Comment choisir son logiciel de paie ?

Comment choisir son logiciel de paie ?

Vous vous lancer dans votre premier recrutement ? Ou bien vous avez l’intention de simplifier vos démarches à ce sujet ? Choisir un logiciel de paie est une excellente solution.

Pour autant, le marché est vaste et il peut être difficile de s’y retrouver lorsque l’on n’est pas averti. Voici quelques critères pour choisir votre logiciel de paie.

Pourquoi utiliser un logiciel de paie ?

Par définition, il va vous servir à gérer votre système de paie, notamment si vous n’avez pas de cabinet d’expert-comptable pour le faire avec vous. Le logiciel de paie apporte une automatisation au système administratif de l’entreprise qui s’en sert. Ceci tout en centralisant la totalité des données sociales d’une entité. Utilisé à bon escient, cet outil se révèle être incontournable et d’une grande efficacité. Il vous aidera entre autre à économiser votre précieux temps ainsi qu’à  avoir l’assurance de la fiabilité des résultats communiqués.

En ce qui concerne les entreprises ayant recourt aux services d’un expert-comptable, elles n’ont que pour tâche la communication des différentes informations nécessaire pour réaliser sa mission. C’est-à-dire communication des absences, des heures supplémentaires, des primes diverses, ainsi que plusieurs autres informations. Et ce pour la simple et bonne raison que l’expert-comptable dispose déjà de son logiciel de paie. 

Que doit faire un logiciel de paie ?

Les logiciels de paies possèdent de multiples fonctionnalités permettant à leurs utilisateurs de ne plus se soucier de la paperasse encombrante. Leurs fonctions sont : 

  • Création et suivi de la gestion des fiches salariales 
  • Définition et remplissage des bulletins de paie des employés
  • S’occupe des paies et des charges sociales
  • Etablissement des livres de paies, état des charges sociales, fiches individuelle des salariés, attestation Assedic, certificat de travail, etc.
  • Insère les écritures de paie dans la comptabilité
  • Se charge des déclarations de charges sociales mensuelles ou trimestrielles (DUCS automatisées) ainsi que des déclarations de fin d’année (DADS-U)

Les critères pour bien choisir son logiciel de paie

Un logiciel de paie se choisi en fonction de certains points assez cruciaux à savoir l’ampleur des besoins ainsi que le budget de l’entreprise.

L’ampleur des besoins englobe les attentes de l’entreprise vis-à-vis du logiciel de paie, le nombre d’utilisateurs, la quantité de données à traiter ainsi que les acquis précédent de l’entreprise (matériels et logiciels)

Pour votre choix, vous pouvez vous aider d’un comparateur de logiciel comme Appvizer.

Facilité d’utilisation du logiciel de paie

L’interface du logiciel devra être en mesure de faciliter à l’entreprise son emploi afin qu’elle n’est besoin d’une tierce personne avant d’avoir recourt à son utilisation. Elle devra tout aussi être en mesure de s’adapter très rapidement aux méthodes de l’entreprise. Elle doit aussi s’intégrer aux autres interfaces de l’entreprise (logiciel de comptabilité, ERP …)

Automatisation de la comptabilité

Afin de profiter réellement des fonctionnalités d’un logiciel de paie, d’économiser votre temps tout en vous assurant de la fiabilité des résultats, votre choix de logiciel devra se porter sur un logiciel ayant des fonctions automatiques autrement dit de concevoir automatiquement le journal des écritures de paie et ensuite de l’injecter dans la comptabilité de l’entreprise   

Régularité des mises à jour du logiciel de paie

La mise à jour automatique par téléchargement et  régulière d’un logiciel de paie est importante pour le bon fonctionnement de l’entreprise. Le logiciel doit s’adapter aux nouveaux changements des lois et taux. Aussi, il est important de s’assurer de l’efficacité et du sérieux du développeur du logiciel.

Test gratuit et/ou période d’essai du logiciel de paie

Pour choir votre logiciel de paie, se tourner vers ceux qui offrent une période d’essai gratuit. Cela vous permettra d’avoir un avis objectif afin d’opérer votre choix.  

La sécurité que garantie par le logiciel de paie

Dans la mesure où le logiciel de paie n’aura pas été installé sur le matériel de l’entreprise, les fonctionnalités du logiciel devraient vous permettre de stocker vos données. Ainsi donc, l’éditeur ou le développeur du logiciel, devra proposer des services de stockage sécurisés des données sur le cloud (Saas).

À lire aussi : Que faut-il vérifier avant d’acheter un logiciel de facturation ?

Pin It on Pinterest