Vous voulez changer de métier ? Vous avez la fibre commerciale ? Il est tout à fait envisageable de travailler à votre compte et ouvrir une boutique. Sachez qu’être à la tête d’une entreprise ne s’improvise pas. Dans ce guide, découvrez comment ouvrir son magasin.

Effectuer une étude de marché

Le commerce est un secteur d’activité très vaste. En France, il compte plus de 3 millions de travailleurs. Plus de la moitié d’entre eux se spécialisent dans la vente de proximité et la grande distribution. Que faire pour se démarquer ? Une phase préparatoire s’impose avant d’ouvrir votre magasin.

Réaliser une étude de marché : les informations importantes

Le lancement d’un commerce ne s’improvise pas. Il est indispensable de commencer par une étude de marché afin de pérenniser votre activité. Pour cela, vous devez vous poser quelques questions de base : quelle est la tendance du marché ? Quels sont vos concurrents ? Comment se positionnent vos produits ? Grâce aux éléments de réponses, vous pourrez peaufiner votre projet.

Ouvrir sa boutique physique, en ligne, les deux ?

Avec l’évolution de la technologie, l’ouverture d’une boutique en ligne représente un atout. Elle vous permettra d’augmenter votre notoriété auprès de votre public cible, mais aussi d’atteindre plus de prospects. Par rapport à un magasin traditionnel, ce canal de vente présente aussi d’autres avantages tels que l’exploitation d’un commerce à faible coût. Par exemple, vous n’aurez pas besoin de louer un local pour installer un point de vente. Cependant, il est nécessaire de vous orienter vers le « cross-canal », autrement dit, ouvrir un magasin physique et créer un site e-commerce pour faire face à la concurrence.

Ouvrir sa boutique : indépendant ou en franchise ?

Si vous optez pour le statut juridique d’indépendant, vous avez le choix de « faire cavalier seul » ou de se rapprocher d’une enseigne. Dans cette partie, nous allons vous faire découvrir les avantages de travailler en tant qu’indépendant, et ceux en intégrant une franchise.

Vous lancez votre entreprise ? Découvrez le logiciel de comptabilité le plus simple !
Découvrez Sinao, le logiciel de comptabilité et facturation le plus simple pour les entrepreneurs. Idéal pour lancer votre activité, vous pouvez faire très rapidement vos devis et facture, suivre vos dépenses et exporter votre comptabilité. Ergonomique et facile à prendre en main, il est parfaitement adapté aux entrepreneurs. Testez-le gratuitement ici.

Les avantages d’ouvrir sa boutique en indépendant

Être travailleur indépendant est avantageux sur tous les points. En optant pour le statut d’autoentrepreneur, vous bénéficiez d’une démarche plus simplifiée pour la création de votre entreprise. Mis à part sa grande flexibilité, ce statut vous offre également plus de liberté. En effet, vous pouvez concevoir un concept et développer votre affaire à votre guise.

Les avantages d’ouvrir sa boutique avec une franchise

Si vous avez choisi de vous reconvertir dans le commerce, ouvrir une boutique avec une franchise représente une opportunité pour vous. En effet, ce concept vous permet de profiter d’un accompagnement complet dans la concrétisation de votre projet. Plus concrètement, le franchiseur vous partage son savoir-faire et vous aide à faire connaître votre magasin.

Réglementation et obligations légales pour ouvrir sa boutique

La vente d’articles d’habillements ne connaît pas la crise. Mais, comment ouvrir son commerce ? L’une des premières choses à faire consiste à choisir un statut juridique de votre magasin. Cette étape ne doit pas être réalisée à la légère, étant donné qu’elle déterminera le régime social et fiscal de votre entreprise.

Vous devez ensuite vous pencher les formalités de création d’entreprises. Les démarches à faire sont différentes selon la forme juridique de votre entreprise. Par exemple, si vous souhaitez ouvrir un commerce indépendant, il est impératif d’entamer les procédures d’immatriculation auprès du RCS.

D’autres démarches telles que les demandes d’autorisation d’occuper un lieu public doivent également être faites afin de travailler en toute légalité. Hormis ce point, il est aussi important de souscrire votre magasin à une assurance responsabilité civile.

Quelle structure juridique pour sa boutique

Quel que soit votre secteur d’activité que vous choisissez, sachez qu’il est important de sélectionner un statut juridique.

En principe, le statut d’autoentrepreneur ne convient pas pour ouvrir une boutique. En optant pour cette structure juridique, vous êtes dans l’obligation de respecter un plafonnement de chiffres d’affaires.

Pour évoluer dans le secteur du commerce, de nombreuses options s’offrent à vous pour démarrer votre activité, notamment la création d’entreprise individuelle, de SARL (Société à responsabilité limitée) ou de SAS (Société par action simplifiée).

Comment me faire aider dans mon projet

Il faut savoir que l’ouverture d’une boutique représente un investissement. Vous devez trouver un local et conclure un bail commercial, puis aménager les lieux. Il est également indispensable d’acquérir de nouveaux matériels et constituer un parc automobile.

Si vous ne disposez pas d’un fonds pour financer toutes ces différentes charges, il est possible de bénéficier d’une aide à la création d’entreprises. En effet, de nombreux dispositifs ont été mis en place pour faciliter le lancement d’une nouvelle activité.

L’aide aux créateurs ou repreneurs d’entreprise (ACRE) est une subvention financière qui se présente sous forme d’une exonération des charges sociales. Pour être éligible à cette aide, il est indispensable de répondre à quelques conditions, notamment, être demandeur d’emploi, faire partie des bénéficiaire du RSA ou être âgé entre 18 à 30 ans. Pour les autoentrepreneur, il faut savoir que le montant de la cotisation est l’équivalent de 50 % des taux pleins pendant une période de 12 mois.

Le NACRE (Nouvel Accompagnement pour la Création et la Reprise d’entreprise), quant à lui vous offre la possibilité d’être épaulé lors du lacement de votre activité. Plus concrètement, cette aide se matérialise par un appui technique. Lors de la première phase, vous apprendrez comment concevoir un business plan, puis vous allez bénéficier d’un accompagnement complet sur l’établissement d’un dossier pour l’obtention d’un prêt bancaire ainsi que le démarrage de votre activité.

Si vous êtes en situation de chômage, sachez qu’il est envisageable de prétendre au crédit solidaire. Contrairement aux prêts classiques, l’obtention de ce prêt est plus simplifiée. En règle générale, le financement est alloué par des particuliers qui souhaitent soutenir un projet. Pour bénéficier d’un crédit solidaire, il est vivement recommandé d’intégrer une plateforme de crowfunding.

Pour développer une nouvelle activité, vous pouvez aussi vous associer avec quelqu’un. De cette manière, vous pourrez facilement augmenter la trésorerie de l’entreprise grâce à l’apport de capital de votre partenaire. Ce choix vous permet aussi de partager les tâches administratives, mais aussi de compléter vos compétences.

Les outils indispensables pour créer son entreprise

 

NOUVEAU 

Découvrez notre dernier livre blanc sur les outils indispensables pour lancer son activité !  

 

L'e-book est dans votre boite mail !

Pin It on Pinterest

Share This