Si vous êtes porteur d’un bon projet ou d’une activité à fort potentiel, plusieurs solutions d’entreprise sont très souvent à votre disposition.

Toutefois, deux options très faciles à mettre en place sont à la disposition des porteurs de projets : la création d’une micro-entreprise (auto-entrepreneur) ou le recours au portage salarial.

Quand on a deux options dans la plupart des cas, on ne sait pas toujours quel choix faire. Eh bien, cet article vous permettra de vous faire une idée réelle de chacune de ces options et vous pourrez au final faire le choix qui parait le plus adéquat.

Comprendre le portage salarial ou la micro-entreprise

Le premier exercice auquel il faudrait se livrer c’est de savoir à quoi renvoie chacune de ces deux options. Une définition est donc nécessaire, ainsi que quelques informations de base pour comprendre de quoi il s’agit en réalité.

Qu’est-ce qu’une micro-entreprise ?

C’est l’une des options les plus sollicitées lorsque l’on veut démarrer une nouvelle activité. Il s’agit en fait d’un régime fiscal simple, qui permet aux entrepreneurs de commencer, se lancer, démarrer un projet de création d’entreprises très facilement. Pour bénéficier de cette disposition, il est important que l’entreprise soit individuelle. 

Mais comment fonctionne une micro-entreprise de ce type ? Tout d’abord, pour en profiter, il ne faudrait pas dépasser le top en termes de chiffre d’affaires annuel. Un avantage intéressant est la simplification de la comptabilité, car il n’est pas exigé de procéder aux comptes annuels, il suffit d’avoir un registre des recettes et des achats. En plus, la fermeture d’une micro-entreprise se fait simplement, et ne coute pas du tout cher. 

Qu’est-ce que le portage salarial ?

Il n’est pas question ici d’une réelle création d’entreprise, mais plutôt d’une sorte de relation qui implique trois parties : un salarié qui est très souvent un professionnel qui travaille indépendamment, mais qui est embauché par une société de portage salariale. De l’autre côté, on a une entreprise cliente, qui négocie avec le professionnel réalise son travail, mais la prestation est facturée par la société de portage salarial. 

En bref et pour être plus claire, il s’agit d’une sorte de système à cheval entre la création d’entreprises et le salariat. Une relation directe, un contrat est signé entre le professionnel et la société de portage salarial. Et la société de portage signe un contrat de prestation avec le client. Le salarié est comme à son propre compte, mais perçoit tout de même un salaire. 

two women sitting in front of white table

Comment choisir entre micro-entreprise et portage salarial ?

Tout d’abord, il est bien de dire qu’il s’agit de deux choix qui sont très différents pas seulement dans leurs définitions, mais aussi dans leurs fonctionnements. Si vous choisissez le portage salarial, vous ne serez limité qu’aux prestations de services, pourtant le champ d’application de la micro-entreprise est plus vaste.

Au niveau de la sécurité sociale également, le portage salarial vous permet d’être couvert par l’assurance chômage, et vous n’avez pas d’entreprise à gérer au quotidien.

Quel que soit votre choix, vous avez la possibilité, de bénéficier de certains avantages, et de faire évoluer très rapidement votre projet. 

Les outils indispensables pour créer son entreprise

 

NOUVEAU 

Découvrez notre dernier livre blanc sur les outils indispensables pour lancer son activité !  

 

L'e-book est dans votre boite mail !

Pin It on Pinterest

Share This