore aujourd’hui, au moment du deuxième confinement de novembre 2020, le monde des entreprises doit s’adapter.

Les entreprises ont été impactées au niveau de leur chiffre d’affaires, mais également au niveau de leur façon de fonctionner. Elles ont dû s’adapter :

  • en privilégiant les outils numériques ;
  • en privilégiant le travail à distance pour les employés ;
  • en adaptant leur communication aux nouveaux besoins des consommateurs ;
  • en respectant de nouvelles règles sanitaires plus strictes…

La liste est encore longue, et varie bien évidemment en fonction du domaine de l’entreprise concernée.

white and blue UNKs ice cream cup

… sur les activités freelance ?

Comme toutes les autres activités entrepreneuriales, les activités de freelance ont été impactées par la crise du covid-19. 


Cependant, plusieurs études faites à la suite du premier confinement ont pu démontrer que les professionnels en freelance ont été moins touchés par la crise du covid que les entreprises de plus grande importance.

Cela s’explique par différents facteurs :

  • Le domaine d’expertise. En effet, il faut prendre en compte le domaine dans lequel travaille un freelance pour mesurer les conséquences de la crise. Les domaines commerciaux qui ont été les plus touchés par la crise du covid-19 ne comptent pas, ou peu, de freelance dans leurs rangs (l’hébergement, la restauration, la construction…)
  • L’adaptabilité. Une entreprise d’un seul individu a une faculté d’adaptabilité et de réactivité bien supérieure à une entreprise qui doit manager des équipes plus importantes. 
  • Un mode de fonctionnement déjà adapté. En effet, une grande partie des travailleurs en freelance travaillent depuis chez eux, et via le web. Ils avaient donc déjà la connaissance, la maîtrise, et l’accès aux outils nécessaires. En dehors des considérations économiques, les freelance ont donc en moyenne été moins touchés par les changements imposés par la crise du covid-19.

Pour résumer, l’impact de la crise du covid-19 sur les freelance a été plus de l’ordre pratique que de l’ordre économique. Il a fallu s’adapter à de nouvelles conditions d’exercice.

L’impact économique, quant à lui, existe bel et bien ; cependant, il a été moins important, en moyenne, que pour les activités entrepreneuriales avec un système salarial. Il faut bien comprendre que cet impact économique dépend plus du domaine d’activité d’une entreprise que du fait que l’on soit freelance ou pas.

Les avantages de devenir freelance en période de covid-19

Vous l’avez compris, quand on se lance en freelance, il est possible de bien s’en sortir, même en période de covid-19, si l’on exerce une discipline peu impactée économiquement. Le choix de devenir freelance en période de covid-19 peut même présenter des avantages.

Devenir freelance pour rentabiliser son temps

On l’a déjà signalé : l’un des avantages de l’activité freelance, c’est qu’elle peut être exercée en tant que complément de revenus, à-côté d’une activité salariale.

Si, à cause de la crise sanitaire du covid-19, vous avez plus de temps libre (télétravail qui fait économiser du temps de trajet, chômage partiel, licenciement économique…), alors, vous pouvez choisir de devenir freelance pour rentabiliser votre temps.

Vous êtes à la maison. Vous constituez une force de travail à l’arrêt. Vous avez des compétences qui ne sont, actuellement, pas mises à profit. Vous n’êtes pas en capacité, à cause de la situation sanitaire, de reprendre le travail en tant que salarié. Le travail en freelance semble une bonne alternative : qu’avez-vous à y perdre ?

Préparer l’après-covid-19

L’avenir est encore incertain quant à l’évolution de la situation sanitaire. En novembre 2020, la France vit un deuxième confinement, partiel cette fois. Qu’en sera-t-il au mois de décembre ? Comment se déroulera l’année 2021 ? Ces questions-là restent sans réponse.

Si vous êtes à un moment charnière de votre vie, et que vous devez décider maintenant d’une activité à exercer pour les temps à venir, exercer en freelance peut sembler une bonne idéesi tant est que vous fassiez les choses correctement.

Les inconvénients de devenir freelance en période de covid-19

Bon, redescendons sur Terre. 

On peut vous avoir donné l’impression que devenir freelance en période de covid-19 est la solution miracle à tous vos problèmes. Mais c’est loin d’être le cas : il n’y a rien de miraculeux là-dedans, et les bénéfices d’une décision de cette ampleur ne tombent pas du ciel.

Choisir de devenir freelance en période de covid-19 peut présenter de très gros inconvénients.

Dans quel domaine d’activité ?

Est-ce que vous êtes professionnel dans un domain d’activité peu ou très touché par la crise du covid-19 ?

Il existe des statistiques très précises, et facilement accessibles sur Internet, qui pourront vous permettre de déterminer si votre domaine d’activité est ou non en chute libre à cause de la crise actuelle.

Si vous faites partie des domaines les plus touchés, alors vous lancer en freelance sera un défi d’autant plus important. Il sera peut-être plus approprié de vous tourner vers une autre solution.

Si, au contraire, votre domaine est peu touché par la crise, vous avez plus de chance de vous en sortir convenablement. Mais cela n’exclut absolument pas la possibilité que ça ne fonctionne pas !

Devenir freelance, c’est relever un défi de taille

Quelque soit la situation économique générale, devenir freelance, c’est relever un défi de taille. La crise du covid-19 ajoute encore des difficultés à ce défi, et pas des moindres.

Pour que votre entreprise freelance décolle et fonctionne, il faudra plus que jamais mettre toutes les chances de votre côté. Vous aurez une mission : vous distinguer de la concurrence.

Pour que votre activité de freelance porte des fruits, vous devez innover, et sortir du lot. Vous partez de zéro, ou presque : vous avez donc la possibilité d’adapter votre projet à la situation actuelle, et pourquoi pas, même, d’en tirer profit ? 

Nous vous souhaitons bon courage, bonne chance, et surtout bon travail, pour votre projet d’activité freelance ! Avec un bon état d’esprit et une bonne faculté d’adaptabilité, rien n’est impossible !

Pin It on Pinterest

Share This