En tant qu’entrepreneur indépendant, vous devez souscrire à plusieurs assurances pour vous et votre entreprise. Vous connaissez déjà sûrement la RC Pro (Responsabilité Civile Professionnelle) ou d’autres assurances obligatoires en lien avec votre activité. Et pour bien vous protéger en tant que personne, avez-vous adhéré à une complémentaire santé et à une prévoyance ? Ces deux contrats demeurent essentiels pour faire évoluer votre entreprise l’esprit plus tranquille. Nous vous les présentons dans cet article.

La complémentaire santé pour l’entrepreneur indépendant

La complémentaire santé est un contrat d’assurance qui complète les remboursements du régime obligatoire (sécurité sociale). Il intervient lorsque vous effectuez des dépenses de santé et dans de nombreux domaines : hospitalisation, rendez-vous médicaux, pharmacie, optique, dentaire, audiologie, médecines douces ou encore actes de prévention,… Parce que le régime obligatoire ne couvre pas l’intégralité de ces frais de santé (sauf exceptions maladies chroniques, par exemple), vous devez opter pour cette assurance santé en complément. 

Retenez que la complémentaire santé est un contrat personnalisable qui s’adapte facilement à vos besoins et à votre budget. Si vous venez de lancer votre activité d’entrepreneur indépendant et que votre budget est limité, une couverture de base sera déjà précieuse. En effet, des frais d’hospitalisation imprévus peuvent coûter très chers sans l’aide d’une complémentaire santé, et une protection de base suffit pour vous couvrir en ce sens. Pour une meilleure couverture santé, augmentez vos garanties jusqu’à de possibles garanties haut de gamme. Accompagné d’un conseiller vous évaluez le niveau de garanties qui correspond à une prise en charge adéquate des soins dont vous estimer avoir besoin. Que vous recherchiez une bonne prise en charge en optique, dentaire, médecines douces ou pour des dépassements d’honoraires pratiqués par les médecins que vous consultez, votre contrat s’adapte tout en respectant votre budget.

L’assurance prévoyance pour protéger l’entrepreneur indépendant d’un aléa 

Moins connue que la complémentaire santé, voire inconnue pour certains, l’assurance prévoyance protège aussi votre personne. Elle vous soutient, financièrement et grâce à des services d’assistance, en cas d’aléa vous empêchant de poursuivre votre activité d’entrepreneur sur du court ou du plus long terme. Ce contrat comprend, par exemple, des garanties en cas d’invalidité partielle ou totale, en cas d’incapacité de travailler ou encore en cas de décès (pour ce dernier point, vos proches perçoivent un capital décès).

Par exemple, si vous vous retrouvez en incapacité de travailler pendant 10 semaines suite à une maladie ou un accident, votre assurance prévoyance vous verse des indemnités (rente) à hauteur du montant que vous aurez choisi lors de la signature du contrat. Si en tant qu’entrepreneur indépendant, vous dégagez 3 000 € de revenus mensuels et que vous souhaitez maintenir ce niveau de vie en cas de coup dur, vous pouvez choisir ce montant en garantie. Bien entendu, vous assurer une telle indemnisation se répercute sur le montant de vos cotisations. Si votre budget ne permet pas une telle garantie, vous êtes libre de sélectionner une indemnité plus modeste et qui vous évitera tout de même de rencontrer des difficultés financières. Lors de la signature de votre contrat, faites aussi attention aux délais de carence applicables pour ces versements d’indemnités. Si votre contrat mentionne 10 jours de délai de carence, vous ne percevrez vos indemnités qu’à partir du 11e jour de votre arrêt d’activité. La prévoyance vous permet donc de mieux-vivre des conséquences d’un accident ou d’une maladie vous empêchant d’exercer votre activité ou aide vos proches si vous décédez.

BON PLAN : Simplifiez votre gestion gratuitement avec Sinao

 

Si vous lancez votre entreprise, vous avez surement besoin d’éditer vos factures et de garder un oeil régulier sur vos dépenses. Nous avons la solution idéale, gratuite et innovante pour vous ! Sinao est un logiciel de gestion 100% en ligne qui va vous faire gagner beaucoup de temps et vous permettre de vous y retrouver facilement dans toutes vos démarches comptables. Commencez gratuitement dès maintenant !

 

Le régime obligatoire accorde aussi des indemnités journalières à la plupart des entrepreneurs indépendants. Néanmoins, ces indemnités demeurent encore trop faibles pour rembourser les charges du quotidien.

La complémentaire santé et la prévoyance des entrepreneurs en « Loi Madelin » : kézako ?

Si vous vous renseignez sur la complémentaire santé et la prévoyance des entrepreneurs indépendants, vous allez certainement apercevoir la mention « loi Madelin ». Ce terme désigne un avantage fiscal pour les TNS (Travailleurs Non Salariés). Dans le but de favoriser l’accession des entrepreneurs indépendants à ces assurances vivement recommandées, le gouvernement a mis en place cette mesure spécifique. En souscrivant un contrat compatible avec les avantages de la loi Madelin, les cotisations versées sont déductibles des impôts

NB : les entrepreneurs en micro-entreprise font exception et ne peuvent pas disposer des avantages de la loi Madelin. 

La complémentaire santé et la prévoyance pour un entrepreneur permettent de vous concentrer sur le développement de votre activité en ayant moins peur pour votre santé. Pensez à vous protéger, et pas seulement votre entreprise !

Sources utiles :

Pin It on Pinterest

Share This